Les pires voisins...


#30 Propreté / Odeur - Le 14/10/2008 à 19:23:21, tinounoune

J'habitais un studio et je fumais dedans. Un jour mon voisin me croise dans le couloir du bâtiment et me dit que l'odeur de cigarette arrivait jusque dans sa salle de bain par la VMC et que ça avait empesté toute la soirée de la veille chez lui. Manque de chance pour lui, ce soir là, je n'étais pas chez moi.

#297 Inclassable - Le 01/11/2009 à 01:20:50, lilishan

Je suis dans mon appartement depuis bientôt 3 ans. Depuis tout ce temps je subis (et mes enfants aussi) des moqueries, insultes et menaces en tout genre. Ni la police, ni mon office hlm ne veut faire quelque chose...
Je suis en train de devenir dingue et personne ne veut m'aider.
voisins de merde !

#96 Inclassable - Le 04/01/2009 à 17:19:54, La proie

J'ai dans mon immeuble un couple de jeunes gays. Jusque là, pas de problèmes.
Ils ont avec eux un gros chien noir qui fait peur à tout le monde (pourtant, quand j'y repense, il n'a jamais eu l'air agressif, et on l'entend pas souvent aboyer). Mais bon, passons.
Ces deux messieurs portent tout deux en permanence un collier de chien autour du cou. Bon, si ils ont envie, c'est leur droit.
Du peu qu'on en ait vu (étant curieux sur les bords) quand ils ouvrent leur porte, ils ont plein de posters et d'images de loups-garou au mur. Là, on commence à se poser des questions sur leur état mental, mais passons.
Ils sortent principalement la nuit, et parfois, on peut entendre des "hurlements de loup" dans les environs (pas trop mal imités, mais malgré tout distinguables que c'est de eux). Là, on a des réponses pour les questions...
Enfin, durant la nuit principalement vu qu'ils sont nocturnes, ils ont des engueulades qui vont jusqu'à gueuler comme des tarés (ils aboient pas, c'est déjà ça) et renverser les meubles. Là, quand on dort, c'est vraiment chiant.
En fait, c'est la partie la plus "normale" qui est la plus gênante, mais en plus, vu qu'on ne les connait pas et qu'ils n'ont pas l'air d'avoir envie de faire connaissance, on a peur qu'ils viennent à se prendre pour des vrais loups-garous, et à nous attaquer.
Alors question : j'achète de l'argent ou non ?

#567 Animaux - Le 22/07/2011 à 14:12:34, LowEnd

Nous habitons dans un petit studio, au rez-de-chaussée : Cette prédisposition aux problèmes d'humidité nous oblige à ouvrir systématiquement la fenêtre au dessus de la cuisine, sans quoi, notre habitation se transforme en hammam malsain.

Un matin, nous avons retrouvé un "bébé" pigeon bien confortablement installé sur le rebord de ladite fenêtre : quelqu'un lui avait aménagé un endroit abrité par des planches.
La voisine d'en face me somme de ne pas le bouger car c'est un bébé, c'est pour ça qu'elle lui avait fait un nid sur notre fenêtre.
En attendant, à chaque ouverture de fenêtre, les plumes chargées de fiente sont happées et atterrissent sur mon plan de travail... casseroles pleines du repas.
Pour information, les pigeons sont considérés comme nuisibles là où nous habitons.
Si elle aime tant ce pigeon, pourquoi ne le recueille-t-elle pas dans sa cuisine à elle ?
Nous avons viré ce pigeon, qui savait déjà bien voler...

