Les pires voisins...


Extérieur - Le 12/11/2008 à 11:55:28, Marie26 #61

J'habite une maison (centre ville) entourée d'agences, d'entreprises et de magasins. J'ai une place de parking juste derrière ma maison mais elle n'est pas clôturée.
Une entreprise loue à ma propriétaire le reste du parking avec un panneaux "propriété privée" (ma place est délimitée par le mur de ma clôture, le mur d'une entreprise et un poteau métallique)
Beaucoup de personnes en mon absence se garent sur ma place, lorsque je reviens du travail, je dois faire toutes les entreprises pour trouver le propriétaire du véhicule afin de me garer correctement...

#573 Inclassable - Le 05/08/2011 à 14:33:36, le molinel

Ah, ce petit immeuble tranquille au cœur de Lille, un paradis !
C'est d'ailleurs ce qu'a du en penser le couple d'étudiants qui est venu s'installer en septembre dernier, sous notre appartement.
Certains ont tendance à se plaindre de voisins exubérants à longueur de journée, ceux-ci étaient plutôt sympathiques au début, faisant le tour des portes pour dire bonjour, ou faisant "ami-ami" avec la petite vieille du 6ème.
Mais voilà, ces zozos ont voulu fêter leur crémaillère, je vais essayer d'être le plus synthétique possible :
- 100 personnes dans 80m²
- Musique jusqu'à 7h du matin
- Chansons paillardes OU bruits de bêtes hurlant l'agonie
- Un couple surpris sur notre pallier en pleine action
- Descente des escaliers communs sur une porte de saloon, en hurlant RASTAROCKET
ET deux invités qui se sont amusés à vider un extincteur dans la cage d'escalier, en visant manifestement le dessous de la porte ...
Le lendemain, vers midi, le temps de les laisser décuver, je descends leur dire tout le bien que je pense du cauchemar qu'ils nous ont tous fait vivre cette nuit là...
Je sonne, un des jeunes vient m'ouvrir, commence à lui expliquer gentiment la situation. Tout pourrait s'arrêter là, mais voilà qu'un de ses amis, mal réveillé, en caleçon et sentant l'alcool à plein nez s'approche de lui, devant moi, et lui dit : désolé d'avoir pissé dans ta chambre cette nuit... VDM !

#567 Animaux - Le 22/07/2011 à 14:12:34, LowEnd

Nous habitons dans un petit studio, au rez-de-chaussée : Cette prédisposition aux problèmes d'humidité nous oblige à ouvrir systématiquement la fenêtre au dessus de la cuisine, sans quoi, notre habitation se transforme en hammam malsain.

Un matin, nous avons retrouvé un "bébé" pigeon bien confortablement installé sur le rebord de ladite fenêtre : quelqu'un lui avait aménagé un endroit abrité par des planches.
La voisine d'en face me somme de ne pas le bouger car c'est un bébé, c'est pour ça qu'elle lui avait fait un nid sur notre fenêtre.
En attendant, à chaque ouverture de fenêtre, les plumes chargées de fiente sont happées et atterrissent sur mon plan de travail... casseroles pleines du repas.
Pour information, les pigeons sont considérés comme nuisibles là où nous habitons.
Si elle aime tant ce pigeon, pourquoi ne le recueille-t-elle pas dans sa cuisine à elle ?
Nous avons viré ce pigeon, qui savait déjà bien voler...

