Les plus intolérants...


#582 Nuisance sonore - Le 13/08/2011 à 19:47:14, Cassie31

Ma voisine est professeur de musique. En 35 heure par semaine.
Elle joue de l'alto et est professeur à domicile. Ça fait 2 ans que ça dure.
Je déménage !

#573 Inclassable - Le 05/08/2011 à 14:33:36, le molinel

Ah, ce petit immeuble tranquille au cœur de Lille, un paradis !
C'est d'ailleurs ce qu'a du en penser le couple d'étudiants qui est venu s'installer en septembre dernier, sous notre appartement.
Certains ont tendance à se plaindre de voisins exubérants à longueur de journée, ceux-ci étaient plutôt sympathiques au début, faisant le tour des portes pour dire bonjour, ou faisant "ami-ami" avec la petite vieille du 6ème.
Mais voilà, ces zozos ont voulu fêter leur crémaillère, je vais essayer d'être le plus synthétique possible :
- 100 personnes dans 80m²
- Musique jusqu'à 7h du matin
- Chansons paillardes OU bruits de bêtes hurlant l'agonie
- Un couple surpris sur notre pallier en pleine action
- Descente des escaliers communs sur une porte de saloon, en hurlant RASTAROCKET
ET deux invités qui se sont amusés à vider un extincteur dans la cage d'escalier, en visant manifestement le dessous de la porte ...
Le lendemain, vers midi, le temps de les laisser décuver, je descends leur dire tout le bien que je pense du cauchemar qu'ils nous ont tous fait vivre cette nuit là...
Je sonne, un des jeunes vient m'ouvrir, commence à lui expliquer gentiment la situation. Tout pourrait s'arrêter là, mais voilà qu'un de ses amis, mal réveillé, en caleçon et sentant l'alcool à plein nez s'approche de lui, devant moi, et lui dit : désolé d'avoir pissé dans ta chambre cette nuit... VDM !

#565 Inclassable - Le 18/07/2011 à 15:49:20, isaden75

Je suis arrivée dans mon appart' (que j'ai acheté) en juillet 99.
Donc j'aménage et comme tout bon voisin, je dit bonjour à mes voisins de palier. Ca se passe bien... Sauf que j'ai fait une dépression (ça arrive à n'importe qui), et pour m'en sortir je n'ai eu que les animaux. A l'origine j'avais juste un cochon d'inde et une petite chatte. Mais dans mon état c'est soit je sombrais d'avantage et je me suicidais, soit je reprenais le dessus. J'ai pris un 2è chat, et un chien que je les ai gardés. On ne peut rien me reprocher car aucun ne fait de bruit, ils sont propres et je nettoie toujours quotidiennement la litière et mon chien n'a jamais fait ses besoin ni chez moi ni à l'étage. Bref sans me lancer des fleurs, moi et mon chéri sommes les voisins parfaits....
Sauf que mes crétins de voisins ne l'ont pas vu ainsi. Je suis même sûre qu'ils se sont jamais rendus compte que ma famille s'était agrandie s'ils n'avaient pas croisé le 2è chat et moi sortant mon chien. Et là ils n'ont pas apprécié... Ils se plaignent à la loge et au syndic soit disant ça puait chez moi donc j'ai moi-même été vérifié : Quand je croisais quelqu'un je demandais et c'était non non. Donc quand même comme je suis quelqu'un de sympa, j'ai mis des sachets de lavande juste près de la porte pour que ça sente bon.
J'ai crû qu'ils voulaient me faire enlever mes animaux mais non. La voisine tombe continuellement enceinte... et forcément les enfants quand ils grandissent ils veulent leurs chambres et depuis ils se mettent en tête de me faire dégager, donc hurlements et claquages de porte continuels.