Commérages - Le 26/07/2011 à 14:21:53, Poussinette #570

Je vis en maison depuis quelques mois. Dès le premier jour où mon mari et moi nous nous sommes installés, plusieurs voisins (voisins directs et indirects etc..) se sont mis à nous épier du matin au soir, que je sois dans le jardin où que je sorte. Quand je pars, je vois leurs têtes cachées à leurs fenêtre, quand je reviens parfois je les vois discuter entre eux dans la rue puis dès qu'ils me voient ils se séparent rentrent immédiatement.
En plus de leurs messes basses en groupe quand je tombe sur eux dans la rue, certains ont toujours tourné la tête lorsque j'ai voulu leur dire bonjour...
Ayant un vis a vis assez important sur mon jardin, dès que nous mettons le nez dehors, nous avons droit 2 minutes plus tard top chrono à un voisin qui sort pour laver ses carreaux, l'autre décide de passer au karcher la terrasse etc..
J'ai fais l'exercice plusieurs fois, et des amis à moi qui sont venu aussi : c'est systématique. Il n'y a plus de place pour la paranoia.
Je précise qu'ils sont pour la plus part retraités, et que moi je suis jeune, j'ai des origines "qui se voient", et que je fais partie de la population active... Je me suis dit que c'était peut être un des 3 éléments ou les trois voir un seul...
Avec le temps, et la colère de subir ça au quotidien (en plus du fait que ça soit blessant), je me suis mise à les ignorer complètement en ne laissant rien paraître à part une grande froideur.
Depuis leur comportement a changé, leurs façon d'épier est beaucoup plus "discrète", je ne les vois plus faire de messes basses dans la rue, mais par contre, nous sommes totalement mis en quarantaine.
Encore pire que lorsqu'on nous épiait !
Je suis dégoutée parce que pour nous cette maison est le projet d'une vie, nous voulions construire notre vie tranquillement.
Nous sommes de jeunes gens sans histoire, discrets, et respectueux des règles de bienséance et de civisme.
Voisins de merde

#439 Inclassable - Le 15/10/2010 à 21:39:02, totolechat

Ma charmante voisine de 75 ans se prend pour un agent secret. Elle invente une vie parallèle à chacun des habitants de l'immeuble, par exemple, elle raconte que nous organisons des parties fines entre voisins... Elle insulte tout le monde de sa fenêtre, elle écoute aux portes à toute heure du jour ou de la nuit, en grommelant, et pour se protéger des intrusions, elle jette des bassines d'eau sur la tête des gens, et selon elle, Michèle Alliot-Marie est sur le coup... On tremble...
Elle est en pleine forme, je pense qu'on en a encore pour de longues années !

#68 Sexualité exhubérante - Le 17/11/2008 à 21:00:39, Alex

Un soir je rentre dans mon immeuble, et en levant machinalement la tête je vois un voisin derrière sa fenêtre droit comme un i le regard dans le vide (enfin ce que je pensais) bizarre mais bon pourquoi pas il a bien le droit de penser derrière sa fenêtre...
Quelques jours plus tard puis la semaine d'après, le mec du premier toujours derrière sa fenêtre. Je regarde dans la direction de son regard, rien juste un autre immeuble.
Je monte chez moi et regarde ce qu'il y a de si intéressant à voir et là, mort de rire : la voisine d'en face entrain de passer l'aspirateur en culotte et qui va même sur son balcon secouer son tapis les seins à l'air tranquille quoi !
Par la suite, un soir d'été bien chaud je rentre vers minuit, l'appart de la voisine avec porte fenêtre de la chambre et rideaux grand ouverts, éclairé façon plateau de ciné. Je sors de la voiture et entend les ébats (comme un film)!! Je me retourne, il y avait déjà 2 voisins entrain de mater cette gonzesse qui était au final pas mal exhib, entre nous pas le pire apart que j'ai eu ;-)

#251 Inclassable - Le 30/07/2009 à 14:14:16, youpitralala

Ce matin je me suis retrouvée suspendue au 7ème étage pendant plus de 30 minutes. Ascenseur en panne.
L’alarme de l’ascenseur ne fonctionne plus depuis des années, mon gardien est en vacances (là aussi on pourrait presque dire depuis des années), l’ascensoriste n’a pas pris soin de communiquer ses coordonnées, mon bailleur joignable qu’après 9 h00, les pompiers me demandent de joindre l’ascensoriste !
Pendant ce temps des voisins impatients d’attendre l’ascenseur qui ne venait pas à eux, décident de toquer dessus je leur dit d'une voix joyeuse : « l’ascenseur est en panne et je suis bloquée dedans ».
Ils me répondent « ha d’accord » et s’en vont par les escaliers. Bien sur sans me demander si j’ai de quoi prévenir les secours, si tout va bien, etc, etc...
Voisins de merde.
Nous ne sommes que 24 locataires dans ce petit immeuble de 7 étages et chacun s'ignore.

