Les pires voisins...


#564 Nuisance sonore - Le 18/07/2011 à 00:09:28, mar@

Histoire classique malheureusement : les voisins du dessus ont des enfants qui courent tout le temps : de 9h-10h à 13h, de 14h30 à 20h et de 21h à 22h30. Mes parents subissent cela depuis plusieurs mois ; quant à moi, je ne suis chez mes eux que depuis deux semaines et je connais déjà l'emploi du temps des gamins !
Les parents se sentent agressés, ils imaginent qu'on est des monstres, qu'on veut qu'ils ligotent, bâillonnent, congèlent (ou je ne sais quoi d'autres) leurs enfants. Oui c'est normal qu'un enfant court. Mais un enfant éduqué ça existe aussi.
Côté solution, impasse totale pour le moment : lettres rejetées, refus des voisins de se présenter devant un conciliateur, la police ne se déplace pas, le concierge est venu parler aux parents en vain, pétition auprès de l'office HLM restée lettre morte et convocation des parents par ce même office HLM restée sans suite pour le moment.
Nous sommes toujours resté correcte même quand le père nous hurle dessus et nous tutoie sans notre permission. Et quand une ou deux fois dans la journée, c'est nous qui donnons deux petits coups dans le mur pour leur faire signe qu'ils font encore du bruit, c'est eux qui se plaignent à la police pour le bruit occasionné ! Voisins de merde

#468 Voisins envahissants - Le 23/11/2010 à 00:17:51, seb59

Depuis le début du mois, je me suis fait braquer deux fois ma voiture et une fois mon appartement.
Après avoir porté plainte à la police, ces derniers ont enfin trouvé l'auteur de ces larcins.
Il s'agit de mon voisin d'en face, chez qui on a retrouvé de nombreuses affaires m'appartenant.
En effet, celui-ci avait payé des personnes pour voler des affaires chez moi et dans ma voiture, tout ça dans le but de prouver au monde que j'étais un extra-terrestre...
Il y a vraiment des malades sur terre.

#471 Sexualité exhubérante - Le 29/11/2010 à 14:45:07, Nyoh

La place de mes voisins de dessous est maudite.
Depuis 25 ans, 5 voisins s'y sont succédés, et tous des immondes enfoirés de la pire espèce.
Entre la famille de 6 enfants dans un T3, qui huuurrlllent toute la journée, la famille de dingos qui ont presque tous finis par mourir (AVC, crise cardiaque et suicide)...
La palme revient à la mère divorcée avec 2 enfants, qui multiplient les amants, et qui tient à brailler de toutes ses forces "oh oui prends moi défonce moi le c** avec ta grosse b**e, oh oui tu m'écartes à fond, je mouille de partout, oh vas-y gicle moi dans la bouche" et autres joyeusetés...
Toutes les nuits, jusqu'au jour où, nous, TOUS les voisins excédés, sommes descendus pour lui dire de se la fermer... Ce sont ses 2 enfants, de 8 et 13 ans, les yeux cernés, qui nous ont ouvert la porte... Madame se faisait démonter la boîte à caca avec ses enfants à côté...
Pas grave sa fille a vite suivi son exemple en imitant sa mère au lieu d'aller au collège, à 14 ans un gang-bang dans sa chambre avec la fenêtre grande ouverte pour faire profiter tout le quartier, c'était merveilleux... Voisins de merde.

#81 Inclassable - Le 12/12/2008 à 05:09:02, marge

Mes supers nouveaux voisins sont vraiment insuportables!! Une mère et ses 3 grands ados ont décidés de squatter(car ils n'ont toujours pas payer!!) dans le logment au-dessus de moi pour mon plus grand malheurs.
Nous avons une cour pouvant loger 4 autos et inmanquablement ils se stationnent toujours derrière moi de façon à ce que je ne puisse pas sortir de là et quand je vais cogner à leur porte ils ne répondent pas(et pourtant je vis sous eux..Je les entends!!) Résultats j'arrive en retard à mon job.
Ils ne sortent pas les poubelles malgré notre compromis donc je dois le faire pour eux si je veux pouvoir jeter mes déchets. Il n'y à personne là-haut qui se couche à la même heure ce qui fait que j'ai de jolis bruits de pas d'éléphant à toutes heures!!

