Les plus intolérants...


Activité Nocturne - Le 13/11/2010 à 11:14:12, cybi84 #459

Ce matin à 03h15 mon c.. de voisin met la musique à fond chez lui... C'est la 2ème fois cette semaine.

Inclassable - Le 12/06/2010 à 21:13:28, Lily11 #381

Mon voisin d'en face possède une entreprise juste à côté de chez moi. Il faisait cramer du plastique à un mètre de ma propriété et il lui a fallut six mois de menaces du maire et les flics au cul pour qu'il nettoie.
Maintenant, il construit un mur dès six heures du matin pour ne pas que je puisse voir ses feux, et je parle pas de sa pompe à chaleur à quatre mètres de ma maison, de son gosse bizarre, de sa gamine-Tanguy dont le copain vit avec eux qui fout la radio à fond dès que la mère se casse et de l'obsession que ces gens ont de savoir ce qui se passe chez moi... Voisins de merde !
Heureusement qu'il va bientôt faire faillite !

#305 Nuisance sonore - Le 29/11/2009 à 22:18:41, Juste blasé

Ma voisine est une cinglée : elle ne travaille visiblement pas mais a beaucoup d'amis qui aiment picoler, faire la fête jusqu'à trois heures du matin du lundi au dimanche et chanter du karaoké.
Elle a aussi une petite fille de huit ans qui, sûrement énervée de passer des mauvaise nuits comme moi, se défoule le dimanche dès 8h du matin avec les vieilleries accumulées sous ma fenêtre dans sa courée (étagère cassées pourrisantes).
Ma voisine a également une chatte qui a eu des chatons qui ont eu des chatons et qui décident de se manifester quand elle n'est pas à la fête (pauvres bêtes qui meurent de faim : faut dire que le paquet de croquette éventré dans la cour depuis 6 mois a l'air dégoutant).
Ma voisine a également régulièrement des problèmes avec ses relations amoureuses qui n'hésitent pas à tambouriner à la porte d'entrée (je suis au premier) pour lui rappeler que c'est une vraie pute et elle n'hésite pas à sortir dans le couloir pour lui dire que lui, c'est un pédé.
Enfin, ma voisine est une super héroïne. Quand les policiers interviennent pour faire cesser le tapage, elle disparait emportant toutes les nuisances sonores avec elles, me forçant à descendre pour expliquer à la police municipale que ça s'est subitement arrêté.
Et dès leur départ, ma voisine montre l'affection qu'elle me porte et m'addresse un "Pédé! T'es moche" et sa petite fille de huit ans, sous les rires de sa mère, à 2h du matin, rajoute "T'es moche! T'es moche"...
Enfin, d'après mon proprio, elle est sur le point de partir... depuis 8 mois...

#76 Activité Nocturne - Le 27/11/2008 à 17:32:19, Kevin38

Il m'arrive parfois de faire des fêtes chez moi (jamais plus d'une fois par mois), il m'arrive aussi parfois peut-être de parler un peu fort, ou que mes invités ne marchent pas tous sur la pointe des pieds...
Je sais aussi que l'immeuble est très mal isolé. Mais au point de sonner chez moi à 20h30 le 31/12 au soir pour me dire ouvertement si je pouvais pas faire la fête ailleurs... là, il y a un gros problème ! Surtout lorsque tout le voisinage est prévenu par un gentil petit mot dans la boîte aux lettres et de plus lorsque qu'on est le soir du réveillon...

#527 Inclassable - Le 27/05/2011 à 14:01:51, Sequano93

Mon voisin est persuadé que nous faisons des expériences sur lui. En effet, il dit ressentir des ondes qui le rendent malade à un endroit précis de son appartement et il est persuadé que nous avons un laboratoire chez nous, une machine, qui nous permet de lui envoyer des ondes électromagnétiques. De plus, il est certain que nous l'espionnons, ce qui le rend hystérique dès qu'il me croise devant les boîtes aux lettres, à la poste, etc...
Il a même été jusqu'à déposer une plainte au tribunal en disant que ces ondes "liquéfiaient ses organes au dedans de lui-même" et qu'il réclamait une grosse somme d'argent en dédommagement.
Il est connu dans notre résidence pour avoir déjà mis un mot sur sa boîte aux lettres en insultant un autre propriétaire ainsi que la police, persuadé que quelqu'un lui piquait son courrier et entrait chez lui pour disperser du gaz dans son logement...!
Bref, une personne charmante absolument pas paranoïaque et que j'ai toujours hâte de croiser afin de passer une bonne journée !
Un vrai voisin de merde !

