Les pires voisins...


#364 Nuisance sonore - Le 24/04/2010 à 16:56:05, kalou 06

Depuis 8 mois, mes voisins du dessus font le plus de bruit possible de mon lever à mon coucher.
En plus, ils sont en cheville avec leurs voisins du 5ème, et des voisins du 4ème.
Quand je vais taper à leur porte, ils n'ouvrent pas. J'ai vu 2 fois la police, ils ne peuvent rien faire. Je suis devenu le jouet de leurs enfants, qui toute la journée sont au-dessus de ma tête à faire du bruit.
Quand j'explique à ma société d'HLM la situation ils me font croire qu'ils s'occupent de mon cas, mais ils sont trop contents d'avoir loué cet appartement de merde. Il faut vraiment avoir les nerfs solides, j'ai juste à la fermer sinon ils font encore plus de boucan. Je ne sais plus quoi faire !

#391 Sexualité exhubérante - Le 08/07/2010 à 14:08:03, ally

Ma voisine (60 ans) à repris une relation avec son ex. Ce mec est répugnant : il est vulgaire, on voit la perversité sur son visage et en plus il passe son temps à hurler.
Toutes les nuits jusqu'à 4h30 du matin (max) je les entends (surtout lui) hurler comme des porcs que l'on égorge...
J'entends aussi les bruits de claques violentes qu'il lui mets lors de leurs ébats, de temps en temps d'horribles flatulences (toujours pendant leurs ébats !), etc...
Apparemment, le sexe chez eux c'est violent !
Bref, je n'en plus... Impossible de dormir, même avec des boules quiès je les entends encore...
Vive les voisins de merde !

#278 Nuisance sonore - Le 03/09/2009 à 22:51:32, Poupoulpe

Il y a de cela quelques années, j'étais locataire d'un appartement dans une maison privative séparée en deux. J'habitais la partie basse et mes voisins (un jeune couple un peu austère) habitaient l'étage supérieur.
Tous les soirs qui passaient, j'avais droit à l'un des trois scénarii suivants:
1- Mr a trop bu et bat Mme. S'ensuivent cris et mouvements de mobilier, bruits de coups (et hurlements).
2- Mr n'a pas trop bu et fait sa fête a Mme. S'ensuivent cris et mouvements de mobilier et grincement de sommier (et hurlements).
3- Mr a invité des amis. Mme crie, Mr boit. En plus de la musique à un volume impossible, voir les situations ci dessus.
Et puis, finalement, un beau jour, Mme se décide à donner son congé a Mr. A mon grand soulagement.
Seulement bien mal m'en pris car Mr vindicatif est revenu de nombreuses fois pour sonner à la porte de Mme a des heures indues, réveillant tout le quartier.
Comme ces messieurs de la maréchaussée en avaient assez de se déplacer, j'ai du intervenir.
Je crois me souvenir que Mr et ses amis ont été fort surpris de me voir débarquer avec un katana en main.
Je ne les ai jamais revus.
Civis Pacem, Para Bellum. Voisins de Merde!

#256 Inclassable - Le 05/08/2009 à 11:57:54, NellieLovett

C'était mon premier studio d'étudiante (fraichement partie de chez ses parents).
Un immeuble avec 2 bâtiments (séparés juste par une minuscule allée boisée en guise de cour intérieure) et un logement à caractère social dans chaque bâtiment.
Les locataires (solo) des 2 appartements se connaissaient et passaient leur temps l'un chez l'autre. Un soir en partant de chez moi, un copain croise le mec qui loge dans l'autre bâtiment et m'envoie un sms "il a pas l'air bien, il a du picoler à mort !". Effectivement.
Le lendemain matin, j'ai pu découvrir avec bonheur que le locataire d'en face avait vomi dans le minuscule ascenseur (1 personne) et que son comparse avait vomi sur le palier de son étage et en avait foutu partout. Détail amusant, j'habitais au 5è étage (2 appartements par pallier), et à ce moment là il n'y avait personne à mon étage, ni en dessous, ni au 3è, donc personne ne prenant l'ascenseur, et la société de nettoyage était passée la veille.
J'ai du nettoyer l'ascenseur moi même (sabler, attendre que ça sèche, passer l'aspirateur à fond et désodoriser), ce faisant j'ai bloqué l'ascenseur une dizaine de minutes. Il est monté pour voir pourquoi il pouvait pas prendre l'ascenseur pour aller voir son pote au 2è étage et a commencé à gueuler. Je lui ai vertement répondu que je nettoyais ses conneries et qu'il avait pas intérêt à la ramener sinon je me ferai un plaisir d'aller m'expliquer avec le syndic et qu'il y avait déjà une pétition de prête pour qu'il s'en aille (c'était loin d'être sa première frasque).
Il est descendu (à pied) en m'insultant.
Voisin de Merde...