#565 Inclassable - Le 18/07/2011 à 15:49:20, isaden75

Je suis arrivée dans mon appart' (que j'ai acheté) en juillet 99.
Donc j'aménage et comme tout bon voisin, je dit bonjour à mes voisins de palier. Ca se passe bien... Sauf que j'ai fait une dépression (ça arrive à n'importe qui), et pour m'en sortir je n'ai eu que les animaux. A l'origine j'avais juste un cochon d'inde et une petite chatte. Mais dans mon état c'est soit je sombrais d'avantage et je me suicidais, soit je reprenais le dessus. J'ai pris un 2è chat, et un chien que je les ai gardés. On ne peut rien me reprocher car aucun ne fait de bruit, ils sont propres et je nettoie toujours quotidiennement la litière et mon chien n'a jamais fait ses besoin ni chez moi ni à l'étage. Bref sans me lancer des fleurs, moi et mon chéri sommes les voisins parfaits....
Sauf que mes crétins de voisins ne l'ont pas vu ainsi. Je suis même sûre qu'ils se sont jamais rendus compte que ma famille s'était agrandie s'ils n'avaient pas croisé le 2è chat et moi sortant mon chien. Et là ils n'ont pas apprécié... Ils se plaignent à la loge et au syndic soit disant ça puait chez moi donc j'ai moi-même été vérifié : Quand je croisais quelqu'un je demandais et c'était non non. Donc quand même comme je suis quelqu'un de sympa, j'ai mis des sachets de lavande juste près de la porte pour que ça sente bon.
J'ai crû qu'ils voulaient me faire enlever mes animaux mais non. La voisine tombe continuellement enceinte... et forcément les enfants quand ils grandissent ils veulent leurs chambres et depuis ils se mettent en tête de me faire dégager, donc hurlements et claquages de porte continuels.

#556 Inclassable - Le 06/07/2011 à 13:17:01, la manouche

Depuis Mai 2009, je vous laisse constater ce que je dois supporter :
Premier étage : Ma voisine de palier vit dans un studio avec trois bergers allemands qu’elle laisse seuls toute la journée, impossible de passer devant sa porte sans qu’ils se mettent à aboyer.
Deuxième étage (à droite) : Mon voisin s’entraine à la basse dès 8h du matin alors que je finis mon boulot vers 1h du mat, le matin j’ai besoin de récupérer.
Deuxième étage (à gauche) : Le couple de retraité de cet appart passe l’aspirateur à 6h du mat !!!!!
Deuxième étage (au milieu) : Ce couple de jeune fait la fête uniquement en semaine.
Troisième étage : J’ai dû intervenir 2 fois aux aurores pour sauver notre voisine des coups de son mec (elle ne dit pas bonjour).
Troisième étage : Une grande famille de 8 personnes (cousins confondus) vivent dans un 2 pièces,
J’essuie les crachats sur les murs, je suis témoin des insultes qu'ils s'envoient dans la cage d’escalier, des cris qu'ils se lancent du trottoir pour communiquer. Ils laissent leurs encombrants dans le hall, on ne peut parfois même plus avoir accès à nos boîtes aux lettres, impossible de les atteindre !!
Notre immeuble se situe sur une place fleurie avec des bancs...
Parfois, dès 17h00, un attroupement de jeune 15-30ans s’installent sur la place, commencent alors courses de moto et démarrage bruyant en voiture. Ils boivent, se hurlent dessus, mettent de la musique avec leurs phones... jusqu’à 4h du mat. Il y a 2 semaines, ils ont organisé un anniversaire dans la rue !! Avec boissons, joints, musique émise par leurs voiture garer en double file, et ce malgré les appels aux flics (ils ont autre chose à faire).
En face, il y a un bar/tabac en apparence normal, mais dès 20h il se transforme en boite de nuit du lundi au samedi.
Ce ne sont pas mes voisins qui sont merdiques mais mon quartier !!!

#550 Inclassable - Le 23/06/2011 à 05:54:40, Titine

Je vous ai déjà parlé de mon voisin dealeur... Qui venait me demander le wifi sans cesse.
Et bien maintenant il n'est plus ici. Un matin je me lève car il y a des bruits bizarres, des cris, des aboiements... J'ouvre la porte et je vois des flics qui grouillent dans les escaliers. Accompagné d'un chien renifleur, ils avaient défoncés la porte.
Je n'ai pas de ses nouvelles, mais depuis plus d'odeur de cannabis dans les couloirs, plus de cris, plus de sonnettes intempestives chez moi alors qu'ils voulaient sonner chez lui...
Je suis contente pour une fois, même si je trouve ça horrible ce qui lui est arrivé mais bon les gens cherchent des fois...

