Les pires voisins...


Nuisance sonore - Le 29/11/2008 à 18:13:42, lezard #77

Cela nous fait 6 ans de mitoyenneté mais on tient le coup !!!
En arrivant, on a fait un peu de travaux : il nous fallait arrêter à 17h parce qu'il veut manger tranquille...
On mange un barbecue : il monte sur son mur avec son jet d'eau et nous arrose le barbecue (saucisses compris)
On éclate de rire : il tape au mur...
On ferme les volets : ça fait trop de bruits !
Les filles jouent dans leur chambre : il vient sonner pour qu'on leur mettent des chaussons (alors qu'elles sont pieds nus)
On fait une fête de famille (sans musique) : il met une pancarte sur sa grille "stop au bruit et gêne du voisin"
Les filles font de la balançoire : "Faut arrêter ce bordel !" hurle-t'il depuis son jardin...
On tire la chasse après minuit : "le bruit nuit à sa santé"
Une fête avec musique (une seule en 6 ans) : il sonne à 11h30, et nous envoi les flics à minuit (alors qu'on l'avait prévenu auparavant par courrier)
Tout ça n'est qu'un extrait de notre bonheur !
Je précise que c'est un militaire à la retraite de 60 ans, sa femme est effacé voir inexistante, sur 3 gosses il y en a 2 qui ne viennent plus (dixit tous les autres voisins) nous ne sommes pas les premiers qu'il emmmm...
On prend sur nous, on est passé de l'agacement à la pitié.

#225 Voisins envahissants - Le 27/06/2009 à 10:18:58, pkj

Histoire un peu longue, mais qui a besoin de certaines précisions. Pour les plus courageux, mes mésaventures :
Il y a quelques années, avec mon chéri, on trouve un appartement charmant dans un petit bled très calme. Cool, on signe le bail, les propriétaires ayant l'air sympa. Quelques jours après notre emménagement, j'avais l'impression de devenir folle : en rentrant du boulot après une belle journée d'été, je retrouve fenêtres et volets ouverts (sachant que nous sommes au 1er étage d'une ancienne ferme rénovée), ou encore le linge que j'avais laissé sur le sol de la salle de bain avait disparu...
Un fantôme fée du logis, ça parait bien mais c'est tout de même super flippant au quotidien.
Hey oui, cet appartement me fait peur ! Du coup, on y reste pas longtemps : au bout de 3 mois on déménage. L'appartement est vide 15 jours avant départ et remise des clés. Pour savoir si je suis vraiment folle, ma gentille belle maman prend mon trousseau de clefs que je ne peux plus voir en peinture et dit qu'elle va élucider le mystère. Donc après un grand ménage, elle sème dans tout le couloir de la porte d'entrée de la farine sur la moquette.
Le jour de l'état des lieux arrive. La propriétaire n'a pas beaucoup de chemin à faire puisqu'elle habite au rez-de-chaussée. Et la stupeur, plus de farine dans le couloir !
Et cette vieille peau qui se permet de sortir en ouvrant la porte : "Heureusement que j'étais là sinon vous auriez rendu l'appartement
dans un état !"
Voisins de Merde !!!

Inclassable - Le 16/05/2009 à 17:26:03, gabi81 #194

Nous habitons dans une impasse où il n'y a que des maisons.
Nous sommes jeunes et heureux de s'être éloignés des résidences de jeunes comme nous beaucoup trop bruyant !
Alors moi, ma joie je la transmet à mes voisins par un bonjour souriant et franc, en ne faisant pas trop de bruit...
Mais le soucis est dans leur façon hautaine et méprisante à la fois : parfois on me répond même pas !
Ah oui, j'ai ommis de préciser que mon compagnon et moi étions des minorités visibles et les seuls de la rue.
Mais bon cela ne me fais plus rien à 25 et 30 ans on en a vu d'autres. Je profite bien de ma maison et continuerai à leur dire bonjour certes pas de façon aussi enthousiaste qu'auparavant mais juste pour me montrer que je suis polie et respectueuse.

