Les pires voisins...


#325 Inclassable - Le 11/01/2010 à 01:36:37, mocca

Cela fait 3 ans que l'on vit dans notre petit appartement de standing (plus cher, plus loin, mais des voisins calmes) après avoir vécu 2 ans dans une résidence étudiante très bruyante !
L'un des grands appartements du dessus est en location, mais il faut savoir que c'est un logement dit "social".
Bref jusqu'alors aucun soucis, rien au-delà du normal. Et depuis 2 mois, c'est devenu invivable. Entre soirées alcoolisées entre amis, TV à fond avec les enceintes et le caisson, et les engueulades et tout le tintouin on ne savait déjà plus trop quoi faire de nos nuits blanches forcées !
Or, ces nouveaux locataires ont un chien. Soit !
Mais que ce chien hurle à la mort toute la sainte journée car seul dans l'appartement, non ! La pauvre bête hurle ainsi parfois jusque tard dans la nuit, réveillant tout l'immeuble.
Mais ce que mes voisins ne savaient pas, c'est que ces gens font faire les besoins du chien sur leur balcon, qui se situe juste au dessus de ma terrasse (je suis au RDC). Sans protection particulière, et surtout en nettoyant bien les déjections à coup de balai, qui tombent devinez où ? Sur mon linge qui sèche en général ou directement sur le sol !
Ayant moi-même un chien, (un tout petit face à leur bouvier) mes voisins ont cru bon de porter plainte car ma terrasse étant à côté de l'entrée ils ont pu admirer 15 jours de déjections diverses lors de mes dernières vacances.
J'ai donc contacté le syndic, qui a lui même contacté le propriétaire qui lui a contacté ses locataires, qui l'ont envoyé chi** ! Et la situation en est restée là. Depuis j'ai porté plainte auprès de la police et surtout de la SPA pour maltraitance car ce pauvre chien, je ne l'ai jamais vu sortir de l'appartement !
Voisins de merde et c'est le cas de le dire !

#64 Inclassable - Le 17/11/2008 à 13:19:40, sheebe

Ah ben moi mes anciens voisin ont jamais eu assez d'intelligence pour comprendre que la maison était mal isolée et que du coup ce n'était pas nous qui faisions du bruit.
Un exemple, dimanche soir, retour de fête, on regarde la télé tranquillement avec un ami et ma femme il devait être 23h30 et le voisin du dessous est venu gueuler parce que sois disant on faisait trop de bruit... génial. C'était vraiment trop des blaireaux ceux la.
Un autre exemple, un jour leur chien (un rottweiler toujours attaché ou enfermé dans un enclos de 5m²) et le chien des autres voisins (beauceron toujours attaché à 4m de chaine) arrive à sortir de son enclos. Du coup ma femme était bloqué dans l'appartement toute la journée car les chiens l'empêchait de sortir.
Pour ne pas faire d'histoire, elle n'appelle pas les flics. Je rentre le soir du boulot et je vois les chiens dehors. Du coup, j'entrouve ma portière de voiture et je tend un peu le coude en parlant au chien, tout va bien et d'un coup le rottweiler se met à sauter sur ma voiture en aboyant. Je me suis également retrouvé bloqué dans la voiture.
Bref le soir, les voisins rentrent enfin du travail et on se fait insulter parce qu'on à rien fait pour rentrer leurs chiens et que les autres voisins commençaient à flipper pour leurs gamins qui eux non plus ne sont pas sortis de la journée.
Franchement trop de mauvais souvenir j'en pouvais plus. Il fallait toujours tous faire en furtif pour éviter les embrouilles c'était vraiment trop la galère!!

