Les pires voisins...


#256 Inclassable - Le 05/08/2009 à 11:57:54, NellieLovett

C'était mon premier studio d'étudiante (fraichement partie de chez ses parents).
Un immeuble avec 2 bâtiments (séparés juste par une minuscule allée boisée en guise de cour intérieure) et un logement à caractère social dans chaque bâtiment.
Les locataires (solo) des 2 appartements se connaissaient et passaient leur temps l'un chez l'autre. Un soir en partant de chez moi, un copain croise le mec qui loge dans l'autre bâtiment et m'envoie un sms "il a pas l'air bien, il a du picoler à mort !". Effectivement.
Le lendemain matin, j'ai pu découvrir avec bonheur que le locataire d'en face avait vomi dans le minuscule ascenseur (1 personne) et que son comparse avait vomi sur le palier de son étage et en avait foutu partout. Détail amusant, j'habitais au 5è étage (2 appartements par pallier), et à ce moment là il n'y avait personne à mon étage, ni en dessous, ni au 3è, donc personne ne prenant l'ascenseur, et la société de nettoyage était passée la veille.
J'ai du nettoyer l'ascenseur moi même (sabler, attendre que ça sèche, passer l'aspirateur à fond et désodoriser), ce faisant j'ai bloqué l'ascenseur une dizaine de minutes. Il est monté pour voir pourquoi il pouvait pas prendre l'ascenseur pour aller voir son pote au 2è étage et a commencé à gueuler. Je lui ai vertement répondu que je nettoyais ses conneries et qu'il avait pas intérêt à la ramener sinon je me ferai un plaisir d'aller m'expliquer avec le syndic et qu'il y avait déjà une pétition de prête pour qu'il s'en aille (c'était loin d'être sa première frasque).
Il est descendu (à pied) en m'insultant.
Voisin de Merde...

#103 Voisins envahissants - Le 26/01/2009 à 00:43:02, caro666

J'ai un jeune voisin alcoolique. Des voisins ont portés plaintes contre lui (son comportement, la musique...) et il passe son temps à venir chez nous comme si on était amis (je m'enferme pour ne pas être dérangé car il est souvent ivre !)
De plus, les autres voisins nous demandent si on se connait, ce qui n'est pas le cas. La situation est devenu invivable au point qu'à mon tour j'ai appeler le propriétaire pour le mettre au courant.
Maintenant le gars frappe les volets, essaye de rentrer chez moi, on appelle la police qui ne veut pas se déplacer malgrès le fait qu'il soit connu des services.
En plus des plaintes, il a aussi frappé son ex pendant un an et à chaque fois c'est chez moi qu'elle venait résoudre le fin fond du problème.
Bref j'en ai marre ce n'est pas possible de subir ça, mon conjoint et moi avons peur et nous nous enfermons pour ne pas qu'on se fasse frapper.
Je ne sais pas quoi faire, si seulement quelqu'un avait la solution.

#547 Inclassable - Le 12/06/2011 à 09:40:28, coconut

Je vis dans un studio au 3eme étage donnant sur une petite cour jouxtant d'autres immeubles, en dessous de chez moi vit une femme schizophrène qui peut hurler toute seule chez elle ou bien se taper la tête contre les murs en pleine nuit, je sais, c'est vraiment sympa comme voisinage !
Un dimanche d'été, elle se met à hurler par la fenêtre des choses incompréhensibles. Moi au bout d'un moment excédée je lui cries : "Tu veux pas le fermer maintenant ?"
Et à ce moment là, elle sort sa tête par la fenêtre et me répond : "Ouais, mais t'as qu'à me rendre ma robe !"
Et d'un seul coup j'ai vu 10 têtes sortir en même temps des autres immeubles. Je ne m'attendais tellement pas à cette réponse que je n'ai même pas répondu et je me suis cachée chez moi !
J'avoue, j'avais un peu l'air c.... !