#504 Inclassable - Le 03/04/2011 à 13:31:18, Cocotte16

Ma voisine se plaint car lorsque je commande de la nourriture, le livreur sonne chez elle. Je comprends la gène occasionnée du coup j'ai mis un mot dans le hall et je fais attention quand je commande.

Mais hier soir, en rentrant d'une journée agréable, ma voisine m'interpelle dans le hall et m'insulte, je riposte immédiatement, je donne mes arguments, et son mari - sorti de nul part - me fout une gifle, presque un point dans la figure.
Devant ses enfants, sa femme et la gardienne.
Je n'ai jamais vu cet homme de ma vie auparavant.
J'ai porté plainte, et je vais tout faire pour qu'ils soient expulsés ces fous !
Pire voisins ! ou bien VOISINS DE MERDE !

#384 Nuisance sonore - Le 26/06/2010 à 15:33:56, Bou

Depuis qu'elle a emménagé c'est de pire en pire avec ma voisine du dessous, plus ça va et plus elle hurle. Mon bâtiment date des années 30, l'isolation est quasi inexistante et elle passe son temps à hurler sur ses deux enfants.
Ce matin j'ai été réveillée à 8h par ses cris, je descends, frappe à la porte puis lui explique la situation :
- Moi aussi j'entends ce que vous faites il n'y a pas d'isolation
- Certes mais je ne passe pas mon temps à hurler
- Vous n'avez pas d'enfants
- Non, parfois j'en garde mais je ne leur hurle pas dessus
- J'ai le droit de crier sur mes enfants
Le soir je l'entends aussi bien que ma télé, je peux presque dire quand elle rentre chez elle, je sais quand elle mange ("A TABLE"), quand ses enfants vont se brosser les dents, j'entends tout très distinctement car elle ne parle jamais mais hurle, et maintenant je n'ai même plus besoin d'un réveil...
VOISINE DE MERDE

#457 Nuisance sonore - Le 10/11/2010 à 13:22:16, Deprime15

Mon voisin, chômeur, a toujours été incapable de fermer sa porte d'entrée sans la claquer avec une telle force que ma propre porte et mes murs en vibre, à tout heure du jour et de la nuit, me faisant faire un bond de 2m et frôler la crise cardiaque à chaque fois. Parfois j'ai l'impression que c'est quelqu'un qui frappe à ma porte et j'y vais pour rien, inversement parfois je ne vais pas ouvrir aux gens qui frappent car ça ressemble aux nuisances de mon voisin.
Il parle très fort, je suis capable de suivre ses conversations (aussi bien téléphoniques qu'avec ses amis) de chez moi, ou depuis la cage d'escalier lorsqu'il se situe dans les communs à plusieurs étages d'écart.
Il semble vivre en communauté, quel que soit l'heure à laquelle je passe (en partant au travail, en rentrant) on entend énormément de bruit (paroles, cris, musique, cognements ...), un vrai capharnaüm! Ses amis tout aussi respectueux enfument régulièrement les lieux communs (que ce soit lorsqu'ils s'y promènent la clope au bec, ou tout simplement car la porte de son appartement n'est pas fermée histoire de faire profiter tout le monde de ses petites fêtes).
Il n'est jamais fatigué et fait régulièrement la fête très bruyamment avec ses nombreux amis, à toute heure du jour et de la nuit, impossible à prévoir (ça peut commencer à 10h du soir comme à 5h du matin),
Impossible de dormir lorsque c'est le cas, tellement j'entends la musique, les cris, les cognements et les talons aiguilles depuis ma chambre (non mitoyenne à son appartement). Il aime à faire partager sa vie sociale exacerbée en discutant avec ses invités arrivants/partant pendant de longues minutes dans le couloir, devant les portes de ses voisins.
Les personnes qu'il ramène régulièrement chez lui mettent en danger la sécurité de tout le monde puisque dernièrement il a lui même été victime de violences ainsi que de vandalismes sur son appartement (provenant des personnes qu'il a lui même fait rentrer dans l'immeuble, et chez lui, auxquelles il a bien sur donné le code).
Nous sommes plusieurs voisins à être dérangés par cette personne, sur plusieurs étages, avons tenté le dialogue, les lettres, et la police, rien n'y a fait durablement.
PS: J'habite dans un immeuble NEUF (moins de 3 ans), il est donc bien isolé, je n'ose pas imaginer ce que ça pourrait donner dans un immeuble plus ancien.