#223 Inclassable - Le 20/06/2009 à 18:31:14, Splitch

Ah ah ah ah ah ! Faire court ! Impossible avec mon histoire ! Lecteur, si tu n'as pas l'âme d'un lecteur, un vrai, passe ton chemin, ce méli mélo n'est pas pour toi. Si, en revanche, tu baves sur les meilleurs thrillers de Stephen King avec un soupçon de Maxime Chattam, accroche toi, ça va saigner...
Tout a commencé par un bel après midi de printemps. Je vous situe l'action : propriétaire d'un appartement sympathique au milieu de retraités non moins sympathiques, l'immeuble accueille également quelques jeunes étudiant(e)s en coloc ainsi qu'un couple cinquantenaire.
Repéré à mon arrivée par mon after shave frais et vivifiant, les anciens m'ont gentiment désigné "responsable de cage d'escalier". Aha ! C'est quoi ? Tout simplement jouer le référent quand il y a des petits soucis, afin de faire le lien avec le syndic. Génial, non ?
L'histoire débute donc par une belle journée de printemps. Le voisin du quatrième, un ami, sonne à ma porte (je suis au premier). Il me fait constater que, depuis quelques jours, un vélo est accroché à la balustrade extérieure du bâtiment, à l'entrée. C'est interdit par le règlement. Et ce vélo appartient à la petite-voisine-d'en-face-de-ce-voisin-qui-est-fâchée-avec-sa-coloc-et-accessoirement-avec-ce-voisin. Fort de mon nouveau titre, je décide de rendre visite à la donzelle pour lui expliquer qu'un règlement existe et qu'il serait bon qu'elle le respecte. Je frappe une fois, deux fois : du bruit à l'intérieur, de la musique même mais personne pour m'ouvrir...
Bon, je décide de placarder un petit mot sympa qu'en plus je distribue dans les boîtes aux lettres. Dans cette missive, je rappelle les règles d'usage du local à vélo.
Le lendemain, ma voisine d'en face, d'un certain âge, me propose de jeter un oeil sur le tableau d'affichage. Horrible stupeur ! A la place de mon gentil mot une feuille A4 a été punaisée sans délicatesse. Dessus, un indélicat a écrit "Bande de Cons".
Il ne fait aucun doute que la petite voisine, connue pour être rebelle, se rebiffe ! Ni une ni deux, je monte, je frappe, personne ne m'ouvre. Je laisse couler "il faut que jeunesse se passe !) et de toute façon le vélo a disparu. Mission accomplie après tout...
eux jours plus tard, mon gentil voisin du quatrième me fait constater que quelqu'un a taggué les murs de notre cage d'escalier : un vilain tag orne désormais un coffre dans lequel on enferme les transformateurs. Cette cage d'escalier qui vient d'être repeinte, snif !! La jeune fille, qui traîne avec des gars un peu louches, est pointée du doigt. Je frappe à nouveau, pas de réponse. J'appelle le syndic, on m'informe que, de toute façon elle s'en va à la fin de l'année scolaire. Bon, on va être patient...
3 jours plus tard, le vélo est revenu ! Sacrebleu, si ça n'est pas de la provoc' ça !! D'un air entendu, je retourne tenter ma chance devant la porte de la coupable. Elle n'ouvre pas. Je descends, je démonte sa selle et je laisse à la place un papier l'invitant à venir chercher sa selle chez moi : l'occasion de mettre les choses au point une bonne fois pour toute - surtout que les petits vieux, ils me mettent la pression là !!
Pas de nouvelle. Pourtant, le vélo n'est plus à sa place. Qu'importe, il faudra bien qu'elle vienne la chercher, sa selle. Je sors et je reviens tard dans la soirée. Un mot est placardé sur ma porte. En gros, il est dit que j'ai volé une selle et qu'une plainte a été déposée à la police du quartier !
Je n'ai pas le temps de m'occuper de ça, je pars tôt le lendemain. A mon retour dans l'après midi, ma voisine âgée m'informe que deux policiers sont venus frapper à ma porte... Et qu'il faut que je me présente au commissariat : on nage en plein délire !
J'y vais, non sans emmener avec moi les preuves de l'indélicatesse de la jeune fille, notamment le papier "Bande de Cons".
Au commissariat, on me rappelle mes droits et on m'informe que s'ils comprennent le fond du problème, la forme est punissable. C'est du vol. Mais ils ont quand même bien compris le fond du problème et ils convoquent la jeune fille que je rencontre pour la première fois. On s'explique, les policiers la sermonnent (c'est une lycéenne tout juste majeure !) et elle se défend d'être l'auteure du "Bande de Cons" et du tag...
Je lui rends sa selle et jure de ne plus m'occuper de ce genre de trucs.
En revenant à la maison, un truc me chiffonne : au dos du mot "Bande de Cons", il y a comme une référence en pointillée... Je m'amuse à la déchiffrer et... je découvre en fait le nom et les initiales du prénom du voisin cinquantenaire ! Le papier est carrément signé et provient d'un brouillon sans doute personnalisé !
J'en parle à ma voisine qui est là depuis longtemps et elle m'informe qu'en effet, la femme de ce voisin a fait plusieurs séjours en HP et qu'il y a de vieilles histoires de voisinage depuis trèèèèèès longtemps. Et moi, en 2 ans, je n'ai rien vu...
J'ai dû m'excuser auprès de la jeune fille et informer le voisinage qu'elle n'y était pour rien. Tout cela a déclenché une mini guerre atomique en ravivant de vieilles rancoeurs qui ont impliquées à nouveau la police... Mais ça, c'est une autre histoire, et ça n'est pas la mienne...

