Les pires voisins...


#457 Nuisance sonore - Le 10/11/2010 à 13:22:16, Deprime15

Mon voisin, chômeur, a toujours été incapable de fermer sa porte d'entrée sans la claquer avec une telle force que ma propre porte et mes murs en vibre, à tout heure du jour et de la nuit, me faisant faire un bond de 2m et frôler la crise cardiaque à chaque fois. Parfois j'ai l'impression que c'est quelqu'un qui frappe à ma porte et j'y vais pour rien, inversement parfois je ne vais pas ouvrir aux gens qui frappent car ça ressemble aux nuisances de mon voisin.
Il parle très fort, je suis capable de suivre ses conversations (aussi bien téléphoniques qu'avec ses amis) de chez moi, ou depuis la cage d'escalier lorsqu'il se situe dans les communs à plusieurs étages d'écart.
Il semble vivre en communauté, quel que soit l'heure à laquelle je passe (en partant au travail, en rentrant) on entend énormément de bruit (paroles, cris, musique, cognements ...), un vrai capharnaüm! Ses amis tout aussi respectueux enfument régulièrement les lieux communs (que ce soit lorsqu'ils s'y promènent la clope au bec, ou tout simplement car la porte de son appartement n'est pas fermée histoire de faire profiter tout le monde de ses petites fêtes).
Il n'est jamais fatigué et fait régulièrement la fête très bruyamment avec ses nombreux amis, à toute heure du jour et de la nuit, impossible à prévoir (ça peut commencer à 10h du soir comme à 5h du matin),
Impossible de dormir lorsque c'est le cas, tellement j'entends la musique, les cris, les cognements et les talons aiguilles depuis ma chambre (non mitoyenne à son appartement). Il aime à faire partager sa vie sociale exacerbée en discutant avec ses invités arrivants/partant pendant de longues minutes dans le couloir, devant les portes de ses voisins.
Les personnes qu'il ramène régulièrement chez lui mettent en danger la sécurité de tout le monde puisque dernièrement il a lui même été victime de violences ainsi que de vandalismes sur son appartement (provenant des personnes qu'il a lui même fait rentrer dans l'immeuble, et chez lui, auxquelles il a bien sur donné le code).
Nous sommes plusieurs voisins à être dérangés par cette personne, sur plusieurs étages, avons tenté le dialogue, les lettres, et la police, rien n'y a fait durablement.
PS: J'habite dans un immeuble NEUF (moins de 3 ans), il est donc bien isolé, je n'ose pas imaginer ce que ça pourrait donner dans un immeuble plus ancien.

Inclassable - Le 08/02/2011 à 19:39:58, loli #494

Vous voulez un fou ? Le mien est terrible !
Tout ce que je vais dire est vrai, accrochez-vous.
Quand j'habitais chez mes parents, notre voisin bien que très imbibé si vous voyez ce que je veux dire, a toujours été aimable, ayant même accepté que la tuyauterie de notre piscine passe par chez lui.
Et puis un jour : le drame. Il a pété un plomb.
Alors que nous étions en famille paisiblement il s'est mis à nous insulter. Ma sœur de six ans était "une catin qui montrait son cul à tout le quartier"... et il a continué et a insulté ma mère, mon père, mon feu grand père et tout le reste de ma famille.
Nous avons d'abord été choqués et interloqués, jusqu'à ce que sa femme et sa fille s'y mettent ! Le pompon !
Les procès s'en suivirent nous les avons tous gagnés mais il s'acharne...
Il profère en permanence des insanités et parle dans sa barbe, sa voix est celle d'un poivrot. Cet idiot pour nous gêner a mis un coup de pioche dans nos tuyaux qui étaient dans sa cave.
Cet abruti a eu un énorme dégât des eaux.
Ok nous ne pouvions plus filtrer la piscine... C'est pas grave.
Pour mes 18 ans nous avions pris l'apéritif au bord de la piscine, il a estimé qu'on faisait trop de bruit (ce qui n'était pas le cas d'autant plus qu'il devait être seulement 20h) et a appelé la police.
Laquelle, quand elle est arrivé l'a surpris lui à nous insulter et hurler comme un malade. Les policiers l'ont embarqué ! Mais j'ai mieux !
Il a fini par nous menacer de mort, et a sorti un fusil. Et ni une, ni deux, il a été incarcéré.
Il faut dire que nous ne lui avons jamais répondu et rions jaune de ses paroles. Nous jouons l'indifférence, c'est très dur !
Mes amis se proposent en masse pour lui casser les jambes, je ne pense pas que ce soit la solution, nous allons déménager.

