Les plus intolérants...


#247 Animaux - Le 28/07/2009 à 22:52:42, bad karma

Après une bonne journée de merde, remplie de contrariétés administratives et 7 heures de boulot physiquement intensives, je m'aperçois en rentrant que mon chat est coincé dans un jardin attenant au haut mur de ma résidence.
Malgré l'heure tardive (23H) je décide d'aller sonner au portes de la maison du dit jardin. Je tombe sur mon voisin qui énervé me balance par la fenêtre "rien à foutre de votre problème, et vous avez réveillé mes enfants!".
Bon très honnêtement ça m'a vraiment fait chier de le réveiller lui et ses enfants (c'est vrai moi aussi je bosse tôt le matin, je sais ce que c'est). En même temps y'a pas école demain c'est les vacances !
Ca m'a encore plus peiné cette réaction! Nous sommes des êtres humains merde! Si on ne s'aide même plus pour nos petits soucis. Je sais pas moi, perso quand la voisine du dessus est venu me réveiller car elle était enfermée dehors, je lui ai tendu mon téléphone et proposer un café...
Je suis d'accord, la voisine qui sonne à 23H c'est chiant mais cultiver le chacun pour soi NON! Un simple "je ne peux pas vous aider, bonne nuit et j'espère que vous trouverez une solution" aurait suffit !
Peut être un jour Monsieur le voisin vous me demanderez de l'aide et ma réaction sera claire et nette.... Je vous l'apporterai malgré votre égoïste réaction !

Commérages - Le 26/07/2011 à 14:21:53, Poussinette #570

Je vis en maison depuis quelques mois. Dès le premier jour où mon mari et moi nous nous sommes installés, plusieurs voisins (voisins directs et indirects etc..) se sont mis à nous épier du matin au soir, que je sois dans le jardin où que je sorte. Quand je pars, je vois leurs têtes cachées à leurs fenêtre, quand je reviens parfois je les vois discuter entre eux dans la rue puis dès qu'ils me voient ils se séparent rentrent immédiatement.
En plus de leurs messes basses en groupe quand je tombe sur eux dans la rue, certains ont toujours tourné la tête lorsque j'ai voulu leur dire bonjour...
Ayant un vis a vis assez important sur mon jardin, dès que nous mettons le nez dehors, nous avons droit 2 minutes plus tard top chrono à un voisin qui sort pour laver ses carreaux, l'autre décide de passer au karcher la terrasse etc..
J'ai fais l'exercice plusieurs fois, et des amis à moi qui sont venu aussi : c'est systématique. Il n'y a plus de place pour la paranoia.
Je précise qu'ils sont pour la plus part retraités, et que moi je suis jeune, j'ai des origines "qui se voient", et que je fais partie de la population active... Je me suis dit que c'était peut être un des 3 éléments ou les trois voir un seul...
Avec le temps, et la colère de subir ça au quotidien (en plus du fait que ça soit blessant), je me suis mise à les ignorer complètement en ne laissant rien paraître à part une grande froideur.
Depuis leur comportement a changé, leurs façon d'épier est beaucoup plus "discrète", je ne les vois plus faire de messes basses dans la rue, mais par contre, nous sommes totalement mis en quarantaine.
Encore pire que lorsqu'on nous épiait !
Je suis dégoutée parce que pour nous cette maison est le projet d'une vie, nous voulions construire notre vie tranquillement.
Nous sommes de jeunes gens sans histoire, discrets, et respectueux des règles de bienséance et de civisme.
Voisins de merde