#179 Inclassable - Le 21/04/2009 à 07:06:05, Frappadingue70

Ce matin, vers 5 h, dans le couloir, on entend pleurer un enfant. A 7 h, ça recommence. Je sors voir. Ce n'était pas un enfant mais ma propriétaire qui était à mon étage, fine bourrée, et son mari essayait de la faire remonter chez eux. Elle commence tôt ! Vive les voisins !

#361 Nuisance sonore - Le 10/04/2010 à 21:24:18, Yanncik13014

Mon voisin déplace tout le temps son mobilier et ça fait beaucoup de bruits jusqu'à 2h du mat depuis 4 mois !!

#222 Activité Nocturne - Le 19/06/2009 à 10:00:04, angelique

Nous avons une voisine, célibataire, très mignonne... et le problème ce sont ses multiples amants...
L'autre soir, le dernier en date a pété un plomb dans son jardin (nous sommes en rez-de-jardin) à 4h du mat' !
Il a pleuré, tempêté, supplié, tapé (sur ses volets, je ne vous raconte pas le bruit...) et une demie-heure plus tard il a fini par abandonner. (ouf !)

#66 Inclassable - Le 17/11/2008 à 17:28:06, legollas

Nos voisins du dessus ne se soucient guère des autres quand ils font du bruit. Entre le petit de 7 ans qui court dans toute la maison et ce à une heure où ma femme rentre se reposer juste après son travail, le père qui se met à taper comme un malade sur le plancher et la mère qui tire les meubles bien fort pour qu'on l'entende bien.
Nous ne sommes pas les seuls à se plaindre. Plusieurs plaintes ont était faites à la police nationale, plusieurs courriers ont été envoyés à notre société d'hlm ,le responsable du bâtiment est monté chez eux à plusieurs reprises et sans compter la visite du médiateur de l'immeuble et aussi de la police municipale. Jusqu'ici rien n'à bouger et je ne compte pas partir pour des co....ds pareil.

#395 Activité Nocturne - Le 21/07/2010 à 03:52:21, Jee

Les miens, de vrais oiseaux de nuits. Entre déménagement de meubles, disputes violentes, allers et retours bruyants dans les escaliers...
Des personnes qui ne travaillent pas, qui vivent de deals.
Peut être qu'un jour, ils se feront pincer ou bien ils partiront !
J'aimerai bien retrouver le calme et de bons nouveaux voisins comme j'avais eu avant qu'ils arrivent.

#249 Nuisance sonore - Le 29/07/2009 à 14:17:33, Nico37

Notre voisine du dessus marche en talons dans son appartement. Mais quand elle les retire, elle tape du pied tellement fort qu'on dirait un mammouth !
Qu'elle arrive ou reparte en plein jour ou en pleine nuit, elle ne se gêne pas... Il y a un moment, je lui ai signalé par voie orale.
"Vous êtes locataires, si ça vous dérange, vous pouvez déménager !" Voilà sa réponse au problème.
Quelques mois après, sans qu'aucun bruit n'ait cessé entre temps, je lui ai laissé un courrier amiable pour lui signaler qu'en plus de ses chaussures à talons et de ses talons, les volets qui claquent très tôt le matin et très tard le soir nous dérangent. Depuis, niveau bruit, c'est devenu invivable.
Mademoiselle ne veut pas nous croire. On est soit-disant cinglés, il faut qu'on se fasse soigner ! Le soir-même, vers 23h, alors que nous étions couchés, on entend notre voisine qui gueule et tape du pied dans son appartement (en talons, bien sûr !) : "Attention, je marche"...
Et depuis, elle nous emmerde encore plus et le fais bien exprès. Elle se force à faire du bruit... J'ai appelé la police pour les prévenir mais évidemment, rien ne bouge. La vie est devenue pas facile et chaque moment sans la voisine est un moment de repos. Depuis, nous ne disons rien en se disant que sa connerie passera mais c'est long.
Nous cherchons un autre logement (une maison !) mais c'est dur et pas toujours dans notre budget ! Je le dis haut et fort :
VOISINS DE MERDE !

#67 Extérieur - Le 17/11/2008 à 19:25:52, azarelle

Mon immeuble c'est du neuf refait sur du vieux donc les murs c'est du papier à cigarette. On entend tout le pire c'est qu'on est en rez-de-chaussée et à côté de ma fenêtre, il y a un escalier en bois alors les miss en talons avec du plomb a 6h du mat ....