#328 Extérieur - Le 12/01/2010 à 23:08:03, lupuce

Par où commencer...
Au début, tout allait bien, juste la télé qui était un peu forte quand passait un film violent.
Puis, de mois en mois, des objets ont commencé à disparaitre dans les parties communes (j'habite dans une maison dans laquelle ont été faits 5 appartements) : dans la hall d'abord puis carrément sur mon pallier, devant mes portes !
La porte d'entrée générale, située juste en dessous de mon appartement, une grosse porte bien lourde en bois, était claquée de plus en plus souvent, faisant vibrer tout mon appartement !
J'ai mis des mots expliquant gentiment qu'il serait sympa de fermer cette porte en douceur car le bruit était terrible et que la claquer bousillait l'ouvre-porte.
J'ai remis le mot une dizaine de fois, "on" l'a arraché à chaque fois !
Ensuite, des mégots sont apparus sur mon balcon (devant) et dans la cour (arrière); il n'y a que 2 appartements au dessus de chez moi et au 3ème les locataires actuels viennent d'emménager, donc ils ne peuvent être responsables vu que les problèmes existaient avant leur arrivée ! Le propriétaire a questionné le 2ème, ils ne sont pas responsables disent-ils !
Ensuite, nous avons eu le courrier ou les publicités balancées devant la porte, dans la rue; les tapis également (dont un tapis "d'entreprise", très grand et très cher qui était à moi et qui ne dérangeait personne !)
La tenture du bas, dans le hall, pour protéger du froid, qui a été arrachée et a aussi eu droit à son petit tour dans la rue (j'ai pu la voir à temps et la récupérer)
Et de plus en plus fort : des autocollants affichés sur ma porte arrachés, des objets que je laissais dans le couloir (à un endroit ne dérangeant personne), balancés je ne sais où (dehors je suppose, comme le reste !), mes poubelles qui disparaissent, mon local poubelle qui est fréquemment visité (je ne sais pas ce qu'on peut y chercher mais par contre, mon chauffe-eau s'y trouve et la prise électrique qui l'alimente est assez mal mise, moi je le sais mais ceux qui fouillent mes poubelles ne le savent sans doute pas, merci du danger !)
Ils font 25 machines par week-end (le bruit est infernal) dès 7h du matin, jusqu'à 2h)
Depuis qu'ils ont eu la bonne idée d'acheter un home-cinéma, je vis moi aussi en direct les films de guerre de monsieur.
Lors d'une fuite d'eau venant du 2ème, je suis montée un jour en urgence prévenir mes voisins : j'ai frappé, personne n'a jamais répondu (je sais qu'ils étaient là, la maison est très mal isolée et on entend facilement les gens marcher...)
Enfin, la dernière en date : le tapis, devant ma porte, sur mon pallier, disparu... et retrouvé installé en bas, dans le hall d'entrée !
J'en oublie sans doute...
Je ne sais pas quel est leur problème mais j'en ai vraiment ras-le-bol et je rêve qu'ils foutent bien vite le camp de ma maison (je vis là depuis 12 ans, eux depuis 2 ans) et que des voisins civilisés et socialement adaptés viennent les remplacer !

#184 Nuisance sonore - Le 24/04/2009 à 04:29:42, quinzecaracteres

Il est 4h30 du mat'. Mes voisins de palier s'engueulent depuis plus d'une heure; celui du dessus fait des terreurs nocturnes et hurle à la mort; un autre voisin (non identifié) tape dans le mur pour tenter (en vain) de faire taire ce petit monde et pour parfaire le tout, le voisin d'en face a laissé son chat dehors et ce dernier miaule sans s'arrêter depuis cet après midi... Voisins de merde !

#424 Inclassable - Le 27/08/2010 à 22:42:30, ralbol

On prend les mêmes et on recommence. Tous les jours on a le droit à notre lot d'insultes.
Dès que l'on marche plus de 5 minutes, pieds nus ou doucement, il hurle.
Dès que l'on parle plus de 5 minutes à voix basse, il hurle.
Bref, très pratique pour faire la vaisselle ou le ménage. C'est tout simple, c'est impossible de vivre normalement sans se faire insulter. Il nous faut camper sur le canapé 24h/24 pour ne pas se faire agresser.
On a joué avec lui, il a mis sa musique à fond, on a mis la notre... Cet homme (homelette lui irait mieux), a attendu que mon compagnon soit parti pour essayer de pénétrer en douce dans l'appartement. Il a donc tourné la poignée, mais rebondissement, ma porte était fermée à clef. Quel intérêt de pénétrer en douce quand une personne est présente ? Quelles intentions ? Agresser ? Je ne vois pas autre chose...

#210 Commérages - Le 12/06/2009 à 08:21:07, Artist88

J'habite à la campagne, les Vosges profondes (c'est rien de le dire vu le niveau intellectuel et de tolérance !...) dans un village de 1300 habitants.
Grâce à mes charmants voisins, tout le monde est persuadé que je suis (ce n'est pas le cas) une abominable "gouine", "une pute" et une "sale gonne" (gonne en patois vosgien veut dire : putain, pute, salope, au propre comme au figuré) et que même je suis susceptible de m'en prendre aux enfants.
De fait, je me fais injurier sans arrêt. Charmante communauté, ouverte, gracieuse, accueillante.
Où il ne fait pas bon être une femme seule, la quarantaine bien entamée, et handicapée.

