Les pires voisins...


#556 Inclassable - Le 06/07/2011 à 13:17:01, la manouche

Depuis Mai 2009, je vous laisse constater ce que je dois supporter :
Premier étage : Ma voisine de palier vit dans un studio avec trois bergers allemands qu’elle laisse seuls toute la journée, impossible de passer devant sa porte sans qu’ils se mettent à aboyer.
Deuxième étage (à droite) : Mon voisin s’entraine à la basse dès 8h du matin alors que je finis mon boulot vers 1h du mat, le matin j’ai besoin de récupérer.
Deuxième étage (à gauche) : Le couple de retraité de cet appart passe l’aspirateur à 6h du mat !!!!!
Deuxième étage (au milieu) : Ce couple de jeune fait la fête uniquement en semaine.
Troisième étage : J’ai dû intervenir 2 fois aux aurores pour sauver notre voisine des coups de son mec (elle ne dit pas bonjour).
Troisième étage : Une grande famille de 8 personnes (cousins confondus) vivent dans un 2 pièces,
J’essuie les crachats sur les murs, je suis témoin des insultes qu'ils s'envoient dans la cage d’escalier, des cris qu'ils se lancent du trottoir pour communiquer. Ils laissent leurs encombrants dans le hall, on ne peut parfois même plus avoir accès à nos boîtes aux lettres, impossible de les atteindre !!
Notre immeuble se situe sur une place fleurie avec des bancs...
Parfois, dès 17h00, un attroupement de jeune 15-30ans s’installent sur la place, commencent alors courses de moto et démarrage bruyant en voiture. Ils boivent, se hurlent dessus, mettent de la musique avec leurs phones... jusqu’à 4h du mat. Il y a 2 semaines, ils ont organisé un anniversaire dans la rue !! Avec boissons, joints, musique émise par leurs voiture garer en double file, et ce malgré les appels aux flics (ils ont autre chose à faire).
En face, il y a un bar/tabac en apparence normal, mais dès 20h il se transforme en boite de nuit du lundi au samedi.
Ce ne sont pas mes voisins qui sont merdiques mais mon quartier !!!

Inclassable - Le 16/05/2009 à 17:26:03, gabi81 #194

Nous habitons dans une impasse où il n'y a que des maisons.
Nous sommes jeunes et heureux de s'être éloignés des résidences de jeunes comme nous beaucoup trop bruyant !
Alors moi, ma joie je la transmet à mes voisins par un bonjour souriant et franc, en ne faisant pas trop de bruit...
Mais le soucis est dans leur façon hautaine et méprisante à la fois : parfois on me répond même pas !
Ah oui, j'ai ommis de préciser que mon compagnon et moi étions des minorités visibles et les seuls de la rue.
Mais bon cela ne me fais plus rien à 25 et 30 ans on en a vu d'autres. Je profite bien de ma maison et continuerai à leur dire bonjour certes pas de façon aussi enthousiaste qu'auparavant mais juste pour me montrer que je suis polie et respectueuse.

#166 Nuisance sonore - Le 24/02/2009 à 14:26:46, Nancy

Alors pour moi c'est assez simple:
Pour l'appartement de droite, nous avons un couple, tous les deux la cinquantaine, le mari alcoolique et la femme "légèrement" sourdingue, ce qui donne un cocktail assez intéressant : le mari vomit dans la cage d'escalier, hurle dans le hall, et sa femme ne s'entend pas crier après lui. On a donc le droit à des perles du genre
- "t'as chié à côté de la cuvette, viens nettoyer ta m*rde !"
Réponse du mari: -"Va te faire m*ttre".
Pour l'appartement du dessus, nous avons un petit couple de jeunes qui des fois se battent... Sympathiques les cris et le bruit de la tête de la jeune fille qui frappe le sol à répétition...
Voilà, et encore j'ai de la chance, le couple d'à côté a déménagé... Vous savez, les cas sociaux que l'on peut voir dans des émissions telles que "Confessions intimes"... avec la femme affublée d'une voix qui rappelle plus le meuglement d'une vache qu'autre chose, et qui meugle parce que son conjoint n'a pas remis le torchon à la bonne place :)