#568 Nuisance sonore - Le 23/07/2011 à 15:21:27, Visiteur86

Par où commencer ?
J'ai que 24 ans et pourtant en 4 ans de vie commune avec ma femme, nous avons dû déjà déménager 4 fois.
Pour faire court dans le premier quartier où nous habitions (Nîmes), les jeunes se regroupais sur la petite place en bas de l'immeuble pour faire des courses de caddies ou de poubelle.
Dans le deuxième appartement, à 3km du précédent quartier, nous avions trouvé un mignon petit appartement avec un seul voisin très charmant. Seulement 3 mois après notre arrivé, le club officiel de supporter de foot de Nîmes loue le local au rez-de-chaussée et fiesta toutes les nuits sans exception.
Une affaire qui s'est soldé au tribunal aucune amende ou plainte fût retenue contre eux.
Nous avons donc dû partir.
Troisième appartement et quartier de Nîmes, encore une fois appartement très charmant, hélas notre voisine de palier était complètement siphonné de la cafetière et voulait (selon ses dires) nous brûler vif et nous arracher les tripes parce qu'on piratait sa connexion internet (choses que nous ne savons pas faire, bien évidemment).
Bref, après quelques plaintes de notre part et une enquête de la police, du jour au lendemain son appartement fût déserté. (Enfin libre) !!!
Eh bien NON.
Nous avons dû déménager sur Montpellier pour le travail et à notre grand désarroi l'immeuble où nous résidons actuellement est en constante rénovation.
ça va faire maintenant plus de 6 mois que nous sommes sous le coup des perceuses, scies circulaire, marteaux, et on a même eu le marteau piqueur....
Je n'ai qu'une chose à vous dire amis citoyens respectueux :
Ne laissons pas ces animaux nous pourrir la vie, battons nous, apprenons leur les bonnes manières.

#567 Animaux - Le 22/07/2011 à 14:12:34, LowEnd

Nous habitons dans un petit studio, au rez-de-chaussée : Cette prédisposition aux problèmes d'humidité nous oblige à ouvrir systématiquement la fenêtre au dessus de la cuisine, sans quoi, notre habitation se transforme en hammam malsain.

Un matin, nous avons retrouvé un "bébé" pigeon bien confortablement installé sur le rebord de ladite fenêtre : quelqu'un lui avait aménagé un endroit abrité par des planches.
La voisine d'en face me somme de ne pas le bouger car c'est un bébé, c'est pour ça qu'elle lui avait fait un nid sur notre fenêtre.
En attendant, à chaque ouverture de fenêtre, les plumes chargées de fiente sont happées et atterrissent sur mon plan de travail... casseroles pleines du repas.
Pour information, les pigeons sont considérés comme nuisibles là où nous habitons.
Si elle aime tant ce pigeon, pourquoi ne le recueille-t-elle pas dans sa cuisine à elle ?
Nous avons viré ce pigeon, qui savait déjà bien voler...

#566 Animaux - Le 21/07/2011 à 23:43:19, Seb Renard

Hier soir, alors que je jouais avec mes furets, la voisine du bas a débarqué pour me dire que je faisais trop de bruit.
Je me suis excusé et ai promis de faire attention à l'avenir.
Ce matin, je reçois un coup de téléphone de ma propriétaire, catastrophée, qui veut me mettre dehors parce que mes furets "détruisent son appartement".
Après avoir réussi à la rassurer sur l'état de l'appartement en l'invitant à venir s'en rendre compte par elle-même, je comprends que la voisine du bas est allée lui raconter que mes furets rongeaient le parquet (pourtant ce ne sont pas des rongeurs), déchiraient le papier-peint (je leur ai coupé les griffes la semaine passée) et faisaient pipi sur les carreaux (pardon ???).
Elle a même prétendu que je vivais sans aucun meuble (j'ai dû être trop discret quand j'ai emménagé). Je ne sais pas ce qu'elle fume mais ça doit sûrement être puissant !

#565 Inclassable - Le 18/07/2011 à 15:49:20, isaden75

Je suis arrivée dans mon appart' (que j'ai acheté) en juillet 99.
Donc j'aménage et comme tout bon voisin, je dit bonjour à mes voisins de palier. Ca se passe bien... Sauf que j'ai fait une dépression (ça arrive à n'importe qui), et pour m'en sortir je n'ai eu que les animaux. A l'origine j'avais juste un cochon d'inde et une petite chatte. Mais dans mon état c'est soit je sombrais d'avantage et je me suicidais, soit je reprenais le dessus. J'ai pris un 2è chat, et un chien que je les ai gardés. On ne peut rien me reprocher car aucun ne fait de bruit, ils sont propres et je nettoie toujours quotidiennement la litière et mon chien n'a jamais fait ses besoin ni chez moi ni à l'étage. Bref sans me lancer des fleurs, moi et mon chéri sommes les voisins parfaits....
Sauf que mes crétins de voisins ne l'ont pas vu ainsi. Je suis même sûre qu'ils se sont jamais rendus compte que ma famille s'était agrandie s'ils n'avaient pas croisé le 2è chat et moi sortant mon chien. Et là ils n'ont pas apprécié... Ils se plaignent à la loge et au syndic soit disant ça puait chez moi donc j'ai moi-même été vérifié : Quand je croisais quelqu'un je demandais et c'était non non. Donc quand même comme je suis quelqu'un de sympa, j'ai mis des sachets de lavande juste près de la porte pour que ça sente bon.
J'ai crû qu'ils voulaient me faire enlever mes animaux mais non. La voisine tombe continuellement enceinte... et forcément les enfants quand ils grandissent ils veulent leurs chambres et depuis ils se mettent en tête de me faire dégager, donc hurlements et claquages de porte continuels.