#103 Voisins envahissants - Le 26/01/2009 à 00:43:02, caro666

J'ai un jeune voisin alcoolique. Des voisins ont portés plaintes contre lui (son comportement, la musique...) et il passe son temps à venir chez nous comme si on était amis (je m'enferme pour ne pas être dérangé car il est souvent ivre !)
De plus, les autres voisins nous demandent si on se connait, ce qui n'est pas le cas. La situation est devenu invivable au point qu'à mon tour j'ai appeler le propriétaire pour le mettre au courant.
Maintenant le gars frappe les volets, essaye de rentrer chez moi, on appelle la police qui ne veut pas se déplacer malgrès le fait qu'il soit connu des services.
En plus des plaintes, il a aussi frappé son ex pendant un an et à chaque fois c'est chez moi qu'elle venait résoudre le fin fond du problème.
Bref j'en ai marre ce n'est pas possible de subir ça, mon conjoint et moi avons peur et nous nous enfermons pour ne pas qu'on se fasse frapper.
Je ne sais pas quoi faire, si seulement quelqu'un avait la solution.

#97 Nuisance sonore - Le 04/01/2009 à 20:53:02, Delhia

Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours perdu à la loterie des voisins horribles. Mais là ça devient invivable.
Depuis plus d'un an, j'ai emménagé dans une résidence à raison de 3 appartements par étages (il y en a 10). Ayant vécu plus de 18 ans dans une maison sans voisins directs, j'ai appris à faire moins de bruit pour respecter les autres.
Visiblement ce n'est pas le cas de tout le monde. En effet, peu après notre emménagement, notre "charmante" vieille voisine du dessus, vient tambouriner à notre porte un samedi après midi.
Sans aucune politesse, elle nous crie dessus car madame fait sa sieste et que la musique est trop forte à son goût. Soit, nous diminuons.
Depuis lors, cette exécrable bonne femme qui vit la nuit ET le jour, met un point d'honneur à faire de notre vie un enfer. Musique à fond, télé à fond, cuisine, douche, travaux et marche avec des talons, parties de jambes en l'air, cela de jour comme de nuit.
Ne tenant plus, une nuit vers 05h30 du matin je monte la voir. Grande surprise, mémé vient de rentrer d'un rendez-vous amoureux et je la prend en flagrant délit de "je me déplace comme un éléphant avec des talons aiguilles". Elle met bien 10 minutes à comprendre que je sonne à sa porte et non à la porte d'entrée du bâtiment (normal vu l'heure !).
Je lui demande s'il elle peut arrêter son cirque et là elle me traite de menteuse et me ferme la porte au nez. Là je m'énerve et sonne encore et encore. Sa réponse ? La radio à fond ! Vive le respect de ses autres voisins.
Je suis allez me plaindre au syndicat, lequel me dit qu'il placera une note récapitulative pour tous les occupants. Ça n'a rien changé. De plus elle vient se plaindre de nous chez notre voisin d'en face qui possède un chien qui aboie 24h/24 ce qui a le don d'alarmer tous les autres chiens du bâtiment (concert canin gratuit à 03h du matin, rien de mieux).
Évidemment aucune éducation, elle nous ignore quand elle nous croise, dit "bonjour" aux autres mais pas à nous. Et nous ne pouvons rien dire car mémé casse-pieds est également propriétaire. Et à part ça ce sont les jeunes qui ne savent pas se tenir !

Inclassable - Le 08/02/2011 à 19:39:58, loli #494

Vous voulez un fou ? Le mien est terrible !
Tout ce que je vais dire est vrai, accrochez-vous.
Quand j'habitais chez mes parents, notre voisin bien que très imbibé si vous voyez ce que je veux dire, a toujours été aimable, ayant même accepté que la tuyauterie de notre piscine passe par chez lui.
Et puis un jour : le drame. Il a pété un plomb.
Alors que nous étions en famille paisiblement il s'est mis à nous insulter. Ma sœur de six ans était "une catin qui montrait son cul à tout le quartier"... et il a continué et a insulté ma mère, mon père, mon feu grand père et tout le reste de ma famille.
Nous avons d'abord été choqués et interloqués, jusqu'à ce que sa femme et sa fille s'y mettent ! Le pompon !
Les procès s'en suivirent nous les avons tous gagnés mais il s'acharne...
Il profère en permanence des insanités et parle dans sa barbe, sa voix est celle d'un poivrot. Cet idiot pour nous gêner a mis un coup de pioche dans nos tuyaux qui étaient dans sa cave.
Cet abruti a eu un énorme dégât des eaux.
Ok nous ne pouvions plus filtrer la piscine... C'est pas grave.
Pour mes 18 ans nous avions pris l'apéritif au bord de la piscine, il a estimé qu'on faisait trop de bruit (ce qui n'était pas le cas d'autant plus qu'il devait être seulement 20h) et a appelé la police.
Laquelle, quand elle est arrivé l'a surpris lui à nous insulter et hurler comme un malade. Les policiers l'ont embarqué ! Mais j'ai mieux !
Il a fini par nous menacer de mort, et a sorti un fusil. Et ni une, ni deux, il a été incarcéré.
Il faut dire que nous ne lui avons jamais répondu et rions jaune de ses paroles. Nous jouons l'indifférence, c'est très dur !
Mes amis se proposent en masse pour lui casser les jambes, je ne pense pas que ce soit la solution, nous allons déménager.