#547 Inclassable - Le 12/06/2011 à 09:40:28, coconut

Je vis dans un studio au 3eme étage donnant sur une petite cour jouxtant d'autres immeubles, en dessous de chez moi vit une femme schizophrène qui peut hurler toute seule chez elle ou bien se taper la tête contre les murs en pleine nuit, je sais, c'est vraiment sympa comme voisinage !
Un dimanche d'été, elle se met à hurler par la fenêtre des choses incompréhensibles. Moi au bout d'un moment excédée je lui cries : "Tu veux pas le fermer maintenant ?"
Et à ce moment là, elle sort sa tête par la fenêtre et me répond : "Ouais, mais t'as qu'à me rendre ma robe !"
Et d'un seul coup j'ai vu 10 têtes sortir en même temps des autres immeubles. Je ne m'attendais tellement pas à cette réponse que je n'ai même pas répondu et je me suis cachée chez moi !
J'avoue, j'avais un peu l'air c.... !

#543 Sexualité exhubérante - Le 08/06/2011 à 13:16:32, Apfelsprudel

C'est souvent le week-end mais parfois aussi en semaine que j'y ai droit : le voisin du dessus fait des "choses" sur son canapé.
Alors bon... je pense qu'un minimum de pudeur n'as jamais fait de mal à personne et qu'un nouveau canapé ça ne coute pas la peau du c** :)
PS : Après tout, il ne surpasse pas mes voisins d’hôtel à Vientiane... Qui eux, y sont allé à fond, alors dans un hôtel qui n'as pas la climatisation et dans un pays où la température ne descend jamais en dessous de 30°C, autant vous dire que c'est comme si j'y était. Heureusement que je n'ai passé qu'une nuit dans cet hôtel.

#542 Nuisance sonore - Le 07/06/2011 à 21:04:30, Apfelsprudel

Alors mon voisin est simplement un connard.
Dès qu'il rentre du boulot, il met la musique à fond. En général c'est de la techno, donc du coup on entend que les graves. Au début ça va mais après deux heures je me dis : "Mais c'est pas possible de vivre comme ça ! Ce bruit est juste insupportable".
Alors après quelques semaines, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai sonné chez lui : "Désolé de te déranger mais tu pourrais baisser le son s'il te plait ?" Là, il répond qu'il n'y a aucun problème et baisse le volume. Sur le coup, j'ai pensé qu'il est vraiment sympa ce type, suffit de parler au gens et de les respecter !
Mais le lendemain, rebelote... J'ai sonné, expliqué et c'était bon.
Le surlendemain, même scénario, alors j'ai commencé à alterner entre sonner et rien dire.
Après tout, j'ai pas envie de faire chier ce pauv' gars.
Mais là c'est trop, j'en ai vraiment MARRE de ce CONNARD : désormais le conflit est ouvert ! Je lui ai expliqué d'un ton clair et net que la musique gênait et je lui ai plaqué le règlement sous le nez.
Maintenant le conflit et ouvertement déclaré ! J'ai décidé de me mettre à la trompette !!!

#540 Inclassable - Le 31/05/2011 à 16:15:10, cocorico

Moi, c'est pas compliqué, dans mon immeuble qui date de 1960, où l'insonorisation est totalement inexistante, c'est comme si je vivais en communauté avec mes voisins ! Blague mise à part, cette promiscuité me stresse énormément ! Qu'en est-il du respect de la vie privée ? C'est à peine si j'ose aller aux W.C et je ne peux même pas péter ! Je ne parle pas du reste... Terrible ! Mon voisin du dessous lui, cela ne le dérange pas de me faire supporter certains bruits !... Je sais tout ce qu'il fait, où il est, ce qu'il dit, et bien sûr c'est exactement la même chose pour moi. Terrifiant ! Et quand il y a des nuisances sonores, alors là, cela me donne carrément envie de me flinguer tellement c'est invivable ! Un gosse qui court en chaussures sur le plancher par exemple. Et si vous allez vous plaindre, le comble, c'est que c'est vous qui passez pour une emmerdeuse ! En plus tous les jours, je suis réveillée de très bonne heure par mes voisins qui partent travailler. Je suis en manque de sommeil chronique. C'est totalement inadmissible selon moi de faire vivre des gens dans ces conditions. On devrait pouvoir contraindre le bailleur à insonoriser de façon à louer un logement digne d'accueillir des êtres humains.