#325 Inclassable - Le 11/01/2010 à 01:36:37, mocca

Cela fait 3 ans que l'on vit dans notre petit appartement de standing (plus cher, plus loin, mais des voisins calmes) après avoir vécu 2 ans dans une résidence étudiante très bruyante !
L'un des grands appartements du dessus est en location, mais il faut savoir que c'est un logement dit "social".
Bref jusqu'alors aucun soucis, rien au-delà du normal. Et depuis 2 mois, c'est devenu invivable. Entre soirées alcoolisées entre amis, TV à fond avec les enceintes et le caisson, et les engueulades et tout le tintouin on ne savait déjà plus trop quoi faire de nos nuits blanches forcées !
Or, ces nouveaux locataires ont un chien. Soit !
Mais que ce chien hurle à la mort toute la sainte journée car seul dans l'appartement, non ! La pauvre bête hurle ainsi parfois jusque tard dans la nuit, réveillant tout l'immeuble.
Mais ce que mes voisins ne savaient pas, c'est que ces gens font faire les besoins du chien sur leur balcon, qui se situe juste au dessus de ma terrasse (je suis au RDC). Sans protection particulière, et surtout en nettoyant bien les déjections à coup de balai, qui tombent devinez où ? Sur mon linge qui sèche en général ou directement sur le sol !
Ayant moi-même un chien, (un tout petit face à leur bouvier) mes voisins ont cru bon de porter plainte car ma terrasse étant à côté de l'entrée ils ont pu admirer 15 jours de déjections diverses lors de mes dernières vacances.
J'ai donc contacté le syndic, qui a lui même contacté le propriétaire qui lui a contacté ses locataires, qui l'ont envoyé chi** ! Et la situation en est restée là. Depuis j'ai porté plainte auprès de la police et surtout de la SPA pour maltraitance car ce pauvre chien, je ne l'ai jamais vu sortir de l'appartement !
Voisins de merde et c'est le cas de le dire !

#50 Inclassable - Le 11/11/2008 à 12:11:25, pas d'bol

Moi ça va mieux depuis que mon voisin est en prison : je vous préviens, y'a du lourd !
Dès le lendemain de mon achat immobilier, j'ai eu affaire à lui ou à sa copine. J'avais invité quelques amis à venir voir mon appartement. Cela faisait seulement 5 minutes qu'ils étaient là (6-7 personnes) que ma voisine du dessous vient pour me dire que nous faisions beaucoup de bruit ! Il était 19h... bon début n'est-il pas !?
La suite, je ne peux pas tout dire dans les détails, vous ne me croiriez pas !
Il m'a accusée d'avoir créé des fissures à son plafond (il est locataire, qu'est-ce qu'il en a à faire ?)
Ça n'aurait pas été le seul appartement dans ce cas dans toute la région !
Ensuite, il nous a menacés, mes ouvriers et moi. Il a bloqué l'accès à mon appartement en laissant sa clé dans la serrure de la porte d'entrée de l'immeuble. Le lendemain, quelqu'un avait siliconé ma serrure ! Qui ??? le mystère reste entier...
Puis, quand on a voulu poncer le parquet, l'ouvrier a dû appeler la police afin de pouvoir partir sans risque de chez moi (oui, la vitre brisée par un jet de pierre et ma porte d'entrée défoncée ont un peu inquiété l'ouvrier !)
Je vous épargne les menaces et autres choses du même acabit !
Suite à mon emménagement, j'ai eu droit à un accueil au gaz lacrymogène... sympa non ?
Ensuite, il s'est acharné contre un autre voisin qui a tâté de son cutter au visage... ! Passage en prison !
A son retour, musique à fond.
Re-bagarre, à coup de hache et de sabre cette fois entre les 2 voisins... re-prison ! Il n'est toujours pas revenu !
Sa douce moitié n'était pas mal dans son genre :
parfois, elle appelait les pompiers... mais se trompait et les envoyait chez moi à minuit passé, ça ne me faisait pas trop rire !
Mais tout ça est fini : elle est partie. Nous avons d'autres voisins... tout va bien.... pourvu que ça dure !!
Alors voisin de merde... qui gagne le pompon ?!

