Les pires voisins...


#602 Inclassable - Le 06/11/2011 à 13:35:34, Chibi

Ma charmante voisine du dessus est folle, du genre psychotique qui s'ignore.
Pendant ses crises, elle hurle, à toute heure du jour ou de la nuit ; elle tape les murs, casse les meubles de son appartement meublé. Elle m'insulte, me parle d'une façon très agressive : elle croit que je suis responsable des voix qu'elle entend tout le temps dans sa tête. Comme si je n'avais rien à faire de mieux dans ma vie que de murmurer "mythomane stérile" pour la rendre folle.
Elle m'a menacée de mort, elle a fait fuir tous nos voisins. Aujourd'hui l'immeuble est vide, il ne reste qu'elle et moi. Et les gens qu'elle ramène, car les hommes défilent dans son appartement. Avec elle, c'est tout ou rien : soit elle est habillée et maquillée comme pour faire le tapin, soit c'est simili burqa et Islam à fond. Mais ça ne l'empêche pas de jeter des déchets par sa fenêtre, qui atterrissent dans mon jardin. J'ai ainsi pu retrouver un préservatif usagé sur ma terrasse, un beau matin.
Et ce n'est jamais sa faute ! Les cris ? Ce sont les autres qui la rendent folles. Les déchets ? Pas elle, et puis le tri sélectif, c'est trop compliqué de toute façon. Le préservatif ? Un vile complot des sœurs de la mosquée qui visent à la faire passer pour une pute.
Pour elle, tous les hommes blancs sont des violeurs, ou des "pédophiles" qui veulent la séquestrer (elle a 31ans). Et moi ? Bah, oui, j'ai renseigné le réseau de pédophiles pour qu'ils sachent où elle habite, bien sûr !
Sérieusement, je suis à bout, de l'entendre hurler à 3h du mat ou à chaque fois qu'elle rentre chez elle. J'en ai marre de l'entendre proférer des insultes racistes. J'en ai marre de l'entendre dire qu'elle va m'assassiner à cause des voix qu'elle entend.
Et dire que je lui ai rendu tant de services... Et qu'elle en profite. Elle tape à ma porte tous les jours pour me demander des choses, malgré "ma race de violeur".
Elle part en février 2012, après trois ans de galère. Enfin, peut-être...

Commérages - Le 26/07/2011 à 14:21:53, Poussinette #570

Je vis en maison depuis quelques mois. Dès le premier jour où mon mari et moi nous nous sommes installés, plusieurs voisins (voisins directs et indirects etc..) se sont mis à nous épier du matin au soir, que je sois dans le jardin où que je sorte. Quand je pars, je vois leurs têtes cachées à leurs fenêtre, quand je reviens parfois je les vois discuter entre eux dans la rue puis dès qu'ils me voient ils se séparent rentrent immédiatement.
En plus de leurs messes basses en groupe quand je tombe sur eux dans la rue, certains ont toujours tourné la tête lorsque j'ai voulu leur dire bonjour...
Ayant un vis a vis assez important sur mon jardin, dès que nous mettons le nez dehors, nous avons droit 2 minutes plus tard top chrono à un voisin qui sort pour laver ses carreaux, l'autre décide de passer au karcher la terrasse etc..
J'ai fais l'exercice plusieurs fois, et des amis à moi qui sont venu aussi : c'est systématique. Il n'y a plus de place pour la paranoia.
Je précise qu'ils sont pour la plus part retraités, et que moi je suis jeune, j'ai des origines "qui se voient", et que je fais partie de la population active... Je me suis dit que c'était peut être un des 3 éléments ou les trois voir un seul...
Avec le temps, et la colère de subir ça au quotidien (en plus du fait que ça soit blessant), je me suis mise à les ignorer complètement en ne laissant rien paraître à part une grande froideur.
Depuis leur comportement a changé, leurs façon d'épier est beaucoup plus "discrète", je ne les vois plus faire de messes basses dans la rue, mais par contre, nous sommes totalement mis en quarantaine.
Encore pire que lorsqu'on nous épiait !
Je suis dégoutée parce que pour nous cette maison est le projet d'une vie, nous voulions construire notre vie tranquillement.
Nous sommes de jeunes gens sans histoire, discrets, et respectueux des règles de bienséance et de civisme.
Voisins de merde