#433 Inclassable - Le 03/10/2010 à 18:35:41, Fireall

Avec ma femme on vivait dans un studio de 35m² en centre ville avec une fenêtre près d'une place avec fontaine. L'été, pas question de laisser la fenêtre ouverte, les gens qui discutent autour de la fontaine jusqu'à 5h du matin dérangent plus que la chaleur.
Un beau jour, on a eu une proposition du logis familiale pour un appartement. On est allé voir avec ma femme, c'était un paradis : parking privée, box, avec un balcon, une chambre et salle de bain avec baignoire. Le tout pour 40 euros de loyer de plus. On a emménagé pile pour la fête des voisins et fait connaissance avec tout le monde. Le bonheur était total (tous respectueux du réglement intérieur).
Depuis l'inondation, une famille a été relogé à coté de nous avec deux enfants. D'accord ils ont subit un sinistre mais ce sont des gens qui ne suivent pas les règles. C'est à dire : la musique (de merde) à fond, elle chante par dessus, ses gosses gueulent et elle gueule plus fort qu'eux pour les faire taire...
Je regrette deux choses : le petit studio tranquille et l'inondation.

#588 Activité Nocturne - Le 19/08/2011 à 16:05:49, amelia

J'habite dans un petit studio et j'ai un nouveau voisin depuis peu...
Il claque la porte à chaque fois qu'il rentre quelque soit l'heure et en plus, il est rarement seul.
Il a pour mauvaise habitude de laisser sa porte entrouverte et j'entends ses ébats sexuels toute la nuit jusqu'à l'aube... Et comme on a des WC communs il passe son temps a les boucher !
Voisin de merde !

Commérages - Le 26/07/2011 à 14:21:53, Poussinette #570

Je vis en maison depuis quelques mois. Dès le premier jour où mon mari et moi nous nous sommes installés, plusieurs voisins (voisins directs et indirects etc..) se sont mis à nous épier du matin au soir, que je sois dans le jardin où que je sorte. Quand je pars, je vois leurs têtes cachées à leurs fenêtre, quand je reviens parfois je les vois discuter entre eux dans la rue puis dès qu'ils me voient ils se séparent rentrent immédiatement.
En plus de leurs messes basses en groupe quand je tombe sur eux dans la rue, certains ont toujours tourné la tête lorsque j'ai voulu leur dire bonjour...
Ayant un vis a vis assez important sur mon jardin, dès que nous mettons le nez dehors, nous avons droit 2 minutes plus tard top chrono à un voisin qui sort pour laver ses carreaux, l'autre décide de passer au karcher la terrasse etc..
J'ai fais l'exercice plusieurs fois, et des amis à moi qui sont venu aussi : c'est systématique. Il n'y a plus de place pour la paranoia.
Je précise qu'ils sont pour la plus part retraités, et que moi je suis jeune, j'ai des origines "qui se voient", et que je fais partie de la population active... Je me suis dit que c'était peut être un des 3 éléments ou les trois voir un seul...
Avec le temps, et la colère de subir ça au quotidien (en plus du fait que ça soit blessant), je me suis mise à les ignorer complètement en ne laissant rien paraître à part une grande froideur.
Depuis leur comportement a changé, leurs façon d'épier est beaucoup plus "discrète", je ne les vois plus faire de messes basses dans la rue, mais par contre, nous sommes totalement mis en quarantaine.
Encore pire que lorsqu'on nous épiait !
Je suis dégoutée parce que pour nous cette maison est le projet d'une vie, nous voulions construire notre vie tranquillement.
Nous sommes de jeunes gens sans histoire, discrets, et respectueux des règles de bienséance et de civisme.
Voisins de merde

#484 Nuisance sonore - Le 01/01/2011 à 14:05:54, cicou

Cela fait six mois que j'habite un appartement avec des voisins très bruyants ! N'en pouvant plus, je suis résolue à déménager en parlant de ma décision à ma gardienne...
Celle-ci me félicite :
"Bravo vous êtes la locataire qui aura tenu le plus longtemps !"

