Les pires voisins...


#389 Inclassable - Le 07/07/2010 à 20:42:35, pierrot63

Voilà 15 ans que ma tante habite dans un petit immeuble de 4 étages. Elle est logée au rez-de-chaussé, dans un quartier sans problème avec une mixité sociale. Je vais souvent dormir chez elle dans la semaine en espérant dormir un peu plus.
Cependant, il y a 2 mois, les voisins deux étages au-dessus ont déménagé et la nouvelle résidente est une célibataire avec deux enfants à charge.
Pas trop de problèmes au début mais elle s'est trouvé un nouveau petit ami depuis :
- Rap à fond jusqu'à 3 ou 4h du matin (sachant que je me lève a 7H du matin)
- Des objets de toutes sortes dans son jardin : l'explication est que les enfants jettent les jouets par la fenêtre sauf que les paquets de clopes je n'y crois pas trop...
- Des engueulades d'où j'ai appris que son petit ami sortait de prison pour trafic de stupéfiant et qu'il comptait sur elle pour ne pas ressombrer...
- Enfin des insultes depuis que les voisins ont fait une pétition
Sachant que ma tante habite 2 étages en dessous et qu'ils m'empêchent de dormir avec des bouchons sur les oreilles, je n'imagine pas les voisins juste en dessous d'eux !
Je veux bien être tolérant mais quand même il y a des limites !

#241 Inclassable - Le 19/07/2009 à 20:15:10, kiro09

J'ai pu lire quelques anecdotes, mais aucune n'arrive à la hauteur de mes voisins...
J'habite a Maubeuge (au centre de formation) il y 16 appartements collés, les murs sont vraiment très fins... et je ne sais pas ce qui leur arrive (sûrement qu'ils n'ont rien à faire, mais il ne faudrait pas abuser quand même) ils se sont mis en tête de m'écouter, de savoir ce que je fais, de me suivre...
Quand je sors il y a souvent la même personne dans la cabine téléphonique, à chaque fois que je met mes chaussures j'entends "il va sortir" un peu comme si j'avais commis un meurtre et qu'ils avaient remplacé tous mes voisins par des flics (enfin pas tous quand même...)
Franchement je ne sais pas se que je leur ai fait !

#397 Inclassable - Le 23/07/2010 à 04:38:12, Arafel

Mes voisins du dessous...
Pendant la journée, quand j'étais au travail :
Ces animaux ont coupé mon citronnier sur ma terrasse !
Ils sont entrés sur ma terrasse, et ils l'ont scié!
Ce citronnier était un cadeau de mon grand oncle qui est maintenant décédé...
Faut que j'aille porter plainte contre ces dégénérés !

#237 Nuisance sonore - Le 10/07/2009 à 09:42:57, jimato

Depuis 6 mois j'ai emménagé dans une nouvelle résidence, pour cause de nouveau travail.
Au début tout allait bien avec le voisin, bien que les murs ne soient pas super bien isolés mais bon ça passe.
Depuis quelques semaines, il fout son raï et son rap à fond jusqu'à 3h du matin, il active son MSN, j'ai l'impression que c'est mon PC qui est resté allumé, il met le son de sa TV à fond... sans parler des odeurs de bouffe.
Apparemment, il se croit seul dans la résidence et n'en à rien à faire du voisinage, ou alors mon voisin a de sérieux problèmes d'audition... VOISIN DE MERDE !

#480 Nuisance sonore - Le 27/12/2010 à 15:18:13, Iphis

En résidence étudiante, je me suis retrouvée pendant un mois avec un voisin particulièrement gratiné.
Le garçon recevait en permanence des amis (genre armoire à glace, à côté de qui on baisse les yeux et on passe son chemin)
Musique ou TV à fond tous les soirs jusqu'à 2-3h du matin, cris d'animaux, meubles qu'on déplace sans cesse... Même avec des boules Quiès j'entendais encore.
Avec ses amis il fumait régulièrement à la fenêtre du couloir (donc devant sa porte et... devant la mienne !), et ce n'était pas du tabac qu'il fumait.
C'est joyeux de ne pas oser sortir de chez soi pour aller aux toilettes (sur le palier) !
Une fois il y avait le contenu d'une bouteille de bière répandu sur le sol du couloir.
Sans oublier les dégradations diverses et variées : le téléphone du couloir arraché, les toilettes communes bouchées (avec du papier toilette, des pots de yaourts, etc...), les douches communes qu'il laissait couler, ce qui finissait par inonder les chambres voisines...
Pour se venger de ceux qui se sont plains il a coupé l'électricité dans tout le couloir (les disjoncteurs étant à l'extérieur des chambres). Sympa de revenir de week-end avec le contenu du frigo à jeter !
Le pire ? Sa mère habitait à 20 minutes de là mais refusait de le reprendre chez elle...
Il était régulièrement convoqué, en vain, par le gérant de la résidence. Nous avons été plusieurs à porter plainte à la gendarmerie, en vain aussi, à Paris les flics ont autre chose à faire, et puis de toute manière c'est toujours le bazar dans les résidences étudiantes...
Impossible de l'expulser à cause de la trêve hivernale.
La seule solution trouvée par la direction de la résidence était de le forcer à changer de chambre régulièrement, histoire de lui casser les pieds et pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui trinquent !
J'ai été soulagée quand on m'a annoncé qu'il allait changer d'étage, tout en plaignant ceux qui allaient devoir le supporter !

#484 Nuisance sonore - Le 01/01/2011 à 14:05:54, cicou

Cela fait six mois que j'habite un appartement avec des voisins très bruyants ! N'en pouvant plus, je suis résolue à déménager en parlant de ma décision à ma gardienne...
Celle-ci me félicite :
"Bravo vous êtes la locataire qui aura tenu le plus longtemps !"