#376 Nuisance sonore - Le 25/05/2010 à 12:04:09, aude973

Moi ça fait 2 ans que je vis tranquillement dans mon appartement! J'ai dû faire depuis que j'y suis, 2 grandes soirées avec pas mal de bruits je veux bien l'avoué et bien entendu, en laissant un mot dans le hall d'entrée pour m'excuser du désagrément!
Le soucis au départ, c'est que mon voisin de pallier (j'habite au 2éme) était un dealer, recevais pas mal de monde et jouer à la console de salon avec un home cinéma... Un jour, une folle débarque dit qu'elle va le dénoncer mais le problème c'est que cette conne frappe et tambourine à mon appart... Mais bon, problème résolu vite fait presque 4mois après car la Bac est intervenu et depuis il est en prison!!!!
Mon seul soucis actuellement et depuis le début,c'est ma voisine du dessus (du 3éme et dernier étage), elle ne sait pas qu'il y à d'autres personnes qui habitent dans l'immeuble. Elle a pris l'habitude de faire des soirées le jeudi (normal soirée étudiante), cela peut durée jusqu'à 4h du mat (avec karaoké et fenêtre ouvert), parfois même les autres jours de la semaine et le week-end.... Alors nous avec notre simple vitrage et les murs pas épais, on a l'impression qu'ils sont dans la pièce d'à coté! Étant poli et aimable avec notre voisine, on lui explique la 1ere fois le problème et de faire moins de bruit et pour nous prévenir, elle nous à donner son tel portable... Sympa sur le coup!!
L'autre problème, c'est que ma voisine à un copain super con genre fashion victime et qui ne comprend rien à rien. Alors quand nous allons les voir pr leur expliquer qu'on en peut plus du bordel, son copain ouvre la porte, va chercher la voisine et lui reste derrière elle avec un sourire tout béat du genre "je vous emmerde"!!
Certains de mes amis pensaient que je grossissais l'ampleur de la chose, jusqu'au jour, j'ai dû hébergé un pote pendant 4 mois où lui à complétement pété un câble contre mes voisins!!
J'ai même appelé une fois les flics car ils avaient refusé de nous ouvrir et en nous insultant (mon compagnon frappé à la porte et moi je les entendais de l'appartement nous insulter) et ils se sont pris une amande de 130 euros (surtout dû à son compagnon super con).
Je crois que le pire, c'est qu'on les entend faire l'amour, bon de temps en temps ça va mais quand tu entends le mec genre "hmm oui, ouais c'est bon" à hurler et que la meuf derrière en remet une couche, tu pète complétement un câble surtout quand ils font ça à 4h (super le réveil)et avec la fenêtre ouverte!!!!
Ensuite, ils nous prennent vraiment pour des cons, car une fois, on demande de venir nous voir par sms en laissant la musique comme elle était, c'est le mec qui viens nous voir, il voit le problème (au début il à chercher un de mes potes mais bon on a calmé le jeu car mon pote était bourré et venait de se faire plaquer) et il nous fait un discours du genre "on a le droit c'est le week end, on est jeune faut s'amuser" (nous on en à 25 ans et on sait s'amuser sans faire de bordel mais eux ils ont presque 30 ans et se sont des cons!!). Au bout d'un moment il dit qu'il comprend et qu'ils vont faire des efforts. Avant qu'il parte, je lui dit qu'il y a un mec qui hurle à la fenêtre "il est où le loup" 4 à 5 fois d'affilé à chaque soirée et si possible qu'il arrête, il me dit qu'il va faire attention et surveillé ses potes.... Et vous savez quoi, à partir de 1h du mat, les gens de la soirée ont crié chacun leur tour cette phrase 3 fois d'affilé à la fenêtre........
Le pire dans tout ça, vous savez quoi??? Ma voisine est propriétaire de son logement........ Je recherche depuis peu un nouvel appartement mais dur avec le smic et un homme au chômage.
Putain de voisin de MERDE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

