Les pires voisins...


#287 Nuisance sonore - Le 23/09/2009 à 11:15:12, bulby

Ce matin 8h30, ma voisine vient enfin me voir pour se plaindre du bruit que je fais en permanence, nuit et jour. Oui je dis "enfin" car cela fait 6 mois qu'elle appelle le propriétaire (mon cousin) toutes les semaines pour se plaindre de moi !
Voilà enfin des explications en face. Elle me reproche simplement d'habiter là : "passer l'aspirateur en pleine journée", aérer parce que "les fenêtres qui claquent (à cause du courant d'air) c'est insupportable", et bien sûr marcher toute la nuit même "pieds nus".
Bon si je pouvais voler ça sera tellement mieux... Le pire dans tout ça, c'est que je travaille de nuit et je dors donc le matin et début d'après-midi !
A 8h30, je dormais donc, étant rentré du boulot à 7h50 !
Alors la phrase "si vous pouviez faire moins de bruit en rentrant de boite à des heures pas possible" est très mal passée !!!
Tout comme la phrase "vous comprenez j'ai un travail stressant et fatiguant je bosse aux impôts..." ! Parce que je suis sage femme et ce n'est ni stressant ni fatiguant de bosser des nuits de 12h... Je me demande donc qui vient "marcher jusqu'à 5h du mat cette nuit"... Et bien sur que "si c'est vous, je n'entends que vous" !
Je vis dans le même appartement depuis 3 ans; elle, 6 mois, jamais personne ne s'est plaint du bruit !
Il y a toujours un peu de bruit quand on vit en immeuble mais je ne fais jamais de grandes fêtes, je baisse le son enfin bref j'essaie de faire attention ! Ou est la tolérance entre voisins ?
Je le dis sans détour : Voisine de Merde.

#482 Nuisance sonore - Le 30/12/2010 à 15:54:47, robbie

Mon voisin du dessus se croit musicien mais ne fait que taper sur un djembé jusqu'à 4 heure du matin avec de la musique électro en fond sonore.
Je lui explique que ma chambre se situe juste en dessous de son salon et il me répond naturellement : "Tu pourrais au moins me respecter !"
Voisin de MERDE

#562 Inclassable - Le 16/07/2011 à 23:31:23, choune84

Je suis aide-soignante et je travaille soit le matin (je pars à 6h) soit le soir (je rentre 22h30). Je suis une très mauvaise voisine car j'ouvre et ferme mon portail à des heures tardives ou trop matinales... Quand je dis à ma voisine que je travaille, elle se fout de ma gueule et ne me croit pas... Quel défaut de bosser contrairement aux gens qui profitent du système comme elle !
Sinon, j'ai des chiens qui ne font "qu'aboyer" , même lorsqu'ils sont absents ! C'est bien connu, les absents ont toujours tort !
Tout ça, c'est parce que je suis une jeune qui ne connaît rien a la vie... Sûrement !
Allez bonne soirée et courage avec vos voisins !

#393 Inclassable - Le 08/07/2010 à 19:56:53, raslbol

J'habite au dessus d'un asile de fou... Ce matin je marche dans mon appartement tranquille, pieds nus. Je déjeune, je ramasse la table, fais un peu la vaisselle. J'ai 2, 3 coup de fils urgents à donner pour mon travail. Il est 8h30 quand je me lève. Normal quoi. Quand tout à coup vers 11h le gars d'en dessous s'énerve, tape dans les murs, hurle traite mon mec d'enculé et toutes sortes de mots fleuris. Et là on est sidérés. Je ne sais pas comment décrire ça mais c'est comme des personnes ayant un trouble du comportement. Il fait littéralement une crise parce qu'on marche normalement. Car c'est le simple fait, encore une fois, de vivre dans notre appartement tranquillement, normalement provoque chez notre voisin des réactions démesurées. D'autant que lui se permet de mettre sa musique comme un fou. Mais c'est normal c'est pour se détendre... Nous on a pas le droit de marcher avant son réveil (qui peut se situer aux alentours de 12h), lui il peut mettre fun radio à fond à 9h30. Logique...

