Les pires voisins...


#64 Inclassable - Le 17/11/2008 à 13:19:40, sheebe

Ah ben moi mes anciens voisin ont jamais eu assez d'intelligence pour comprendre que la maison était mal isolée et que du coup ce n'était pas nous qui faisions du bruit.
Un exemple, dimanche soir, retour de fête, on regarde la télé tranquillement avec un ami et ma femme il devait être 23h30 et le voisin du dessous est venu gueuler parce que sois disant on faisait trop de bruit... génial. C'était vraiment trop des blaireaux ceux la.
Un autre exemple, un jour leur chien (un rottweiler toujours attaché ou enfermé dans un enclos de 5m²) et le chien des autres voisins (beauceron toujours attaché à 4m de chaine) arrive à sortir de son enclos. Du coup ma femme était bloqué dans l'appartement toute la journée car les chiens l'empêchait de sortir.
Pour ne pas faire d'histoire, elle n'appelle pas les flics. Je rentre le soir du boulot et je vois les chiens dehors. Du coup, j'entrouve ma portière de voiture et je tend un peu le coude en parlant au chien, tout va bien et d'un coup le rottweiler se met à sauter sur ma voiture en aboyant. Je me suis également retrouvé bloqué dans la voiture.
Bref le soir, les voisins rentrent enfin du travail et on se fait insulter parce qu'on à rien fait pour rentrer leurs chiens et que les autres voisins commençaient à flipper pour leurs gamins qui eux non plus ne sont pas sortis de la journée.
Franchement trop de mauvais souvenir j'en pouvais plus. Il fallait toujours tous faire en furtif pour éviter les embrouilles c'était vraiment trop la galère!!

Inclassable - Le 08/02/2011 à 19:39:58, loli #494

Vous voulez un fou ? Le mien est terrible !
Tout ce que je vais dire est vrai, accrochez-vous.
Quand j'habitais chez mes parents, notre voisin bien que très imbibé si vous voyez ce que je veux dire, a toujours été aimable, ayant même accepté que la tuyauterie de notre piscine passe par chez lui.
Et puis un jour : le drame. Il a pété un plomb.
Alors que nous étions en famille paisiblement il s'est mis à nous insulter. Ma sœur de six ans était "une catin qui montrait son cul à tout le quartier"... et il a continué et a insulté ma mère, mon père, mon feu grand père et tout le reste de ma famille.
Nous avons d'abord été choqués et interloqués, jusqu'à ce que sa femme et sa fille s'y mettent ! Le pompon !
Les procès s'en suivirent nous les avons tous gagnés mais il s'acharne...
Il profère en permanence des insanités et parle dans sa barbe, sa voix est celle d'un poivrot. Cet idiot pour nous gêner a mis un coup de pioche dans nos tuyaux qui étaient dans sa cave.
Cet abruti a eu un énorme dégât des eaux.
Ok nous ne pouvions plus filtrer la piscine... C'est pas grave.
Pour mes 18 ans nous avions pris l'apéritif au bord de la piscine, il a estimé qu'on faisait trop de bruit (ce qui n'était pas le cas d'autant plus qu'il devait être seulement 20h) et a appelé la police.
Laquelle, quand elle est arrivé l'a surpris lui à nous insulter et hurler comme un malade. Les policiers l'ont embarqué ! Mais j'ai mieux !
Il a fini par nous menacer de mort, et a sorti un fusil. Et ni une, ni deux, il a été incarcéré.
Il faut dire que nous ne lui avons jamais répondu et rions jaune de ses paroles. Nous jouons l'indifférence, c'est très dur !
Mes amis se proposent en masse pour lui casser les jambes, je ne pense pas que ce soit la solution, nous allons déménager.

