Les pires voisins...


#432 Nuisance sonore - Le 02/10/2010 à 04:34:56, pintade

J'ai un musicien professionnel, joueur de tambour comme voisin...
La sono à fond, le tambour qui raisonne toutes les après-midis et il braille ses chansons.
Il part du principe qu'à part moi, son autre voisin est absent en journée. Moi, je travaille à domicile donc je dois supporter ces vocalises et son tam tam...
Pour lui, je n'ai pas à déranger sa créativité... mais moi, il dérange mon boulot au quotidien !!!
Voisin de merdeeeeeeee !

#278 Nuisance sonore - Le 03/09/2009 à 22:51:32, Poupoulpe

Il y a de cela quelques années, j'étais locataire d'un appartement dans une maison privative séparée en deux. J'habitais la partie basse et mes voisins (un jeune couple un peu austère) habitaient l'étage supérieur.
Tous les soirs qui passaient, j'avais droit à l'un des trois scénarii suivants:
1- Mr a trop bu et bat Mme. S'ensuivent cris et mouvements de mobilier, bruits de coups (et hurlements).
2- Mr n'a pas trop bu et fait sa fête a Mme. S'ensuivent cris et mouvements de mobilier et grincement de sommier (et hurlements).
3- Mr a invité des amis. Mme crie, Mr boit. En plus de la musique à un volume impossible, voir les situations ci dessus.
Et puis, finalement, un beau jour, Mme se décide à donner son congé a Mr. A mon grand soulagement.
Seulement bien mal m'en pris car Mr vindicatif est revenu de nombreuses fois pour sonner à la porte de Mme a des heures indues, réveillant tout le quartier.
Comme ces messieurs de la maréchaussée en avaient assez de se déplacer, j'ai du intervenir.
Je crois me souvenir que Mr et ses amis ont été fort surpris de me voir débarquer avec un katana en main.
Je ne les ai jamais revus.
Civis Pacem, Para Bellum. Voisins de Merde!

#303 Nuisance sonore - Le 22/11/2009 à 10:50:41, tamata

Ma voisine de merde me réveille chaque nuit et chaque matin, et la semaine dernière lors d’une altercation verbale, elle m'a attrapée et menacée, j'ai aussitôt obtenu un certificat médical et déposé plainte.
Ce soir, j'entend hurler devant ma porte une habitante de l'immeuble que j'aime bien : « s'il y a quoi que ce soit, on monte aussitôt ! ».
La surprise passé, je descends la voir, j'ai été accueilli froidement, j'ai dû me débattre pour défendre mon innocence et prouver que je ne lui tapais pas dessus !
Elle raconte que je l'agresse et qu’elle a peur de moi !!!
Cette femme est monstrueuse, sous prétexte d'être veille et d'avoir eu un cancer, elle apitoie tout le monde, mais cette femme est une malade, elle me harcèle.
Je vais devoir à nouveau aller à la Police, car j'ai bien l'intention de porter plaine pour diffamation, je suis victime et je passe pour une femme violente ! C'est une voisine de merde intégrale !

#212 Nuisance sonore - Le 12/06/2009 à 08:54:41, blood_flower

Nos voisins sont étudiants, et l'un d'eux est le fils de la proprio. Nous avons 30 ans et nous travaillons tous les deux. Après les beuveries en pleine semaine qui n'en finissent pas, après le fils de la proprio qui décide de jouer du piano droit (avec pédale) à 3 heures du matin au-dessus de notre chambre, après être rentré bourré de boîte, après avoir subi toutes sortes de bruits de pas, de télé, (...) toutes les nuits pendant des semaines parce que le fils du proprio est devenu insomniaque (d'après ces dires).
Bref, après tout cela, nous pensions avoir fait le tour des nuisances sonores...
Jusqu'à cette nuit-là où nous nous couchons un lundi de pentecôte (jour férié après un week-end).
Il est 23h30 et un drôle de bruit, sourd, pas très agréable, et entêtant nous empêche de dormir.
Mais qu'est-ce donc ? Ah oui, bien sûr, l'essorage de leur machine à laver (Leur salle de bain est au-dessus de la nôtre, à côté de la chambre)...
C'est sûr, ils n'ont pas eu le temps de faire leur lessive avant...

#166 Nuisance sonore - Le 24/02/2009 à 14:26:46, Nancy

Alors pour moi c'est assez simple:
Pour l'appartement de droite, nous avons un couple, tous les deux la cinquantaine, le mari alcoolique et la femme "légèrement" sourdingue, ce qui donne un cocktail assez intéressant : le mari vomit dans la cage d'escalier, hurle dans le hall, et sa femme ne s'entend pas crier après lui. On a donc le droit à des perles du genre
- "t'as chié à côté de la cuvette, viens nettoyer ta m*rde !"
Réponse du mari: -"Va te faire m*ttre".
Pour l'appartement du dessus, nous avons un petit couple de jeunes qui des fois se battent... Sympathiques les cris et le bruit de la tête de la jeune fille qui frappe le sol à répétition...
Voilà, et encore j'ai de la chance, le couple d'à côté a déménagé... Vous savez, les cas sociaux que l'on peut voir dans des émissions telles que "Confessions intimes"... avec la femme affublée d'une voix qui rappelle plus le meuglement d'une vache qu'autre chose, et qui meugle parce que son conjoint n'a pas remis le torchon à la bonne place :)