#542 Nuisance sonore - Le 07/06/2011 à 21:04:30, Apfelsprudel

Alors mon voisin est simplement un connard.
Dès qu'il rentre du boulot, il met la musique à fond. En général c'est de la techno, donc du coup on entend que les graves. Au début ça va mais après deux heures je me dis : "Mais c'est pas possible de vivre comme ça ! Ce bruit est juste insupportable".
Alors après quelques semaines, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai sonné chez lui : "Désolé de te déranger mais tu pourrais baisser le son s'il te plait ?" Là, il répond qu'il n'y a aucun problème et baisse le volume. Sur le coup, j'ai pensé qu'il est vraiment sympa ce type, suffit de parler au gens et de les respecter !
Mais le lendemain, rebelote... J'ai sonné, expliqué et c'était bon.
Le surlendemain, même scénario, alors j'ai commencé à alterner entre sonner et rien dire.
Après tout, j'ai pas envie de faire chier ce pauv' gars.
Mais là c'est trop, j'en ai vraiment MARRE de ce CONNARD : désormais le conflit est ouvert ! Je lui ai expliqué d'un ton clair et net que la musique gênait et je lui ai plaqué le règlement sous le nez.
Maintenant le conflit et ouvertement déclaré ! J'ai décidé de me mettre à la trompette !!!

Nuisance sonore - Le 11/12/2010 à 12:02:38, bender02 #476

Pour la 3ème fois cette semaine, beuglements, éclats de rires, coups sur le sol, etc... Et ce, jusqu'à 2 heures du matin. Ah oui, évidemment, lorsque l'on sort fumer sa clope sur le trottoir (transformé en dépotoir), on tape bien du pied dans le couloir du mur mitoyen, on parle le plus fort possible et on prend bien soin à claquer la porte d'entrée...

#202 Sexualité exhubérante - Le 27/05/2009 à 10:30:16, Ohnon

Notre voisin du dessous pourtant pas jeune et plutôt silencieux manque, malheureusement pour nous, cruellement de discernement pour ses choix hygiéniques.
Au début, nous avons cru à une actrice porno, un film porno ou à une actrice tout court. A ses "oh oui, oh oui, oh oui" grostesques chantés sans relâche et de façon monocorde pendant des heures, nous avons répondu des "oh non, oh non, oh, non", rien ne l'arrête, c'est Duracell...
Tout l'immeuble les a entendus, un mot a été placé dans le hall, des appels téléphoniques, des sonneries à sa porte, rien n'a changé.
C'était drôle au début, puis pathétique quand on les a croisés, aujourd'hui, c'est franchement glauque.
Une addiction sans doute...

#449 Nuisance sonore - Le 28/10/2010 à 09:59:54, bagatelle

Des voisins de merde ont débarqués en 2008 et depuis, tout part en sucette. Il ne s'agit pas des mêmes voisins dans cette histoire.
Ce samedi, c'était le comble. A 20h, un type est arrivé dans le parking avec la radio à fond. Il a ensuite appelé le voisin en hurlant.
Il avait apporté un billard d'appoint et croyez moi, entre les chaises qui sont poussées et repoussées, les boules de billard qui tombent de la table, les coups dans les murs, cela n'est pas passé inaperçu.
Comme ils ne semblaient pas se calmer à 22h, mon époux est allé demander le calme. Il a été reçu par un zombie aux yeux rouges qui lui a bredouillé : "j'ai des invités". Mon mari a alors répondu : "et alors ?".
Grand mal lui a pris, à peine était-il remonté que le vacarme a repris, et de plus belle et ce jusqu'à minuit. Ensuite, madame a fait son grand ménage (bourrés comme ils étaient, il devait y avoir du vomi partout).
Ce n'est qu'à quatre heures du matin que nous avons enfin pu dormir. Pour être réveillés par ces messieurs dames vers huit heures.
Et pour se venger probablement, monsieur écoute la radio à fond maintenant. Alors qu'à son arrivée dans l'immeuble, mon mari lui avait poliment mis les points sur les i.
Eux, ce sont vraiment des voisins de merde, et en plus ils pensent la même chose de nous.

