Activité Nocturne


#467 Activité Nocturne - Le 22/11/2010 à 15:21:32, Wasp

Je ne sais plus quoi faire de mes voisins (du dessus, dans un petit immeuble de 4 étages). Avec mon conjoint, nous avons emménagé dans un charmant petit appartement en bord de mer, il y a de cela un an et demi.
A notre arrivée, la voisine du dessus nous attendait devant notre porte, et elle nous a souhaité la bienvenue en nous prévenant qu'elle ne voulait pas de bruits dans la journée, son mari travaillent de nuit.
Jusque là, aucuns problèmes, nous sommes assez discrets et travaillons en dehors du domicile toute la journée.
La situation a commencé à se gâter quelques semaines plus tard : au lieu de se faire discret, son mari rentrait toujours vers 4h du matin en claquant la porte de l'immeuble, puis leur porte à eux, pour ensuite faire un bruit pas possible avec les meubles et la télé (pourtant nos appartements sont très bien isolés). Un an plus tard, ma famille s'agrandissait (je vous épargnerais les détails concernant l'ascension des bruits pendant ces neufs mois).
Mon compagnon à donc été voir nos voisins, pour leur demander de faire moins de bruits dans la journée, puisque j'étais là avec notre bébé.
Nos voisins lui ont répondu que si nous n'étions pas contents, nous n'avions qu'à pas faire de "mioches" et surtout aller habiter ailleurs, que eux n'avait jamais demandé à avoir des voisins avec enfants.
Résultats, ils font de plus en plus de bruits, toujours quand je suis dans l'appartement avec mon bébé.
La situation devient invivable, nous allons finir par déménager, le bruit pour le bébé c'est déjà beaucoup, maintenant il nous est impossible de nous reposer sans entendre soit la télé, la musique, les meubles ou les talons hauts de madame.
Voisins de merde !

#232 Activité Nocturne - Le 06/07/2009 à 13:35:42, Shen

Je suis musicien, et n'est jamais eu de problème de voisinage, car je ne joue jamais après 10h du soir et jamais avant 10h du matin. Mais mon voisin ne supporte rien... (même pas sa femme) et tape dans les murs au moindre bruit.
Le must : il m'a réveillé en pleine nuit à une heure du matin en gueulant :
"C'EST PAS BIENTÔT FINI ???".
Personnellement je sais pas car les bruits venaient de dehors.
Voisins-de-merde pour ceux qui ne respectent pas leurs voisins et le calme de chacun, mais voisins de merde pour l'intolérance de certains...

#151 Activité Nocturne - Le 05/02/2009 à 16:16:47, V.

La nuit dernière, les voisins de l'immeuble d'en face ont fait la bringue jusqu'à 5h du mat : techno, cris...
L'immeuble : porte métallique, pas d'interphone, la seule solution étant d'essayer de les interpeler par la fenêtre. C'est ce qu'on fait plusieurs voisins avec pour seule réponse un tonitruant "je vous en*ule" !
Nous avons donc été plusieurs à appeler la police.
Les flics sont arrivés, ont constaté qu'il n'y avait pas d'interphone, que la porte était fermé... et ils sont partis.
Résultat : nuit blanche et journée de taf dans les vapes.
Si je croise le voisin, je crois que je l'emplâtre !

#523 Activité Nocturne - Le 27/05/2011 à 12:51:26, Edwardo

Mon voisin chante de l’opéra à 5h30 quand il se lève, et inutile de préciser qu'il chante très mal ! Et l'isolation phonique est déplorable...

#36 Activité Nocturne - Le 14/10/2008 à 23:59:44, Djazz

Quand les voisines du dessous s'entretuent, c'est tout l'immeuble qui tremble !
C'est sans surprise qu'un soir vers 22h00 j'entends les premiers mots forts s'échanger entre ma voisine (50 ans, un peu frustrée) et sa fille (18 ans, très parisienne mais encore ado).
Certes, après une journée de boulot, je ne suis pas très attentif à leur chamailleries, mais lorsque les hurlements de la fille et bruits des meubles qui bougent parviennent à couvrir le son de ma télé, je commence à me poser des questions... "P... mais elle est en train d'égorger sa propre fille ou quoi ?". C'est le coeur battant que j'essaie de réfléchir à mon rôle de "spectateur involontaire" de cette histoire. "Dois-je descendre les calmer ? Si c'est pour prendre le prochain coup de couteau, pas question !" Et finalement, lorsque le calme revient après une demi-heure de lutte acharnée (j'entends toujours la fille, c'est bon signe) de se dire : "on est bien tous les mêmes et on choisit pas sa famille"... Voisins de merde !

#443 Activité Nocturne - Le 20/10/2010 à 00:44:47, clissia

Je suie ravie d'apprendre que mes voisins connaissent des chansons très évoluées telles que "Paris, Paris on t'encule" ou bien "Et j'ai crié, crié Adeline pour qu'elle revienne"... surtout quand ils le font savoir en le criant à minuit à tout l'immeuble. Merci charmants voisins.