#488 Nuisance sonore - Le 21/01/2011 à 21:44:02, lapinvert

Juste au dessus de chez moi il y a deux appartements un habité par un homme, l'autre par une fille surement chômeur pour rester chez eux toute la journée. Or n'ayant pas l'obligation de se lever et ayant perdu la notion des heures, ma super voisine munit de ses talons en plastique éprouve le besoin de faire plusieurs soirée par semaine et bien sûr surtout pas le week-end !
Vas-et-vient de plusieurs garçons, coup de klaxon à 5h du matin, concours de gifle sur la terrasse... et, bien sûr, quand on monte pour demander un peu moins de bruit ce n'est pas elle (si elle daigne ouvrir, souvent c'est ses copains qui s'en chargent et même tentent de m'agresser)
Je la déteste !
Mais elle est pas la seule, l'autre voisine éprouve le besoin de faire du rangement à n'importe qu'elle moment de la journée !
Grrrr, je pense à la vengeance car je suis à cran surtout que le syndic' ne bouge pas, ni même la police !!!

#442 Nuisance sonore - Le 17/10/2010 à 23:06:38, CocoShake

Notre charmant petit appartement est mansardé, plein de charme avec ses poutres en bois et en plus, pas cher...
Ah, quel bonheur !
Mais c'est sans compter notre voisin de MERDE, propriétaire de surcroit.
Frénétique des recommandés avec accusé de réception, il dégaine le courrier plus vite que Lucky Luke. Le calendrier chez lui sert à consigner les horribles nuisances que nous lui faisons subir :
- inviter des amis à un repas (3, pas une équipe de foot), à la fréquence intenable de 3 fois par an !
- marcher dans l'appartement, le parquet grince (et oui, nous ne sommes pas la famille Spiderman)
- emprunter l'escalier en bois qui grince en rentrant du resto ou d'une soirée (Et oui ! On ne va quand même pas dormir dans la bagnole !)
- communiquer d'une pièce à l'autre, car il faudrait qu'on s'envoie des sms quand mon copain est dans la cuisine et moi dans la salle de bains.
Comme dit si bien mon père, il n'avait qu'à louer le logement à des papillons !
Sachant que nous sommes en déplacement à l'étranger la moitié du temps et que les "nuisances" terribles pour lesquelles il veut résilier notre bail représentent 2% du temps ; applaudissez bien fort notre voisin de MERDE ! (à qui j'ai offert des chocolats à noël avant le début du recommandés)
Il a déposé plainte pour troubles du voisinage, les policiers ne se déplacent même plus quand il appelle...
Je vais déposer plainte pour troubles à la libre jouissance de mon logement ! :)

#402 Inclassable - Le 30/07/2010 à 12:55:15, paulfrance

On a une smala au dessus de la tête. La police est venue mais n'a rien fait même pas un P.V. car ils n'ouvrent pas la porte.
Ils ont loué l'appartement à 2 et ils sont 5 en réalité.
Ils n'acceptent aucune réflexion.
Ils disent qu'ils vivent tout simplement.
Ils n'ont aucun respect pour le voisinage : c'est un petit immeuble tous les autres résidents sont charmants et se conduisent correctement, il n'y a qu'eux qui ne sont pas de type caucasien et mettent le souk au propre comme au figuré.
A la dernière intervention des policiers j'ai dit que je me ferais justice moi-même. Pas de P.V. mais ils m'ont emmené pour faire une main courante probablement pour se couvrir si je pète un câble.

Nuisance sonore - Le 08/05/2010 à 10:23:30, Mamzzelle #367

Mon voisin, sympa pourtant, vient de réaliser son rêve. Il s'est offert une superbe Harley Davidson. Je ne savais pas que ces motos avaient besoin de "chauffer" leur moteur pendant 15 minutes avant de démarrer.
'Me reste plus qu'à dormir les fenêtres fermées !