#500 Propreté / Odeur - Le 18/03/2011 à 09:44:48, didou27

Mon nouveau voisin en dessous (qui n'a même pas pris la peine de se présenter) dispose d'une allée dans l'immeuble qui mène à d'autres voisins et se trouve sous les fenêtres de ma chambre et de mon bureau.
Il a garé sa moto dans cette allée (pour ne pas se la faire voler, je le comprends très bien et le proprio est d'accord).
Sauf qu'il lui arrive de faire démarrer sa moto à 22h le soir. Il fait aussi toute une palette de bruits élégants dehors (pets, rots, hurlements de goret...)
Hier soir, j'ouvre la fenêtre de ma chambre pour aérer un peu afin de préparer ma chambre.
Je reviens 15 minutes plus tard : ça pue la friture !
Il a mis sa friteuse sous ma fenêtre (précision : il y a les poubelles aussi sous mes fenêtres, qu'il ne sort pas au bon jour donc il y a eu une fois une quinzaine de sacs poubelles dans l'allée, sous mes fenêtres)
J'ai bien voulu lui dire poliment d'arrêter tout ce cirque mais vu comment il parle à sa femme (insultes, mots violents et j'en passe) et vu qu'il était bourré, j'ai renoncé car je ne tiens pas à me prendre un coup ou à ce que l'on dise que je l'ai frappé...
Je vais donc encore appeler le propriétaire (qui se range de mon côté).
Je ne suis certes pas un causant avec mes voisins (à part la politesse bien entendu) mais je n'ai qu'un principe : que mes voisins n'emmerdent pas les autres et sachent que l'on vit en communauté...
VOISINS DE MERDE

#432 Nuisance sonore - Le 02/10/2010 à 04:34:56, pintade

J'ai un musicien professionnel, joueur de tambour comme voisin...
La sono à fond, le tambour qui raisonne toutes les après-midis et il braille ses chansons.
Il part du principe qu'à part moi, son autre voisin est absent en journée. Moi, je travaille à domicile donc je dois supporter ces vocalises et son tam tam...
Pour lui, je n'ai pas à déranger sa créativité... mais moi, il dérange mon boulot au quotidien !!!
Voisin de merdeeeeeeee !

#297 Inclassable - Le 01/11/2009 à 01:20:50, lilishan

Je suis dans mon appartement depuis bientôt 3 ans. Depuis tout ce temps je subis (et mes enfants aussi) des moqueries, insultes et menaces en tout genre. Ni la police, ni mon office hlm ne veut faire quelque chose...
Je suis en train de devenir dingue et personne ne veut m'aider.
voisins de merde !

#160 Voisins envahissants - Le 09/02/2009 à 17:19:54, scotlandyard

Je vis dans un petit appartement de deux pièces au septième et dernier étage d'un vieil immeuble d'un quartier tranquille, dans le Nord-Vaudois, en Suisse. Trois appartements donnent sur le palier et celui de gauche est occupé par un gentil monsieur de 40 ans, pas vraiment futé mais très préoccupé par tout ce qui touche au sexe et à la vie privée des gens en général.
Eboueur pour le compte de la commune, il m'explique toujours le contenu des poubelles des voisins par le menu, indiquant le nombre de préservatifs qu'il trouve et trouvant ça et là quelques brouillons de courrier. Un jour, il s'invite chez moi sous prétexte qu'il a trouvé une bouteille vide de whisky dans mes poubelles. Le verre étant proscris des poubelles ménagères et pour éviter une dénonciation, j'ai du lui permettre de vider sous mes yeux une de mes bouteilles de Single Malt ramenée d'Ecosse, en guise de "compensation".
Le balcon de son salon est situé à côté de la fenêtre de ma chambre. Lorsque ma copine vient passer la nuit chez moi, il y a toujours un moment ou il soulève "discrètement" une des lamelles du store fermé pour vérifier notre présence ou non dans la pièce. Depuis, j'ai du déménager ma chambre au salon et inversément pour ne plus être importuné par cet indélicat personnage.
Jusqu'il y a peu, il connaissait toujours le contenu de ma boite aux lettres, s'étonnait d'y trouver des factures qui selon lui n'avait pas lieu d'être et trouvait bizarre une correspondance soutenue avec une personne habitant au Canada.
Lorsque je rentrais chez moi, j'entendais systématiquement des pas de courses dans son appartement, c'est certainement lui qui se précipitais pour venir observer ce que je faisais au moyen de l'oeilleton placé sur sa porte.
De par sa taille et la puissance de ses bras, je n'avais jamais osé dénoncer à la police ses agissements, mais tout a changé voici deux ans, lorsque il a été cambriolé par deux fois en l'espace de 2 mois.
La totalité de ses valeurs ont été emportées et c'est naturellement vers moi qu'il avait porté ses soupçons, surtout que je vivais une période de chomage à cette époque. Logiquement, la police m'a très vite convoqué pour que je fournisse quelques explications sur mes occupations des nuits précédent les cambriolages.
Après les réponses aux quelques questions sur mon emploi du temps, et exaspéré par mon voisin, j'ai profité de ma présence au poste pour porter plainte contre lui.
Si sa plainte pour cambriolage a été classée sans suite, la mienne par contre a été jugée et il a été condamné à me rembourser la bouteille de wiskhy et a payer l'installation d'une cloison de séparation opaque entre son balcon et ma fenêtre.
Depuis, il ne fouille plus ma boite aux lettres et ne tente plus de m'espionner. Par contre, curieusement, je trouve régulièrement le rétroviseur de ma voiture démonté et des déchets obstruer l'accès à ma cave.