#24 Propreté / Odeur - Le 14/10/2008 à 12:22:29, cllem

Mes chers et tendres nouveaux voisins qui habitent deux étages au dessus de moi s'amusent à prendre ma cour (privative c'est mieux) pour leur poubelle, pas seulement pour leurs mégots de cigarette, mais aussi vieux tickets de bus et récemment un morceau de PQ plein d'un substance douteuse... Je leur ai donc laissé un gentil mot leur demandant de venir nettoyer ce qu'ils n'ont bien évidemment pas fait. Leur nouveau jeu est maintenant de descendre l'escalier à pied joint (la nuit de préférence!) et de claquer la porte d'entrée qui se situe juste à côté de ma chambre... Bref que du bonheur!

#389 Inclassable - Le 07/07/2010 à 20:42:35, pierrot63

Voilà 15 ans que ma tante habite dans un petit immeuble de 4 étages. Elle est logée au rez-de-chaussé, dans un quartier sans problème avec une mixité sociale. Je vais souvent dormir chez elle dans la semaine en espérant dormir un peu plus.
Cependant, il y a 2 mois, les voisins deux étages au-dessus ont déménagé et la nouvelle résidente est une célibataire avec deux enfants à charge.
Pas trop de problèmes au début mais elle s'est trouvé un nouveau petit ami depuis :
- Rap à fond jusqu'à 3 ou 4h du matin (sachant que je me lève a 7H du matin)
- Des objets de toutes sortes dans son jardin : l'explication est que les enfants jettent les jouets par la fenêtre sauf que les paquets de clopes je n'y crois pas trop...
- Des engueulades d'où j'ai appris que son petit ami sortait de prison pour trafic de stupéfiant et qu'il comptait sur elle pour ne pas ressombrer...
- Enfin des insultes depuis que les voisins ont fait une pétition
Sachant que ma tante habite 2 étages en dessous et qu'ils m'empêchent de dormir avec des bouchons sur les oreilles, je n'imagine pas les voisins juste en dessous d'eux !
Je veux bien être tolérant mais quand même il y a des limites !

#480 Nuisance sonore - Le 27/12/2010 à 15:18:13, Iphis

En résidence étudiante, je me suis retrouvée pendant un mois avec un voisin particulièrement gratiné.
Le garçon recevait en permanence des amis (genre armoire à glace, à côté de qui on baisse les yeux et on passe son chemin)
Musique ou TV à fond tous les soirs jusqu'à 2-3h du matin, cris d'animaux, meubles qu'on déplace sans cesse... Même avec des boules Quiès j'entendais encore.
Avec ses amis il fumait régulièrement à la fenêtre du couloir (donc devant sa porte et... devant la mienne !), et ce n'était pas du tabac qu'il fumait.
C'est joyeux de ne pas oser sortir de chez soi pour aller aux toilettes (sur le palier) !
Une fois il y avait le contenu d'une bouteille de bière répandu sur le sol du couloir.
Sans oublier les dégradations diverses et variées : le téléphone du couloir arraché, les toilettes communes bouchées (avec du papier toilette, des pots de yaourts, etc...), les douches communes qu'il laissait couler, ce qui finissait par inonder les chambres voisines...
Pour se venger de ceux qui se sont plains il a coupé l'électricité dans tout le couloir (les disjoncteurs étant à l'extérieur des chambres). Sympa de revenir de week-end avec le contenu du frigo à jeter !
Le pire ? Sa mère habitait à 20 minutes de là mais refusait de le reprendre chez elle...
Il était régulièrement convoqué, en vain, par le gérant de la résidence. Nous avons été plusieurs à porter plainte à la gendarmerie, en vain aussi, à Paris les flics ont autre chose à faire, et puis de toute manière c'est toujours le bazar dans les résidences étudiantes...
Impossible de l'expulser à cause de la trêve hivernale.
La seule solution trouvée par la direction de la résidence était de le forcer à changer de chambre régulièrement, histoire de lui casser les pieds et pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui trinquent !
J'ai été soulagée quand on m'a annoncé qu'il allait changer d'étage, tout en plaignant ceux qui allaient devoir le supporter !