#432 Nuisance sonore - Le 02/10/2010 à 04:34:56, pintade

J'ai un musicien professionnel, joueur de tambour comme voisin...
La sono à fond, le tambour qui raisonne toutes les après-midis et il braille ses chansons.
Il part du principe qu'à part moi, son autre voisin est absent en journée. Moi, je travaille à domicile donc je dois supporter ces vocalises et son tam tam...
Pour lui, je n'ai pas à déranger sa créativité... mais moi, il dérange mon boulot au quotidien !!!
Voisin de merdeeeeeeee !

#55 Inclassable - Le 01/11/2008 à 18:02:57, Barberousse

En lisant vos récits, je me disais que, Dieu soit loué, je n'avais jamais eu des voisins aussi merdiques que vous.
Mais en fait, si ! Un jour, alors que je revenais de Vannes, bien crevé par les 4 heures de route que je venais de faire, je m'installe tranquillou à mon ordi pour relever mes mails. Tout à coup, j'ai une espèce d'odeur de cramé. Sans doute un mauvais cuisinier me suis-je dit. Mais la réalité était tout autre ! Entendant des cris dehors, j'ai couru sur mon balcon.
Surprise ! le balcon du dessous était en feu ! La faute à un abruti, plus haut, qui a jeté son mégot par la fenêtre. Bilan : un appart cramé, une famille à relogé pendant trois mois. Moi, j'ai eu de la chance : il n'y a que mon chat qui s'est acharné sur moi quand je l'ai évacué. Et l'empaffé au mégot n'a bien sûr jamais eu les couilles de se déclarer responsable !

#328 Extérieur - Le 12/01/2010 à 23:08:03, lupuce

Par où commencer...
Au début, tout allait bien, juste la télé qui était un peu forte quand passait un film violent.
Puis, de mois en mois, des objets ont commencé à disparaitre dans les parties communes (j'habite dans une maison dans laquelle ont été faits 5 appartements) : dans la hall d'abord puis carrément sur mon pallier, devant mes portes !
La porte d'entrée générale, située juste en dessous de mon appartement, une grosse porte bien lourde en bois, était claquée de plus en plus souvent, faisant vibrer tout mon appartement !
J'ai mis des mots expliquant gentiment qu'il serait sympa de fermer cette porte en douceur car le bruit était terrible et que la claquer bousillait l'ouvre-porte.
J'ai remis le mot une dizaine de fois, "on" l'a arraché à chaque fois !
Ensuite, des mégots sont apparus sur mon balcon (devant) et dans la cour (arrière); il n'y a que 2 appartements au dessus de chez moi et au 3ème les locataires actuels viennent d'emménager, donc ils ne peuvent être responsables vu que les problèmes existaient avant leur arrivée ! Le propriétaire a questionné le 2ème, ils ne sont pas responsables disent-ils !
Ensuite, nous avons eu le courrier ou les publicités balancées devant la porte, dans la rue; les tapis également (dont un tapis "d'entreprise", très grand et très cher qui était à moi et qui ne dérangeait personne !)
La tenture du bas, dans le hall, pour protéger du froid, qui a été arrachée et a aussi eu droit à son petit tour dans la rue (j'ai pu la voir à temps et la récupérer)
Et de plus en plus fort : des autocollants affichés sur ma porte arrachés, des objets que je laissais dans le couloir (à un endroit ne dérangeant personne), balancés je ne sais où (dehors je suppose, comme le reste !), mes poubelles qui disparaissent, mon local poubelle qui est fréquemment visité (je ne sais pas ce qu'on peut y chercher mais par contre, mon chauffe-eau s'y trouve et la prise électrique qui l'alimente est assez mal mise, moi je le sais mais ceux qui fouillent mes poubelles ne le savent sans doute pas, merci du danger !)
Ils font 25 machines par week-end (le bruit est infernal) dès 7h du matin, jusqu'à 2h)
Depuis qu'ils ont eu la bonne idée d'acheter un home-cinéma, je vis moi aussi en direct les films de guerre de monsieur.
Lors d'une fuite d'eau venant du 2ème, je suis montée un jour en urgence prévenir mes voisins : j'ai frappé, personne n'a jamais répondu (je sais qu'ils étaient là, la maison est très mal isolée et on entend facilement les gens marcher...)
Enfin, la dernière en date : le tapis, devant ma porte, sur mon pallier, disparu... et retrouvé installé en bas, dans le hall d'entrée !
J'en oublie sans doute...
Je ne sais pas quel est leur problème mais j'en ai vraiment ras-le-bol et je rêve qu'ils foutent bien vite le camp de ma maison (je vis là depuis 12 ans, eux depuis 2 ans) et que des voisins civilisés et socialement adaptés viennent les remplacer !