#170 Voisins envahissants - Le 28/03/2009 à 23:32:46, dd

Ma chérie et moi habitons un deux pièces, bref, l'appartement typique pour étudiants sans le sou, dans lequel on retrouve d'autres étudiants... partout. Bon, le loyer est sympa, même si rien n'est aux normes et que les murs sont aussi épais qu'une feuille OCB. Mais cette année, notre nouvelle voisine du dessous n'a rien trouvé de mieux que de venir sonner chez nous un soir de temps en temps en nous engueulant car "nous faisons trop de bruit", alors que nous regardons la télé assez bas, ou, manque de respect total envers ladite voisine nous... dormons ! C'est vrai qu'il y a du bruit dans l'immeuble, mais à chaque fois qu'elle est venue nous rendre une petite visite, nous faisions tout sauf du bruit. Cette pétasse a carrément été (en décembre dernier) jusqu'à nous réveiller pendant notre nuit en tombant sur la porte, ou en cognant dessus, en essayant de glisser une lettre incendiaire sous la porte... Le matin même, après avoir lu la lettre, je suis allé la réveiller en "m'endormant" sur sa sonnette à 9h du matin en la suppliant de nous foutre la paix et en la menaçant d'appeler les flics la prochaine fois que je la croiserai sur notre palier. J'ai bien essayé de lui expliquer que c'était peut-être pas très malin de nous dire que l'on avait fait du bruit toute la soirée alors qu'on n'était pas là et qu'on s'est couchés dès notre arrivée du cinéma (bien sûr pour plus de réalisme je lui ai exhibé mon ticket de cinoche de la veille sous la tronche). Je crois que ça a eu de l'effet... Depuis, plus de nouvelles, si ce n'est 20 bonnes minutes de "je m'excite en tapant mon balai au plafond" à chaque fois que ma copine ou moi-même faisons tomber quoi que ce soit par terre...

Sexualité exhubérante - Le 25/12/2008 à 12:37:57, Payo #90

J'ai une voisine qui vit seule avec son fils de 18 ans et sa fille de 15 ans. Depuis son arrivée, cette dame reçoit nombre d'hommes et nous devons supporter les bruits de sexualité à toutes heures.
De plus, il y a souvent des abus de boissons par cette dame et ses "copains" avec les débordements sonores qu'ils provoquent. Je ne parle pas du nombre de fois que la police a dû intervenir. Cerise sur le gâteau, madame ne se gêne pas pour se promener en très petite tenue pour traverser la rue et se rendre chez son amie du même genre. Pour couronner le tout, il est fréquent (et cela depuis des années) qu'elle déloge et laisse sa fille seule (son fils n'étant revenu chez elle que depuis 2 ans. Fille qu'elle frappe sans vergogne.

#207 Inclassable - Le 09/06/2009 à 11:51:38, Valérie

J'habite au rez de chaussée d'un petit "immeuble" de deux étages.
Au 1er étage un couple avec enfants en bas âge :
- Ils sont très bruyant vu que l'isolation sonore est nul ! Donc on entend marcher comme si une famille d'éléphants habitait au dessus
- De plus, ils ont deux chiens qui aboient à la mort dès qu'ils se retrouvent seuls et quand ils partent toute la soirée c'est absolument insupportable d'entendre aboyer
- Une fois, son aquarium s'est renversé, et toute la flotte s'est retrouvée dans ma cuisine, mon petit ami s'y est repris à deux fois avant qu'ils daignent répondre à la porte ! (On les entendait chuchoter), et j'ai pas eu de courant dans la cuisine pendant trois jours !
On a laissé un message sur le répondeur de la propriétaire, mais elle n'a jamais daigné rappeler, et dire qu'elle est avocate...
Depuis, l'électricité est revenue dans la cuisine mais c'est l'électrocution assurée dès qu'on touche un appareil électrique.