#53 Voisins envahissants - Le 29/10/2008 à 10:17:09, Gérard2

Mon voisin du dessous c'est la mère de ma compagne. Elle est quelque peu envahissante... A peine entends t elle les 1ers pas dans l'appartement le matin qu'elle nous passe immédiatement un coup de fil pour nous dire : "tiens, j'vous ai entendu, vous être réveillé, comment ça va et bla bla bla bla".
A chaque fois que je passe dans le couloir pour me rendre chez moi elle ouvre la porte pour me parler et me raconter sa vie.
Si elle ne téléphone pas toutes les 2 minutes, elle passe nous demander un service ou autre... je n'en peux plus !!
Et je vous passe les commentaires après une nuit de folie passé avec mon amie.
J'envisage le déménagement ou le meurtre !

#328 Extérieur - Le 12/01/2010 à 23:08:03, lupuce

Par où commencer...
Au début, tout allait bien, juste la télé qui était un peu forte quand passait un film violent.
Puis, de mois en mois, des objets ont commencé à disparaitre dans les parties communes (j'habite dans une maison dans laquelle ont été faits 5 appartements) : dans la hall d'abord puis carrément sur mon pallier, devant mes portes !
La porte d'entrée générale, située juste en dessous de mon appartement, une grosse porte bien lourde en bois, était claquée de plus en plus souvent, faisant vibrer tout mon appartement !
J'ai mis des mots expliquant gentiment qu'il serait sympa de fermer cette porte en douceur car le bruit était terrible et que la claquer bousillait l'ouvre-porte.
J'ai remis le mot une dizaine de fois, "on" l'a arraché à chaque fois !
Ensuite, des mégots sont apparus sur mon balcon (devant) et dans la cour (arrière); il n'y a que 2 appartements au dessus de chez moi et au 3ème les locataires actuels viennent d'emménager, donc ils ne peuvent être responsables vu que les problèmes existaient avant leur arrivée ! Le propriétaire a questionné le 2ème, ils ne sont pas responsables disent-ils !
Ensuite, nous avons eu le courrier ou les publicités balancées devant la porte, dans la rue; les tapis également (dont un tapis "d'entreprise", très grand et très cher qui était à moi et qui ne dérangeait personne !)
La tenture du bas, dans le hall, pour protéger du froid, qui a été arrachée et a aussi eu droit à son petit tour dans la rue (j'ai pu la voir à temps et la récupérer)
Et de plus en plus fort : des autocollants affichés sur ma porte arrachés, des objets que je laissais dans le couloir (à un endroit ne dérangeant personne), balancés je ne sais où (dehors je suppose, comme le reste !), mes poubelles qui disparaissent, mon local poubelle qui est fréquemment visité (je ne sais pas ce qu'on peut y chercher mais par contre, mon chauffe-eau s'y trouve et la prise électrique qui l'alimente est assez mal mise, moi je le sais mais ceux qui fouillent mes poubelles ne le savent sans doute pas, merci du danger !)
Ils font 25 machines par week-end (le bruit est infernal) dès 7h du matin, jusqu'à 2h)
Depuis qu'ils ont eu la bonne idée d'acheter un home-cinéma, je vis moi aussi en direct les films de guerre de monsieur.
Lors d'une fuite d'eau venant du 2ème, je suis montée un jour en urgence prévenir mes voisins : j'ai frappé, personne n'a jamais répondu (je sais qu'ils étaient là, la maison est très mal isolée et on entend facilement les gens marcher...)
Enfin, la dernière en date : le tapis, devant ma porte, sur mon pallier, disparu... et retrouvé installé en bas, dans le hall d'entrée !
J'en oublie sans doute...
Je ne sais pas quel est leur problème mais j'en ai vraiment ras-le-bol et je rêve qu'ils foutent bien vite le camp de ma maison (je vis là depuis 12 ans, eux depuis 2 ans) et que des voisins civilisés et socialement adaptés viennent les remplacer !