#322 Activité Nocturne - Le 29/12/2009 à 12:17:56, smildiou

J’ai emménagé il y a 2 ans dans un petit HLM de 3 étages, dans mon premier appartement j’étais au 1er étage.
Au début tout se passait bien jusqu'à ce que l’office HLM décide de mettre dans l’appartement du dessus de chez moi, une locataire un peu fo-folle (elle a été placée dans cet appartement car elle avait je ne sais trop comment mis le feu dans son ancien appartement).
Résultat madame dort 1 heure toutes les 36 heures et les 35 heures restantes c’est déplacement de meubles et autres à gogo (de jour comme de nuit).
Comme j’ai appris très vite que cette personne n’avais pas toute sa tête, j’ai préféré ne pas rentrer en confrontation avec elle, mais je suis tout simplement allé faire une demande de transfert a l’office HLM (demande de transfert que j’ai eu du mal à obtenir mais que j’ai tout de même eu).
Cette fois j’emménage donc au même immeuble mais au troisième étage (plus personne au dessus de chez moi, je croyais donc cette fois avoir bien joué mon coup et obtenir ma tranquillité).
Et ça à été le cas les 2 premiers mois, et là, depuis 1 mois et demi, ma voisine d’à côté (étudiante bien sûr) a visiblement décidé de me pourrir mes nuits en recevant la moitié du quartier dans son 15-20 m2, et cela hélas de plus en plus fréquemment et de plus en plus tard.
Et donc bien sûr j’entends tout le monde en pleine nuit crier, pouffer de rire et autres...
Bizarrement elle reçoit du monde en journée aussi mais là, on entend jamais aucun bruit.
C’est pour ça que j’en viens à me demander si ce n’est tout simplement pas fait exprès, histoire de me pourrir mes nuits (à croire que ça les amusent) .
Chose d’autant plus inexplicable que je n’ai jamais eu de conflit avec cette personne, quand je la croise, on se dit bonjour mutuellement, enfin pour résumer jamais d’anicroche particulière avec cette personne.
De plus cette personne est, elle, visiblement saine d’esprit.
Je ne suis pas encore allé la voir pour lui parler de cette situation. En ce moment, comme je suis un peu énervé, il suffirait d’un mot mal interprété pour que ça parte en sucette.
Je vais plutôt passer par le gardien de l’immeuble et lui parler de la situation, pour qu’on aille la voir ensemble, et qu’on éclaircisse cette situation. En tous cas pour l’instant j’ai une nuit sur 2 ou 3 qui sont fichues.
Conclusion : franchement les voisins(es) (de merde) ça me saoule.

#237 Nuisance sonore - Le 10/07/2009 à 09:42:57, jimato

Depuis 6 mois j'ai emménagé dans une nouvelle résidence, pour cause de nouveau travail.
Au début tout allait bien avec le voisin, bien que les murs ne soient pas super bien isolés mais bon ça passe.
Depuis quelques semaines, il fout son raï et son rap à fond jusqu'à 3h du matin, il active son MSN, j'ai l'impression que c'est mon PC qui est resté allumé, il met le son de sa TV à fond... sans parler des odeurs de bouffe.
Apparemment, il se croit seul dans la résidence et n'en à rien à faire du voisinage, ou alors mon voisin a de sérieux problèmes d'audition... VOISIN DE MERDE !

#179 Inclassable - Le 21/04/2009 à 07:06:05, Frappadingue70

Ce matin, vers 5 h, dans le couloir, on entend pleurer un enfant. A 7 h, ça recommence. Je sors voir. Ce n'était pas un enfant mais ma propriétaire qui était à mon étage, fine bourrée, et son mari essayait de la faire remonter chez eux. Elle commence tôt ! Vive les voisins !