#223 Inclassable - Le 20/06/2009 à 18:31:14, Splitch

Ah ah ah ah ah ! Faire court ! Impossible avec mon histoire ! Lecteur, si tu n'as pas l'âme d'un lecteur, un vrai, passe ton chemin, ce méli mélo n'est pas pour toi. Si, en revanche, tu baves sur les meilleurs thrillers de Stephen King avec un soupçon de Maxime Chattam, accroche toi, ça va saigner...
Tout a commencé par un bel après midi de printemps. Je vous situe l'action : propriétaire d'un appartement sympathique au milieu de retraités non moins sympathiques, l'immeuble accueille également quelques jeunes étudiant(e)s en coloc ainsi qu'un couple cinquantenaire.
Repéré à mon arrivée par mon after shave frais et vivifiant, les anciens m'ont gentiment désigné "responsable de cage d'escalier". Aha ! C'est quoi ? Tout simplement jouer le référent quand il y a des petits soucis, afin de faire le lien avec le syndic. Génial, non ?
L'histoire débute donc par une belle journée de printemps. Le voisin du quatrième, un ami, sonne à ma porte (je suis au premier). Il me fait constater que, depuis quelques jours, un vélo est accroché à la balustrade extérieure du bâtiment, à l'entrée. C'est interdit par le règlement. Et ce vélo appartient à la petite-voisine-d'en-face-de-ce-voisin-qui-est-fâchée-avec-sa-coloc-et-accessoirement-avec-ce-voisin. Fort de mon nouveau titre, je décide de rendre visite à la donzelle pour lui expliquer qu'un règlement existe et qu'il serait bon qu'elle le respecte. Je frappe une fois, deux fois : du bruit à l'intérieur, de la musique même mais personne pour m'ouvrir...
Bon, je décide de placarder un petit mot sympa qu'en plus je distribue dans les boîtes aux lettres. Dans cette missive, je rappelle les règles d'usage du local à vélo.
Le lendemain, ma voisine d'en face, d'un certain âge, me propose de jeter un oeil sur le tableau d'affichage. Horrible stupeur ! A la place de mon gentil mot une feuille A4 a été punaisée sans délicatesse. Dessus, un indélicat a écrit "Bande de Cons".
Il ne fait aucun doute que la petite voisine, connue pour être rebelle, se rebiffe ! Ni une ni deux, je monte, je frappe, personne ne m'ouvre. Je laisse couler "il faut que jeunesse se passe !) et de toute façon le vélo a disparu. Mission accomplie après tout...
eux jours plus tard, mon gentil voisin du quatrième me fait constater que quelqu'un a taggué les murs de notre cage d'escalier : un vilain tag orne désormais un coffre dans lequel on enferme les transformateurs. Cette cage d'escalier qui vient d'être repeinte, snif !! La jeune fille, qui traîne avec des gars un peu louches, est pointée du doigt. Je frappe à nouveau, pas de réponse. J'appelle le syndic, on m'informe que, de toute façon elle s'en va à la fin de l'année scolaire. Bon, on va être patient...
3 jours plus tard, le vélo est revenu ! Sacrebleu, si ça n'est pas de la provoc' ça !! D'un air entendu, je retourne tenter ma chance devant la porte de la coupable. Elle n'ouvre pas. Je descends, je démonte sa selle et je laisse à la place un papier l'invitant à venir chercher sa selle chez moi : l'occasion de mettre les choses au point une bonne fois pour toute - surtout que les petits vieux, ils me mettent la pression là !!
Pas de nouvelle. Pourtant, le vélo n'est plus à sa place. Qu'importe, il faudra bien qu'elle vienne la chercher, sa selle. Je sors et je reviens tard dans la soirée. Un mot est placardé sur ma porte. En gros, il est dit que j'ai volé une selle et qu'une plainte a été déposée à la police du quartier !
Je n'ai pas le temps de m'occuper de ça, je pars tôt le lendemain. A mon retour dans l'après midi, ma voisine âgée m'informe que deux policiers sont venus frapper à ma porte... Et qu'il faut que je me présente au commissariat : on nage en plein délire !
J'y vais, non sans emmener avec moi les preuves de l'indélicatesse de la jeune fille, notamment le papier "Bande de Cons".
Au commissariat, on me rappelle mes droits et on m'informe que s'ils comprennent le fond du problème, la forme est punissable. C'est du vol. Mais ils ont quand même bien compris le fond du problème et ils convoquent la jeune fille que je rencontre pour la première fois. On s'explique, les policiers la sermonnent (c'est une lycéenne tout juste majeure !) et elle se défend d'être l'auteure du "Bande de Cons" et du tag...
Je lui rends sa selle et jure de ne plus m'occuper de ce genre de trucs.
En revenant à la maison, un truc me chiffonne : au dos du mot "Bande de Cons", il y a comme une référence en pointillée... Je m'amuse à la déchiffrer et... je découvre en fait le nom et les initiales du prénom du voisin cinquantenaire ! Le papier est carrément signé et provient d'un brouillon sans doute personnalisé !
J'en parle à ma voisine qui est là depuis longtemps et elle m'informe qu'en effet, la femme de ce voisin a fait plusieurs séjours en HP et qu'il y a de vieilles histoires de voisinage depuis trèèèèèès longtemps. Et moi, en 2 ans, je n'ai rien vu...
J'ai dû m'excuser auprès de la jeune fille et informer le voisinage qu'elle n'y était pour rien. Tout cela a déclenché une mini guerre atomique en ravivant de vieilles rancoeurs qui ont impliquées à nouveau la police... Mais ça, c'est une autre histoire, et ça n'est pas la mienne...