#480 Nuisance sonore - Le 27/12/2010 à 15:18:13, Iphis

En résidence étudiante, je me suis retrouvée pendant un mois avec un voisin particulièrement gratiné.
Le garçon recevait en permanence des amis (genre armoire à glace, à côté de qui on baisse les yeux et on passe son chemin)
Musique ou TV à fond tous les soirs jusqu'à 2-3h du matin, cris d'animaux, meubles qu'on déplace sans cesse... Même avec des boules Quiès j'entendais encore.
Avec ses amis il fumait régulièrement à la fenêtre du couloir (donc devant sa porte et... devant la mienne !), et ce n'était pas du tabac qu'il fumait.
C'est joyeux de ne pas oser sortir de chez soi pour aller aux toilettes (sur le palier) !
Une fois il y avait le contenu d'une bouteille de bière répandu sur le sol du couloir.
Sans oublier les dégradations diverses et variées : le téléphone du couloir arraché, les toilettes communes bouchées (avec du papier toilette, des pots de yaourts, etc...), les douches communes qu'il laissait couler, ce qui finissait par inonder les chambres voisines...
Pour se venger de ceux qui se sont plains il a coupé l'électricité dans tout le couloir (les disjoncteurs étant à l'extérieur des chambres). Sympa de revenir de week-end avec le contenu du frigo à jeter !
Le pire ? Sa mère habitait à 20 minutes de là mais refusait de le reprendre chez elle...
Il était régulièrement convoqué, en vain, par le gérant de la résidence. Nous avons été plusieurs à porter plainte à la gendarmerie, en vain aussi, à Paris les flics ont autre chose à faire, et puis de toute manière c'est toujours le bazar dans les résidences étudiantes...
Impossible de l'expulser à cause de la trêve hivernale.
La seule solution trouvée par la direction de la résidence était de le forcer à changer de chambre régulièrement, histoire de lui casser les pieds et pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui trinquent !
J'ai été soulagée quand on m'a annoncé qu'il allait changer d'étage, tout en plaignant ceux qui allaient devoir le supporter !

#452 Inclassable - Le 28/10/2010 à 10:43:01, bagatelle

Notre formidable cadeau pour la fête des voisins 2006 : nous habitions en HLM et nous avions des voisins très particuliers.
Notre voisine dont il est question avait la soixantaine. Elle parlait toute seule, buvait, écoutait aux portes et prenait plaisir à jeter de l'eau dans le couloir.
Elle avait transformé son appartement en déchetterie, il y a avait des détritus, des restes de nourriture de partout et l'étage était envahi par les cafards.

Ce jour-là , elle avait inondé le couloir jusqu'à l'ascenseur. L'homme de service (qui a failli recevoir un poulet surgelé et une bouteille de rhum en verre dans la figure) a appelé la police. A leur arrivée, ils se sont pris une plaque chauffante !
Finalement, et non sans peine, la police l'a emmenée : les locataires se tenaient debout groupés devant l'ascenseur. Quand la dame est passée, elle s'est tournée vers nous en disant "Je me vengerai!"

#442 Nuisance sonore - Le 17/10/2010 à 23:06:38, CocoShake

Notre charmant petit appartement est mansardé, plein de charme avec ses poutres en bois et en plus, pas cher...
Ah, quel bonheur !
Mais c'est sans compter notre voisin de MERDE, propriétaire de surcroit.
Frénétique des recommandés avec accusé de réception, il dégaine le courrier plus vite que Lucky Luke. Le calendrier chez lui sert à consigner les horribles nuisances que nous lui faisons subir :
- inviter des amis à un repas (3, pas une équipe de foot), à la fréquence intenable de 3 fois par an !
- marcher dans l'appartement, le parquet grince (et oui, nous ne sommes pas la famille Spiderman)
- emprunter l'escalier en bois qui grince en rentrant du resto ou d'une soirée (Et oui ! On ne va quand même pas dormir dans la bagnole !)
- communiquer d'une pièce à l'autre, car il faudrait qu'on s'envoie des sms quand mon copain est dans la cuisine et moi dans la salle de bains.
Comme dit si bien mon père, il n'avait qu'à louer le logement à des papillons !
Sachant que nous sommes en déplacement à l'étranger la moitié du temps et que les "nuisances" terribles pour lesquelles il veut résilier notre bail représentent 2% du temps ; applaudissez bien fort notre voisin de MERDE ! (à qui j'ai offert des chocolats à noël avant le début du recommandés)
Il a déposé plainte pour troubles du voisinage, les policiers ne se déplacent même plus quand il appelle...
Je vais déposer plainte pour troubles à la libre jouissance de mon logement ! :)