#242 Activité Nocturne - Le 25/07/2009 à 02:16:27, LetItBleed

Outré et las de l’irrespect de mes voisins de plafond qui organisaient des courses hippiques avec lancés d’objets à toute heure, j’ai décidé de me montrer plus convaincant. Plus question de solliciter du calme auprès de voisins n’en ayant cure et pratiquant la paresse mentale avec de la bière.
Pour lancer l’offensive j’ai attendu un haut-fait de leur part. Ils ne se sont pas montrés décevants sur ce coup en m’offrant une nuit blanche. Outre le fait qu’il s’enguirlandaient à gorge déployée on aurait dit qu’ils débitaient des stères de bois pour l’hiver. Jusqu’à six heures du matin. N’ayant pas pu dormir j’étais promis à une journée de 40 heures... Exactement ce que je voulais pour ne leur laisser dans mon esprit aucune porte de sortie et à sept heures du mat : DING DONG .
La porte s’ouvre sur le sosie d’Homer Simpson tout comme son peignoir sur son caleçon, en train de téléphoner.
J’agite violemment ma main en mimant le téléphone, bouffi de colère.
_ JE REPASSE DANS CINQ MINUTES ?!!
_ euh… attend, j’t’rappelle 'clic'
_ Dites moi, cette nuit, vous avez fait très fort
_ Oui on a fait un peu de bruit mais vous...
_ Vous n’y êtes pas, je n’ai pas fermé l’œil et j’ai toute la journée à me taper.
Je viens vous le dire en toute correction, ce soir je dors car je ne ferais pas journée triple tout comme il est certain que je n’appellerais pas les flics !
Je suis reparti sans un mot, le laissant sur cette mise en garde sibylline mais sincère et depuis, ce gros naze qui ne demandait qu’à être éduqué se comporte presque comme un voisin modèle. Je respire. Oui, j’en ai soigné un.

#236 Nuisance sonore - Le 09/07/2009 à 07:53:19, schmurtz

Je pousse un coup de gueule contre plusieurs voisins :
- celui du dessus ne veut pas se garer ailleurs qu'en face de la porte, même s'il faut se mettre sur l'arrêt de bus. En plus, il reçoit régulièrement du monde et c'est bruyant (et ils ont un bébé de presque 1 an... j'imagine ce que cela donnera plus tard)
- celle du dessous est folle et claque ses volets pour qu'ils tiennent alors que les taquets sont hors-service et elle rentre chez elle par la fenêtre
- celui du dessous (l'autre) vocifère au lieu de parler et me fait profiter de ses odeurs culinaires et de ses karaokés
- celui de droite a racheté une vieille maison et la retape lui-même. Il refuse que l'on se gare devant chez lui (alors que la place est publique), ce qui m'a valu des mots sur ma voiture, qui ont fini à la gendarmerie qui s'est expliquée avec lui.
Il perce, scie, meule le dimanche, les jours fériés et le soir jusque 22h, parfois en "bloquant" la place devant chez lui avec des bidons, parpaings... sachant que son permis de construire est affiché mais vierge !
Enfin, j'habite une ville avec stationnement zone bleue (sauf ma rue entre autres). Les commerçants du centre ville proche se garent dans ma rue plutôt que devant leur commerce pour ne pas avoir à bouger la voiture au bout de 2h... Et moi, je me gare où ? Dans leur magasin ?
Heureusement que j'ai quelques voisins plus agréables car le sans gène et la beauf attitude, je ne supporte plus !
Voisins De Merde !