#385 Nuisance sonore - Le 01/07/2010 à 09:46:46, zigcocotte

Ma voisine (une dame plus très fraîche) a décidé de sonner à mon interphone ou à ma porte dès qu'elle n'arrivait pas à dormir (de préférence quand moi je dors !) parce qu'elle en a marre des "boum boum" (musique ?!?) qu'elle entend dans sa tête provenant de mon appartement...
A 2h du matin, j'en doute !

#251 Inclassable - Le 30/07/2009 à 14:14:16, youpitralala

Ce matin je me suis retrouvée suspendue au 7ème étage pendant plus de 30 minutes. Ascenseur en panne.
L’alarme de l’ascenseur ne fonctionne plus depuis des années, mon gardien est en vacances (là aussi on pourrait presque dire depuis des années), l’ascensoriste n’a pas pris soin de communiquer ses coordonnées, mon bailleur joignable qu’après 9 h00, les pompiers me demandent de joindre l’ascensoriste !
Pendant ce temps des voisins impatients d’attendre l’ascenseur qui ne venait pas à eux, décident de toquer dessus je leur dit d'une voix joyeuse : « l’ascenseur est en panne et je suis bloquée dedans ».
Ils me répondent « ha d’accord » et s’en vont par les escaliers. Bien sur sans me demander si j’ai de quoi prévenir les secours, si tout va bien, etc, etc...
Voisins de merde.
Nous ne sommes que 24 locataires dans ce petit immeuble de 7 étages et chacun s'ignore.

#55 Inclassable - Le 01/11/2008 à 18:02:57, Barberousse

En lisant vos récits, je me disais que, Dieu soit loué, je n'avais jamais eu des voisins aussi merdiques que vous.
Mais en fait, si ! Un jour, alors que je revenais de Vannes, bien crevé par les 4 heures de route que je venais de faire, je m'installe tranquillou à mon ordi pour relever mes mails. Tout à coup, j'ai une espèce d'odeur de cramé. Sans doute un mauvais cuisinier me suis-je dit. Mais la réalité était tout autre ! Entendant des cris dehors, j'ai couru sur mon balcon.
Surprise ! le balcon du dessous était en feu ! La faute à un abruti, plus haut, qui a jeté son mégot par la fenêtre. Bilan : un appart cramé, une famille à relogé pendant trois mois. Moi, j'ai eu de la chance : il n'y a que mon chat qui s'est acharné sur moi quand je l'ai évacué. Et l'empaffé au mégot n'a bien sûr jamais eu les couilles de se déclarer responsable !

#210 Commérages - Le 12/06/2009 à 08:21:07, Artist88

J'habite à la campagne, les Vosges profondes (c'est rien de le dire vu le niveau intellectuel et de tolérance !...) dans un village de 1300 habitants.
Grâce à mes charmants voisins, tout le monde est persuadé que je suis (ce n'est pas le cas) une abominable "gouine", "une pute" et une "sale gonne" (gonne en patois vosgien veut dire : putain, pute, salope, au propre comme au figuré) et que même je suis susceptible de m'en prendre aux enfants.
De fait, je me fais injurier sans arrêt. Charmante communauté, ouverte, gracieuse, accueillante.
Où il ne fait pas bon être une femme seule, la quarantaine bien entamée, et handicapée.