#64 Inclassable - Le 17/11/2008 à 13:19:40, sheebe

Ah ben moi mes anciens voisin ont jamais eu assez d'intelligence pour comprendre que la maison était mal isolée et que du coup ce n'était pas nous qui faisions du bruit.
Un exemple, dimanche soir, retour de fête, on regarde la télé tranquillement avec un ami et ma femme il devait être 23h30 et le voisin du dessous est venu gueuler parce que sois disant on faisait trop de bruit... génial. C'était vraiment trop des blaireaux ceux la.
Un autre exemple, un jour leur chien (un rottweiler toujours attaché ou enfermé dans un enclos de 5m²) et le chien des autres voisins (beauceron toujours attaché à 4m de chaine) arrive à sortir de son enclos. Du coup ma femme était bloqué dans l'appartement toute la journée car les chiens l'empêchait de sortir.
Pour ne pas faire d'histoire, elle n'appelle pas les flics. Je rentre le soir du boulot et je vois les chiens dehors. Du coup, j'entrouve ma portière de voiture et je tend un peu le coude en parlant au chien, tout va bien et d'un coup le rottweiler se met à sauter sur ma voiture en aboyant. Je me suis également retrouvé bloqué dans la voiture.
Bref le soir, les voisins rentrent enfin du travail et on se fait insulter parce qu'on à rien fait pour rentrer leurs chiens et que les autres voisins commençaient à flipper pour leurs gamins qui eux non plus ne sont pas sortis de la journée.
Franchement trop de mauvais souvenir j'en pouvais plus. Il fallait toujours tous faire en furtif pour éviter les embrouilles c'était vraiment trop la galère!!

#279 Inclassable - Le 04/09/2009 à 15:06:09, Aliciana

Chaque fois c'est pareil ! Le week-end alors que je peux faire la grâce matinée, le chien de ma voisine se met a hurler à la mort.
Un jour, j'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai dit que maintenant ça suffisait et que j'en avais marre que son chien aboie pour un oui ou pour un non tous les matins quand je peux dormir et elle m'a dit que si je n'étais pas contente je n'avais qu'à pas rester dans cette résidence et qu'elle ne ferait pas taire son chien pour une petite fille râleuse comme moi.
Un jour, j'ai invité une amie à dormir chez moi et j'ai malencontreusement mis la musique un peu trop fort. Enfin, pas trop quand même et cette vieille peau est venue hurler à ma porte que je faisais trop de bruit et que je devais arrêter tout ce bordel sinon elle allait se plaindre à la copropriété si ça continuait.
Je l'ai envoyé chier en lui disant que quand je suis venu me plaindre de son chien elle avait fait pareil. Le lendemain, je me suis faite engueuler par mon père.

#480 Nuisance sonore - Le 27/12/2010 à 15:18:13, Iphis

En résidence étudiante, je me suis retrouvée pendant un mois avec un voisin particulièrement gratiné.
Le garçon recevait en permanence des amis (genre armoire à glace, à côté de qui on baisse les yeux et on passe son chemin)
Musique ou TV à fond tous les soirs jusqu'à 2-3h du matin, cris d'animaux, meubles qu'on déplace sans cesse... Même avec des boules Quiès j'entendais encore.
Avec ses amis il fumait régulièrement à la fenêtre du couloir (donc devant sa porte et... devant la mienne !), et ce n'était pas du tabac qu'il fumait.
C'est joyeux de ne pas oser sortir de chez soi pour aller aux toilettes (sur le palier) !
Une fois il y avait le contenu d'une bouteille de bière répandu sur le sol du couloir.
Sans oublier les dégradations diverses et variées : le téléphone du couloir arraché, les toilettes communes bouchées (avec du papier toilette, des pots de yaourts, etc...), les douches communes qu'il laissait couler, ce qui finissait par inonder les chambres voisines...
Pour se venger de ceux qui se sont plains il a coupé l'électricité dans tout le couloir (les disjoncteurs étant à l'extérieur des chambres). Sympa de revenir de week-end avec le contenu du frigo à jeter !
Le pire ? Sa mère habitait à 20 minutes de là mais refusait de le reprendre chez elle...
Il était régulièrement convoqué, en vain, par le gérant de la résidence. Nous avons été plusieurs à porter plainte à la gendarmerie, en vain aussi, à Paris les flics ont autre chose à faire, et puis de toute manière c'est toujours le bazar dans les résidences étudiantes...
Impossible de l'expulser à cause de la trêve hivernale.
La seule solution trouvée par la direction de la résidence était de le forcer à changer de chambre régulièrement, histoire de lui casser les pieds et pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui trinquent !
J'ai été soulagée quand on m'a annoncé qu'il allait changer d'étage, tout en plaignant ceux qui allaient devoir le supporter !

Voisins envahissants - Le 31/08/2009 à 17:13:56, Thom #277

Ma voisine m'a avouée qu'elle utilisait ses jumelles pour observer les habitants de ma rue, y compris moi...

#184 Nuisance sonore - Le 24/04/2009 à 04:29:42, quinzecaracteres

Il est 4h30 du mat'. Mes voisins de palier s'engueulent depuis plus d'une heure; celui du dessus fait des terreurs nocturnes et hurle à la mort; un autre voisin (non identifié) tape dans le mur pour tenter (en vain) de faire taire ce petit monde et pour parfaire le tout, le voisin d'en face a laissé son chat dehors et ce dernier miaule sans s'arrêter depuis cet après midi... Voisins de merde !