Sexualité exhubérante - Le 25/12/2008 à 12:37:57, Payo #90

J'ai une voisine qui vit seule avec son fils de 18 ans et sa fille de 15 ans. Depuis son arrivée, cette dame reçoit nombre d'hommes et nous devons supporter les bruits de sexualité à toutes heures.
De plus, il y a souvent des abus de boissons par cette dame et ses "copains" avec les débordements sonores qu'ils provoquent. Je ne parle pas du nombre de fois que la police a dû intervenir. Cerise sur le gâteau, madame ne se gêne pas pour se promener en très petite tenue pour traverser la rue et se rendre chez son amie du même genre. Pour couronner le tout, il est fréquent (et cela depuis des années) qu'elle déloge et laisse sa fille seule (son fils n'étant revenu chez elle que depuis 2 ans. Fille qu'elle frappe sans vergogne.

#542 Nuisance sonore - Le 07/06/2011 à 21:04:30, Apfelsprudel

Alors mon voisin est simplement un connard.
Dès qu'il rentre du boulot, il met la musique à fond. En général c'est de la techno, donc du coup on entend que les graves. Au début ça va mais après deux heures je me dis : "Mais c'est pas possible de vivre comme ça ! Ce bruit est juste insupportable".
Alors après quelques semaines, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai sonné chez lui : "Désolé de te déranger mais tu pourrais baisser le son s'il te plait ?" Là, il répond qu'il n'y a aucun problème et baisse le volume. Sur le coup, j'ai pensé qu'il est vraiment sympa ce type, suffit de parler au gens et de les respecter !
Mais le lendemain, rebelote... J'ai sonné, expliqué et c'était bon.
Le surlendemain, même scénario, alors j'ai commencé à alterner entre sonner et rien dire.
Après tout, j'ai pas envie de faire chier ce pauv' gars.
Mais là c'est trop, j'en ai vraiment MARRE de ce CONNARD : désormais le conflit est ouvert ! Je lui ai expliqué d'un ton clair et net que la musique gênait et je lui ai plaqué le règlement sous le nez.
Maintenant le conflit et ouvertement déclaré ! J'ai décidé de me mettre à la trompette !!!

#408 Inclassable - Le 05/08/2010 à 15:37:49, soan71

Je vis dans un petit immeuble de 4 appartements, tous ont le même propriétaire. J'ai un voisin qui, à mon avis, a des troubles obsessionnels compulsifs. Il nettoie les escaliers en slip (beurk), prend le hall et les parties communes pour une partie de son appartement (tableaux pourris, fleurs en plastiques...).
Mais aussi : des bombes désodorisantes qui puent dans les escaliers, collage d'étiquettes et autres autocollants sur ma boite aux lettres (là, ça commence à m'énerver) sans compter que depuis quelques temps ma boite aux lettres ne ferme plus.
Je mets des pièges et laisse une enveloppe dans un certain sens pour voir et hop le soir en rentrant elle n'est plus dans le même sens ! Mais je n'ai pas de preuve qu'il s'agit de la même personne.
Lorsque je mets un mot sur ma boite pour expliquer que je suis la seule à pouvoir y coller des choses et qu'en l'occurrence, je n'en ai pas envie, le mot a des lettres en plus et les mots sont transformés (je ne fais pas de dessins).
Sa dernière lubie : fermer la porte de l'immeuble à clé systématiquement peu importe l'heure ! Ma grand mère qui n'a pas de portable n'a pas pu entrer alors qu'elle avait besoin d'un service, plus pénible, un peintre qui devait faire des travaux chez moi n'a pas pu entrer et j'avais demandé un contrôle par un agent EDF et bien évidemment, il n'a pas pu entrer !
Sans compter qu'en cas d'incendie, la porte sera fermée à clé donc ne pas paniquer, prendre un chat sous le bras et surtout surtout ne pas oublier ses clés !
Pour finir, il met la chaine à fond avec les boums boums qui résonnent (mauvaise isolation). Je n'en peux plus, j'ai essayé de lui parler, rien à faire, le propriétaire s'en fout ! Un conseil ?