#482 Nuisance sonore - Le 30/12/2010 à 15:54:47, robbie

Mon voisin du dessus se croit musicien mais ne fait que taper sur un djembé jusqu'à 4 heure du matin avec de la musique électro en fond sonore.
Je lui explique que ma chambre se situe juste en dessous de son salon et il me répond naturellement : "Tu pourrais au moins me respecter !"
Voisin de MERDE

#317 Inclassable - Le 22/12/2009 à 16:21:14, sancho

Je suis un jeune plutôt sympa et habitant au rez-de-chaussé d'un petit immeuble de trois étages, je n'ai jamais eu aucun problème de voisinage. Aucun bruit (à part les chasses d'eau dans les gaines techniques et certaines fêtes d'anniversaire occasionnelles...)
J'ai même cédé à titre gratuit mon ancienne voiture à un de mes voisins qui était dans le besoin.
Pour une fois le problème de voisinage est très différent :
Mois de janvier, après les fêtes, je décide d'acheter un téléviseur HD 82 cm avec l'argent reçu par mes grands-parents comme cadeau de noël. Tout fier de cet investissement high-tech, j'en parle au voisin en question lors d'une discussion sur le palier de l'immeuble. Deux semaines plus tard, un dimanche après-midi, je m'absente environ deux heures pour rendre visite à un ami. Loin de tous soupçons et malgré le fait que j'habite au rez de chaussée, je laisse mes volets ouverts (pas la porte fenêtre bien entendu) sachant que je ne tarderais pas à rentrer... En revenant chez moi, deux heures plus tard, mon appartement à été fracturé et cambriolé et ma télé toute neuve a disparue.
Je vous laisse deviner qui était le coupable... Maintenant il croupit en prison pour les 29 chefs d'accusation qui lui reposait sur les épaules, la justice attendait juste qu'il soit majeur...