#398 Nuisance sonore - Le 26/07/2010 à 11:02:01, Ezaechiel

Nos voisins du dessus semblent ne pas savoir ce qu'est de vivre en communauté. Entre les douches (4 d'affilées) prises à partir de 23h30 (ben oui vu que c'est l'heure à laquelle ils se lèvent), le fait de viser le centre des toilettes pour faire 20 fois plus de bruit en urinant, la musique Zouk Love à fond à partir de 2h du matin, les rires de pintade, les cours de danse avec ses potes la nuit, la Wii Fit en pleine nuit également, ses potes qui gueulent et qui fument du cannabis à la fenêtre histoire que ça sente chez nous également...
Là, je n'en peux plus, les flics ne se déplacent même plus, les voisins ont fait une pétition contre elle, le proprio essaie de l'expulser car elle n'a jamais payé son loyer, mais que fait la justice contre ces gens !

#432 Nuisance sonore - Le 02/10/2010 à 04:34:56, pintade

J'ai un musicien professionnel, joueur de tambour comme voisin...
La sono à fond, le tambour qui raisonne toutes les après-midis et il braille ses chansons.
Il part du principe qu'à part moi, son autre voisin est absent en journée. Moi, je travaille à domicile donc je dois supporter ces vocalises et son tam tam...
Pour lui, je n'ai pas à déranger sa créativité... mais moi, il dérange mon boulot au quotidien !!!
Voisin de merdeeeeeeee !

#258 Nuisance sonore - Le 08/08/2009 à 18:21:25, martin

Mes voisins du dessus ont 4 enfants et vivent dans un faux T4. Elle ne bosse pas, d'ailleurs je ne l'ai jamais vu dehors en 1 an. Sa passion : le ménage, à toute heure à tout instant et je défi quiconque de trouver un acarien chez elle. Chez eux tout le monde marche pied nus les talons en avant.
Les enfants retournent la baraque à longueur de journée. Je vous présente mes dernières "mesures acoustiques" : en 5 minutes : 48 bruit de pas, 2 chocs violents au plafond, 2 portes claquées, 29 bruits sourds non identifiés, 8 bruits aigus non identifiés et les bruits d'enfants. Ces cycles de 5 minutes se reproduisent plusieurs dizaines de fois par jour...
A l'instant ou je vous écris, cela fait 30 minutes sans interruption que ça dure ! Nous sommes allés les voir des dizaines de fois : ils s'en tapent... Nous en sommes rendus à nous faire régulièrement héberger par des amis tous les week-ends, dans l'attente de déménager ...

#393 Inclassable - Le 08/07/2010 à 19:56:53, raslbol

J'habite au dessus d'un asile de fou... Ce matin je marche dans mon appartement tranquille, pieds nus. Je déjeune, je ramasse la table, fais un peu la vaisselle. J'ai 2, 3 coup de fils urgents à donner pour mon travail. Il est 8h30 quand je me lève. Normal quoi. Quand tout à coup vers 11h le gars d'en dessous s'énerve, tape dans les murs, hurle traite mon mec d'enculé et toutes sortes de mots fleuris. Et là on est sidérés. Je ne sais pas comment décrire ça mais c'est comme des personnes ayant un trouble du comportement. Il fait littéralement une crise parce qu'on marche normalement. Car c'est le simple fait, encore une fois, de vivre dans notre appartement tranquillement, normalement provoque chez notre voisin des réactions démesurées. D'autant que lui se permet de mettre sa musique comme un fou. Mais c'est normal c'est pour se détendre... Nous on a pas le droit de marcher avant son réveil (qui peut se situer aux alentours de 12h), lui il peut mettre fun radio à fond à 9h30. Logique...