Au deuxième étage, une famille avec deux enfants :
- Ils passent presque 20h sur 24, soit dans le hall d'entrée (quand il pleut) soit devant la fenêtre de ma chambre (j'ouvre même plus le volet d'ailleurs). Et voila que ça bavache devant ma fenêtre, on a fini par ne plus dormir dans la chambre et on squatte le clic-clac
- L'ado ramène ses potes sans arrêt devant chez nous, alors ça gare les scooteurs et les motos sous la fenêtre de notre salon, ça pousse des hurlements d'hystériques et ça s'insulte mutuellement (joyeuses paroles que mon gamin entend évidemment)
- Il y a pas moyen de sortir sans qu'on nous fixe et qu'on nous observe de haut en bas c'est vraiment très gênant !
- Le plus jeune il fait joujou au ballon devant notre porte fenêtre, alors entre le ballon qui atterrit dans la fenêtre et le bruit du ballon continuel qui donne l'impression d'être dans un flipper, je sais franchement pas quoi choisir...
- Ils sont dans le Guiness des Records pour les voisins les plus bruyants dans un escalier.
Alors on leur a déjà dit que c'était gênant mais visiblement on aurait parlé au mur il y aurait eu plus de réactions !!! Maintenant cela fait deux ans que ça dure, on ose plus aller leur dire qu'on en a marre... On ne sait pas quoi faire :(

#556 Inclassable - Le 06/07/2011 à 13:17:01, la manouche

Depuis Mai 2009, je vous laisse constater ce que je dois supporter :
Premier étage : Ma voisine de palier vit dans un studio avec trois bergers allemands qu’elle laisse seuls toute la journée, impossible de passer devant sa porte sans qu’ils se mettent à aboyer.
Deuxième étage (à droite) : Mon voisin s’entraine à la basse dès 8h du matin alors que je finis mon boulot vers 1h du mat, le matin j’ai besoin de récupérer.
Deuxième étage (à gauche) : Le couple de retraité de cet appart passe l’aspirateur à 6h du mat !!!!!
Deuxième étage (au milieu) : Ce couple de jeune fait la fête uniquement en semaine.
Troisième étage : J’ai dû intervenir 2 fois aux aurores pour sauver notre voisine des coups de son mec (elle ne dit pas bonjour).
Troisième étage : Une grande famille de 8 personnes (cousins confondus) vivent dans un 2 pièces,
J’essuie les crachats sur les murs, je suis témoin des insultes qu'ils s'envoient dans la cage d’escalier, des cris qu'ils se lancent du trottoir pour communiquer. Ils laissent leurs encombrants dans le hall, on ne peut parfois même plus avoir accès à nos boîtes aux lettres, impossible de les atteindre !!
Notre immeuble se situe sur une place fleurie avec des bancs...
Parfois, dès 17h00, un attroupement de jeune 15-30ans s’installent sur la place, commencent alors courses de moto et démarrage bruyant en voiture. Ils boivent, se hurlent dessus, mettent de la musique avec leurs phones... jusqu’à 4h du mat. Il y a 2 semaines, ils ont organisé un anniversaire dans la rue !! Avec boissons, joints, musique émise par leurs voiture garer en double file, et ce malgré les appels aux flics (ils ont autre chose à faire).
En face, il y a un bar/tabac en apparence normal, mais dès 20h il se transforme en boite de nuit du lundi au samedi.
Ce ne sont pas mes voisins qui sont merdiques mais mon quartier !!!