#565 Inclassable - Le 18/07/2011 à 15:49:20, isaden75

Je suis arrivée dans mon appart' (que j'ai acheté) en juillet 99.
Donc j'aménage et comme tout bon voisin, je dit bonjour à mes voisins de palier. Ca se passe bien... Sauf que j'ai fait une dépression (ça arrive à n'importe qui), et pour m'en sortir je n'ai eu que les animaux. A l'origine j'avais juste un cochon d'inde et une petite chatte. Mais dans mon état c'est soit je sombrais d'avantage et je me suicidais, soit je reprenais le dessus. J'ai pris un 2è chat, et un chien que je les ai gardés. On ne peut rien me reprocher car aucun ne fait de bruit, ils sont propres et je nettoie toujours quotidiennement la litière et mon chien n'a jamais fait ses besoin ni chez moi ni à l'étage. Bref sans me lancer des fleurs, moi et mon chéri sommes les voisins parfaits....
Sauf que mes crétins de voisins ne l'ont pas vu ainsi. Je suis même sûre qu'ils se sont jamais rendus compte que ma famille s'était agrandie s'ils n'avaient pas croisé le 2è chat et moi sortant mon chien. Et là ils n'ont pas apprécié... Ils se plaignent à la loge et au syndic soit disant ça puait chez moi donc j'ai moi-même été vérifié : Quand je croisais quelqu'un je demandais et c'était non non. Donc quand même comme je suis quelqu'un de sympa, j'ai mis des sachets de lavande juste près de la porte pour que ça sente bon.
J'ai crû qu'ils voulaient me faire enlever mes animaux mais non. La voisine tombe continuellement enceinte... et forcément les enfants quand ils grandissent ils veulent leurs chambres et depuis ils se mettent en tête de me faire dégager, donc hurlements et claquages de porte continuels.

#554 Activité Nocturne - Le 29/06/2011 à 23:25:13, pintade

Une nouvelle voisine a débarqué l'an dernier en rachetant l'appartement qui possède une terrasse mitoyenne avec le mien.
Depuis son installation, on a droit à sa vie en direct (y compris sexuelle) car elle parle très fort sur sa terrasse (elle hurle) et passe son temps à raconter tout en détails.
A tel point que je l'ai surnommée "Facebook"... vu qu'on connaît sa vie en temps réel.
Quant aux soirées... ça n'en finit pas de hurler de toute part.
Finalement, j'aime bien la pluie et le froid...

#519 Nuisance sonore - Le 16/05/2011 à 19:34:19, Guevara452

Après des années dans des appartements, je suis tombé sur la perle, pardon, LES perles : Mes voisins du dessous !
Après des années en parfaite quiétude avec les précédents, les nouveaux ont débarqués. Une jeune famille de pakistanais avec un enfant.
Au départ tout va bien, ils emménagent, disent bonjour... Gentil !
Mais les choses se gâtent vite... malheureusement.
Leur famille vient très régulièrement les voir, à raison d'environ deux voir au maximum trois fois par semaine. Et une famille de 15 personnes ça s'entend très bien, surtout pour nous, voisin du dessus.
Leur enfant a un camion à roulettes avec lequel il joue très souvent et surtout très tard, jusqu'au 23h parfois. Maintenant il apprend à marcher et le fait rebondir au sol. C'est comme si nous avions un enfant à la maison en fait !
Nouveaux locataires, nouveaux décors ! Je suis descendue les voir un dimanche à 22h et ils étaient en plein travaux. Marteaux, scie électrique... tout ça une veille de journée de boulot, c'est très sympa !
Mais le pire c'est que ces gentils pakistanais parlent à peine français... quand ça les arrange ! De nombreuses fois je suis descendu pour m'entendre dire : "moi pas comprendre".
Bizarrement il a fait des progrès, car je me suis permis de lui dire qu'il n'était qu'un gros c** et la tout de suite une réaction dans un français beaucoup plus fluide !!!
Depuis c'est la guerre ! Il tape au plafond et j'arrose son linge car ma terrasse donne directement sur la sienne; son gamin court partout, je cours aussi. J'ai même invité des amis avec des enfants des journées entières avec pour consignes de faire un max de bruit.
Nous avons déjà écrit au syndic et à leur propriétaire mais sans résultats...
Leurs voisins du dessous ne disent rien car eux aussi ont des enfants et ne nous aiderons pas pour le coup.
Donc voila, quand j'arrose mes fleurs, j'arrose aussi leur terrasse. L'eau c'est sans danger et une douche froide ne leur fait pas de mal...