Inclassable - Le 16/05/2009 à 17:26:03, gabi81 #194

Nous habitons dans une impasse où il n'y a que des maisons.
Nous sommes jeunes et heureux de s'être éloignés des résidences de jeunes comme nous beaucoup trop bruyant !
Alors moi, ma joie je la transmet à mes voisins par un bonjour souriant et franc, en ne faisant pas trop de bruit...
Mais le soucis est dans leur façon hautaine et méprisante à la fois : parfois on me répond même pas !
Ah oui, j'ai ommis de préciser que mon compagnon et moi étions des minorités visibles et les seuls de la rue.
Mais bon cela ne me fais plus rien à 25 et 30 ans on en a vu d'autres. Je profite bien de ma maison et continuerai à leur dire bonjour certes pas de façon aussi enthousiaste qu'auparavant mais juste pour me montrer que je suis polie et respectueuse.

#527 Inclassable - Le 27/05/2011 à 14:01:51, Sequano93

Mon voisin est persuadé que nous faisons des expériences sur lui. En effet, il dit ressentir des ondes qui le rendent malade à un endroit précis de son appartement et il est persuadé que nous avons un laboratoire chez nous, une machine, qui nous permet de lui envoyer des ondes électromagnétiques. De plus, il est certain que nous l'espionnons, ce qui le rend hystérique dès qu'il me croise devant les boîtes aux lettres, à la poste, etc...
Il a même été jusqu'à déposer une plainte au tribunal en disant que ces ondes "liquéfiaient ses organes au dedans de lui-même" et qu'il réclamait une grosse somme d'argent en dédommagement.
Il est connu dans notre résidence pour avoir déjà mis un mot sur sa boîte aux lettres en insultant un autre propriétaire ainsi que la police, persuadé que quelqu'un lui piquait son courrier et entrait chez lui pour disperser du gaz dans son logement...!
Bref, une personne charmante absolument pas paranoïaque et que j'ai toujours hâte de croiser afin de passer une bonne journée !
Un vrai voisin de merde !

#50 Inclassable - Le 11/11/2008 à 12:11:25, pas d'bol

Moi ça va mieux depuis que mon voisin est en prison : je vous préviens, y'a du lourd !
Dès le lendemain de mon achat immobilier, j'ai eu affaire à lui ou à sa copine. J'avais invité quelques amis à venir voir mon appartement. Cela faisait seulement 5 minutes qu'ils étaient là (6-7 personnes) que ma voisine du dessous vient pour me dire que nous faisions beaucoup de bruit ! Il était 19h... bon début n'est-il pas !?
La suite, je ne peux pas tout dire dans les détails, vous ne me croiriez pas !
Il m'a accusée d'avoir créé des fissures à son plafond (il est locataire, qu'est-ce qu'il en a à faire ?)
Ça n'aurait pas été le seul appartement dans ce cas dans toute la région !
Ensuite, il nous a menacés, mes ouvriers et moi. Il a bloqué l'accès à mon appartement en laissant sa clé dans la serrure de la porte d'entrée de l'immeuble. Le lendemain, quelqu'un avait siliconé ma serrure ! Qui ??? le mystère reste entier...
Puis, quand on a voulu poncer le parquet, l'ouvrier a dû appeler la police afin de pouvoir partir sans risque de chez moi (oui, la vitre brisée par un jet de pierre et ma porte d'entrée défoncée ont un peu inquiété l'ouvrier !)
Je vous épargne les menaces et autres choses du même acabit !
Suite à mon emménagement, j'ai eu droit à un accueil au gaz lacrymogène... sympa non ?
Ensuite, il s'est acharné contre un autre voisin qui a tâté de son cutter au visage... ! Passage en prison !
A son retour, musique à fond.
Re-bagarre, à coup de hache et de sabre cette fois entre les 2 voisins... re-prison ! Il n'est toujours pas revenu !
Sa douce moitié n'était pas mal dans son genre :
parfois, elle appelait les pompiers... mais se trompait et les envoyait chez moi à minuit passé, ça ne me faisait pas trop rire !
Mais tout ça est fini : elle est partie. Nous avons d'autres voisins... tout va bien.... pourvu que ça dure !!
Alors voisin de merde... qui gagne le pompon ?!