#206 Activité Nocturne - Le 03/06/2009 à 14:26:26, Caymaman

Voici une histoire juste mythique. Il y a quelques années, j'habitais à Maisons Laffite dans un appartement avec des voisins plutôt sympatiques sauf un, le mitoyen.
Nous organisons le premier de l'an et prévenons l'ensemble des voisins de la fête et du possible bruit. Si cela posait des problèmes, qu'ils viennent nous en parler...
A 23h50, on frappe à la porte : la police qui nous somme de couper la musique et de faire du bruit sous peine d'une amende. L'ambiance tombe d'un seul coup et nos convives préfèrent partir.
La police resta devant notre porte pour surveiller l'execution de l'extinction sonore. Merci nos gentils voisins lâches.

#555 Activité Nocturne - Le 01/07/2011 à 13:31:30, noysan

Cette nuit et comme souvent, mon voisin de merde qui ne fait rien de ses journées de merde parle fort avec ses potes de merde.
A minuit trente, après avoir patienté, nous tapons sur le plafond, afin qu'ils baissent d'un ton. La réponse ? Ils tapent et parlent encore plus fort.
J'appelle, à ce moment là, la police qui m'indiquent qu'ils vont intervenir dès que possible.
Comme le bruit continue, j’attrape le balais et tape sur la partie "salon" du plafond.
A ce moment là, le voisin et un de ses pote de merde, vient frapper à notre porte en nous insultant et en nous menaçant de nous "casser la gueule" (je regarde à travers le judas et remarque qu'il a l'air bourré).
J'entends la police arriver chez lui et écoute derrière la porte : le voisin nie le bruit et leur parle calmement.
La police arrive ensuite chez moi, me disent qu'il n'ont pas constaté les nuisances et que le mieux serai de déménager car on ne peut rien faire...
Je vais quand même aller déposer une main courante aujourd'hui... et contacter le propriétaire...
Crève, sale voisin de merde !!!

Activité Nocturne - Le 23/08/2010 à 18:10:44, bagherra #420

Mes voisins, ces supers spécimens adorent mater par nos fenêtres histoire de voir ce que l'on fait.
J'ai dû mettre un rideau occultant car un simple rideau à la fenêtre de la salle de bains n'a pas suffit pour qu'ils ne nous voient pas pendant la douche...
Un soir, au moment de prendre une douche, j'ai fermé le rideau, ils étaient en train de prendre un apéro tardif dans leur cour et quand j'ai fini ma douche ils ont tous applaudit.
Un dimanche soir nous rentrons de week-end, on fait la douche des petits avant le dodo, et ils nous ont fait faire une crise cardiaque en nous claquant pétards, feux d'artifices et de Bengale devant la fenêtre.
Ah oui, le beau-père du voisin utilise le garage pour faire de la ponceuse/perceuse/bricolage bien bruyant à partir de minuit jusque 4h du matin...

#242 Activité Nocturne - Le 25/07/2009 à 02:16:27, LetItBleed

Outré et las de l’irrespect de mes voisins de plafond qui organisaient des courses hippiques avec lancés d’objets à toute heure, j’ai décidé de me montrer plus convaincant. Plus question de solliciter du calme auprès de voisins n’en ayant cure et pratiquant la paresse mentale avec de la bière.
Pour lancer l’offensive j’ai attendu un haut-fait de leur part. Ils ne se sont pas montrés décevants sur ce coup en m’offrant une nuit blanche. Outre le fait qu’il s’enguirlandaient à gorge déployée on aurait dit qu’ils débitaient des stères de bois pour l’hiver. Jusqu’à six heures du matin. N’ayant pas pu dormir j’étais promis à une journée de 40 heures... Exactement ce que je voulais pour ne leur laisser dans mon esprit aucune porte de sortie et à sept heures du mat : DING DONG .
La porte s’ouvre sur le sosie d’Homer Simpson tout comme son peignoir sur son caleçon, en train de téléphoner.
J’agite violemment ma main en mimant le téléphone, bouffi de colère.
_ JE REPASSE DANS CINQ MINUTES ?!!
_ euh… attend, j’t’rappelle 'clic'
_ Dites moi, cette nuit, vous avez fait très fort
_ Oui on a fait un peu de bruit mais vous...
_ Vous n’y êtes pas, je n’ai pas fermé l’œil et j’ai toute la journée à me taper.
Je viens vous le dire en toute correction, ce soir je dors car je ne ferais pas journée triple tout comme il est certain que je n’appellerais pas les flics !
Je suis reparti sans un mot, le laissant sur cette mise en garde sibylline mais sincère et depuis, ce gros naze qui ne demandait qu’à être éduqué se comporte presque comme un voisin modèle. Je respire. Oui, j’en ai soigné un.