#396 Inclassable - Le 22/07/2010 à 15:35:04, osakimarie

Alors voilà, ça fait bientôt 5 ans que je vis dans la même ville pour mes études.
J'ai d'abord habité le premier appartement du rez-de-chaussée d'une maison séparée en 5 appartements. Là, j'ai vécu pas mal de désagréments vis-à-vis des voisins de l'immeuble, car j'avais la position de "concierge" et une belle vue sur la rue qui va de la gare à la fac... je vous laisse imaginer les détails.
Ayant entre temps adopté un chien, j'ai déménagé à l'appartement juste à côté du mien, toujours au rez-de-chaussée.
Plus grand, avec un jardin, l'idéal ! Sauf que je n'aurais jamais imaginé l'enfer que je vis maintenant.
L'appartement est au fond du couloir commun de l'immeuble, assez petit, et donne sur un jardin retiré à l'arrière. Ce jardin est séparé des voisins par du grillage... les voisins sont donc mitoyens des deux côtés.
Après avoir résolu un souci : réparation du grillage pour sortir mon chien en sécurité, j'ai vite compris que mes voisins seraient envahissants !
Dès que je sors dans le jardin, la voisine de gauche vient me tenir le crachoir pendant des heures...
Les voisins de droite, eux, me surveillent.
Depuis cet emménagement, je vis en couple, toujours au même endroit... et entre temps j'ai eu deux autres chiens.
Sauf que vivre en couple homosexuel ET avoir trois chiens quand on est étudiante, je pense que ça ne doit pas plaire à mes voisins...
Un monsieur âgé à gauche a voulu monter le quartier contre moi pour le soit disant "boucan" des chiens, deux semaines après l'arrivée de ma compagne...
Le compagnon de ma voisine de gauche jette ses lames de rasoir usagées dans ma pelouse...
Le couple de droite me fait vivre l'enfer en me surveillant, en me réprimandant pour le moindre trou au milieu de ma pelouse, ou au bord de leur grillage... ces derniers n'étant pas causés par mes chiens mais par les enfants qu'ils gardent par dizaines !
Le bruit est aussi un vrai problème, imaginez donc plus de dix enfants dans un bout de jardin de même pas 40m², à toute heure de la journée dès qu'il y a un rayon de soleil... impossible de sortir les chiens quand les enfants sont dehors, de recevoir des amis l'été sans être regardés sous tous les angles...
Nouveauté du mari de la "nounou", il regarde comment je ramasse les déjections de mes chiens... est-ce assez bien fait à son goût ?
Les horaires de nuit de ma compagne ne lui permettent pas de dormir à des horaires habituels, sauf qu'avec le vacarme ambiant elle ne peut pratiquement pas dormir de la journée !
Pour ne pas être surveillée par les fenêtres je vis presque constamment les volets fermés... enfermée, avec mes trois chiens qui gênent les marmots hurlant toute la journée, pleurant, etc...
Dernière en date : dans ce quartier pas terrible, bruyant, avec un voisin du dessus qui lui aussi s'y met avec la musique à fond, et celui du bas qui reçoit des amis que l'on retrouve bourrés dans le couloir, les voisins du dessus de mes voisins de gauche (vous suivez ?) eux, se battent comme des chiffonniers alors qu'ils viennent d'arriver ! Résultat : police, pompiers...
Enfin, un point positif : je récupère les pinces à linge de la voisine, merci les enfants, ça me fait une belle économie !
Voisins de merde !!!

#166 Nuisance sonore - Le 24/02/2009 à 14:26:46, Nancy

Alors pour moi c'est assez simple:
Pour l'appartement de droite, nous avons un couple, tous les deux la cinquantaine, le mari alcoolique et la femme "légèrement" sourdingue, ce qui donne un cocktail assez intéressant : le mari vomit dans la cage d'escalier, hurle dans le hall, et sa femme ne s'entend pas crier après lui. On a donc le droit à des perles du genre
- "t'as chié à côté de la cuvette, viens nettoyer ta m*rde !"
Réponse du mari: -"Va te faire m*ttre".
Pour l'appartement du dessus, nous avons un petit couple de jeunes qui des fois se battent... Sympathiques les cris et le bruit de la tête de la jeune fille qui frappe le sol à répétition...
Voilà, et encore j'ai de la chance, le couple d'à côté a déménagé... Vous savez, les cas sociaux que l'on peut voir dans des émissions telles que "Confessions intimes"... avec la femme affublée d'une voix qui rappelle plus le meuglement d'une vache qu'autre chose, et qui meugle parce que son conjoint n'a pas remis le torchon à la bonne place :)