#303 Nuisance sonore - Le 22/11/2009 à 10:50:41, tamata

Ma voisine de merde me réveille chaque nuit et chaque matin, et la semaine dernière lors d’une altercation verbale, elle m'a attrapée et menacée, j'ai aussitôt obtenu un certificat médical et déposé plainte.
Ce soir, j'entend hurler devant ma porte une habitante de l'immeuble que j'aime bien : « s'il y a quoi que ce soit, on monte aussitôt ! ».
La surprise passé, je descends la voir, j'ai été accueilli froidement, j'ai dû me débattre pour défendre mon innocence et prouver que je ne lui tapais pas dessus !
Elle raconte que je l'agresse et qu’elle a peur de moi !!!
Cette femme est monstrueuse, sous prétexte d'être veille et d'avoir eu un cancer, elle apitoie tout le monde, mais cette femme est une malade, elle me harcèle.
Je vais devoir à nouveau aller à la Police, car j'ai bien l'intention de porter plaine pour diffamation, je suis victime et je passe pour une femme violente ! C'est une voisine de merde intégrale !

#470 Inclassable - Le 29/11/2010 à 14:09:44, SONIAB

Ma concierge a enfermé l'une des occupantes de mon immeuble dans le local à poubelles pour lui taper dessus avec une pelle à charbon...
Explication :
La concierge aimait beaucoup s'occuper d'une petite mamie car elle savait qu'elle allait bientôt passer l'arme à gauche, et qu'elle n'avait pas de famille.
La mamie a fini par malencontreusement décéder.
Une occupante de l'immeuble s'est directement introduite chez la défunte afin de lui piquer un violon Stradivarius.
Voilà pourquoi elle s'est retrouvée enfermée dans le local à poubelles à se faire taper dessus par la concierge (qui a estimé que du fait de ses bons et loyaux services, le violon lui revenait de droit)

#97 Nuisance sonore - Le 04/01/2009 à 20:53:02, Delhia

Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours perdu à la loterie des voisins horribles. Mais là ça devient invivable.
Depuis plus d'un an, j'ai emménagé dans une résidence à raison de 3 appartements par étages (il y en a 10). Ayant vécu plus de 18 ans dans une maison sans voisins directs, j'ai appris à faire moins de bruit pour respecter les autres.
Visiblement ce n'est pas le cas de tout le monde. En effet, peu après notre emménagement, notre "charmante" vieille voisine du dessus, vient tambouriner à notre porte un samedi après midi.
Sans aucune politesse, elle nous crie dessus car madame fait sa sieste et que la musique est trop forte à son goût. Soit, nous diminuons.
Depuis lors, cette exécrable bonne femme qui vit la nuit ET le jour, met un point d'honneur à faire de notre vie un enfer. Musique à fond, télé à fond, cuisine, douche, travaux et marche avec des talons, parties de jambes en l'air, cela de jour comme de nuit.
Ne tenant plus, une nuit vers 05h30 du matin je monte la voir. Grande surprise, mémé vient de rentrer d'un rendez-vous amoureux et je la prend en flagrant délit de "je me déplace comme un éléphant avec des talons aiguilles". Elle met bien 10 minutes à comprendre que je sonne à sa porte et non à la porte d'entrée du bâtiment (normal vu l'heure !).
Je lui demande s'il elle peut arrêter son cirque et là elle me traite de menteuse et me ferme la porte au nez. Là je m'énerve et sonne encore et encore. Sa réponse ? La radio à fond ! Vive le respect de ses autres voisins.
Je suis allez me plaindre au syndicat, lequel me dit qu'il placera une note récapitulative pour tous les occupants. Ça n'a rien changé. De plus elle vient se plaindre de nous chez notre voisin d'en face qui possède un chien qui aboie 24h/24 ce qui a le don d'alarmer tous les autres chiens du bâtiment (concert canin gratuit à 03h du matin, rien de mieux).
Évidemment aucune éducation, elle nous ignore quand elle nous croise, dit "bonjour" aux autres mais pas à nous. Et nous ne pouvons rien dire car mémé casse-pieds est également propriétaire. Et à part ça ce sont les jeunes qui ne savent pas se tenir !

#166 Nuisance sonore - Le 24/02/2009 à 14:26:46, Nancy

Alors pour moi c'est assez simple:
Pour l'appartement de droite, nous avons un couple, tous les deux la cinquantaine, le mari alcoolique et la femme "légèrement" sourdingue, ce qui donne un cocktail assez intéressant : le mari vomit dans la cage d'escalier, hurle dans le hall, et sa femme ne s'entend pas crier après lui. On a donc le droit à des perles du genre
- "t'as chié à côté de la cuvette, viens nettoyer ta m*rde !"
Réponse du mari: -"Va te faire m*ttre".
Pour l'appartement du dessus, nous avons un petit couple de jeunes qui des fois se battent... Sympathiques les cris et le bruit de la tête de la jeune fille qui frappe le sol à répétition...
Voilà, et encore j'ai de la chance, le couple d'à côté a déménagé... Vous savez, les cas sociaux que l'on peut voir dans des émissions telles que "Confessions intimes"... avec la femme affublée d'une voix qui rappelle plus le meuglement d'une vache qu'autre chose, et qui meugle parce que son conjoint n'a pas remis le torchon à la bonne place :)