#488 Nuisance sonore - Le 21/01/2011 à 21:44:02, lapinvert

Juste au dessus de chez moi il y a deux appartements un habité par un homme, l'autre par une fille surement chômeur pour rester chez eux toute la journée. Or n'ayant pas l'obligation de se lever et ayant perdu la notion des heures, ma super voisine munit de ses talons en plastique éprouve le besoin de faire plusieurs soirée par semaine et bien sûr surtout pas le week-end !
Vas-et-vient de plusieurs garçons, coup de klaxon à 5h du matin, concours de gifle sur la terrasse... et, bien sûr, quand on monte pour demander un peu moins de bruit ce n'est pas elle (si elle daigne ouvrir, souvent c'est ses copains qui s'en chargent et même tentent de m'agresser)
Je la déteste !
Mais elle est pas la seule, l'autre voisine éprouve le besoin de faire du rangement à n'importe qu'elle moment de la journée !
Grrrr, je pense à la vengeance car je suis à cran surtout que le syndic' ne bouge pas, ni même la police !!!

#467 Activité Nocturne - Le 22/11/2010 à 15:21:32, Wasp

Je ne sais plus quoi faire de mes voisins (du dessus, dans un petit immeuble de 4 étages). Avec mon conjoint, nous avons emménagé dans un charmant petit appartement en bord de mer, il y a de cela un an et demi.
A notre arrivée, la voisine du dessus nous attendait devant notre porte, et elle nous a souhaité la bienvenue en nous prévenant qu'elle ne voulait pas de bruits dans la journée, son mari travaillent de nuit.
Jusque là, aucuns problèmes, nous sommes assez discrets et travaillons en dehors du domicile toute la journée.
La situation a commencé à se gâter quelques semaines plus tard : au lieu de se faire discret, son mari rentrait toujours vers 4h du matin en claquant la porte de l'immeuble, puis leur porte à eux, pour ensuite faire un bruit pas possible avec les meubles et la télé (pourtant nos appartements sont très bien isolés). Un an plus tard, ma famille s'agrandissait (je vous épargnerais les détails concernant l'ascension des bruits pendant ces neufs mois).
Mon compagnon à donc été voir nos voisins, pour leur demander de faire moins de bruits dans la journée, puisque j'étais là avec notre bébé.
Nos voisins lui ont répondu que si nous n'étions pas contents, nous n'avions qu'à pas faire de "mioches" et surtout aller habiter ailleurs, que eux n'avait jamais demandé à avoir des voisins avec enfants.
Résultats, ils font de plus en plus de bruits, toujours quand je suis dans l'appartement avec mon bébé.
La situation devient invivable, nous allons finir par déménager, le bruit pour le bébé c'est déjà beaucoup, maintenant il nous est impossible de nous reposer sans entendre soit la télé, la musique, les meubles ou les talons hauts de madame.
Voisins de merde !

#397 Inclassable - Le 23/07/2010 à 04:38:12, Arafel

Mes voisins du dessous...
Pendant la journée, quand j'étais au travail :
Ces animaux ont coupé mon citronnier sur ma terrasse !
Ils sont entrés sur ma terrasse, et ils l'ont scié!
Ce citronnier était un cadeau de mon grand oncle qui est maintenant décédé...
Faut que j'aille porter plainte contre ces dégénérés !

#365 Sexualité exhubérante - Le 28/04/2010 à 19:07:43, yaya

Auourd'hui, ma nouvelle voisine emménage. Elle se gare tous les jours sur une place qui est sur le passage piéton.
Notre voisin du dessus se plaind, ils se fâchent un peu mais elle enlève sa voiture.
Notre voisin du dessus vient nous raconter l'anecdote et nous fait remarquer qu'elle a un autocollant sur sa voiture disant "pretty whore", soit "jolie pute"... les relations de "bon voisinage" commencent bien...

#351 Nuisance sonore - Le 15/03/2010 à 19:18:36, papy

Mon voisin, c'est le type "crocodile". C'est à dire court sur pattes mais très grande gueule.
Je ne sais pas quand il travaille car il est tout le temps là à gueuler contre sa femme avec sa voix de m****.
Par contre, quand ils s'absentent de nuit comme de jour, c'est au tour du micro-chien de hurler à la mort, c'est tellement strident qu'on dirait quelqu'un qui siffle. Et ça dure des heures...
Voisins de merde !