#524 Activité Nocturne - Le 27/05/2011 à 12:52:16, ohnit

Après avoir attendu trois quarts d'heure, j'ai demandé à mon voisin de baisser sa musique car il écoutait en boucle 2 chansons : "Il est vraiment phénoménal" et "Yakalélo". Il lui a fallut 1 minute 30 pour m'ouvrir, en slip tee-shirt, bourré, avec une odeur nauséabonde qui sortait de son appartement.
Il me dit qu'il est marin. D'habitude il est très calme, surtout sur les flots.

#491 Nuisance sonore - Le 05/02/2011 à 15:47:31, meli

Aujourd'hui c'est le festival : perceuse (un samedi après-midi c'est interdit) et les voisins du dessus qui font un bordel pas possible...
Je suis à bout de nerf ! Les lettres aux syndics ne changent rien.
Un manque de respect aussi grand me dépasse. Bienvenu dans le 93 !

#482 Nuisance sonore - Le 30/12/2010 à 15:54:47, robbie

Mon voisin du dessus se croit musicien mais ne fait que taper sur un djembé jusqu'à 4 heure du matin avec de la musique électro en fond sonore.
Je lui explique que ma chambre se situe juste en dessous de son salon et il me répond naturellement : "Tu pourrais au moins me respecter !"
Voisin de MERDE

#436 Voisins envahissants - Le 12/10/2010 à 23:13:42, Emiya

Bonjour à tous et à toutes,
J'adore ce site... sérieusement, après avoir lu les 32 pages, j'ai eu envie de mettre ma petite histoire aussi, histoire que voici :
Voilà deux ans que je suis dans mon logement, mon premier d'ailleurs ! C'est un véritable plaisir que d'avoir son indépendance, et d'être loin du joug tyrannique familial (j'en fais un peu trop là, je sais ^^).
En arrivant, en mars 2009, des voisins occupaient le logement à coté du mien, à la base, cela doit être une grosse maison bourgeoise, divisée en plusieurs logements, ça va des appartements à la maison individuelle, bref, bien pensé quand même.
Mon logement se trouve être accolé à celui de droite, il y a une cour commune, et j'occupe le petit studio situé à l'étage, au dessus du garage.
Bref, tout ce passe bien, mes voisins sont charmants, sociables, jeunes et calmes, juste leur chien mais bon, dans une cour fermée la pauvre bête... je ne fais pas de détails mais c'était un vrai champ de mines :)
Tout se passe bien donc, jusqu'au jour où, quatre mois plus tard, ma voisine m'annonce qu'ils vont déménager, car ayant trouver une maison (pas chère, plus grande, bref, le pied pour eux), ils doivent partir, ce qui m'attriste un peu mais bon, c'est la vie :)
Après leur départ, la vie a été plus que tranquille, mis à part le voisinage un peu plus loin, mais ça, c'est une autre histoire...
Pendant plus d'un an, j'ai été "Seul maitre à bord après Dieu", je m'occupais du mini jardinet, fais une terrasse avec des vieilles briques qui trainaient par là, et d'ailleurs, mon proprio était content que je m'en serve à bon escient.
Jusqu'à ce qu'arrive ce fichu jour d'août, ou suite à un soucis avec le plancher de ma cuisine, qui menaçait de s'effondrer, j'appelle mon propriétaire, pour lui dire si il y avait quelque chose à faire, et que bien sûr j'allais l'aider (mon proprio est très sympa en passant).
Réparation effectuée, c'est pas du luxe, mais au moins ça tiens, et c'est le principal.
Juste avant de partir, je fais un peut la grimace : il m'annonce que des voisins vont emménager le 1er septembre.
Je me dis que bon, la tranquillité est finie, mais ça peut être cool de ravoir des voisins. Je vais vite déchanter...
1er septembre au matin, 6h, coup de sonnette en bas.
Mon propriétaire, cernes sous les yeux, visiblement pas fraichement réveiller me sors du lit, dans le même état (je suis légèrement insomniaque depuis un accident de voiture depuis 3 ans). Il demande si je peux l'aider à descendre les meubles de la nouvelle voisine qui sont dans le camion qu'elle à louer.
Je dis ok, m' habille en catastrophe et vais l'aider.
Déjà, premier contact avec la voisine, à peine un bonjour, mais au moins un sourire, je met ça sur la fatigue de la route, 6h de route qu'elle a fait pour venir, bref, j'aide le proprio avec les meubles, une horreur... du chêne massif, et bouger ce genre de meubles à deux, le proprio de 65 ans, et moi avec mon dos en bouillie (depuis mon accident aussi), bonjour... et personne d'autre pour aider, enfin... on y arrive et c'est l'essentiel.
La voisine nous remercie à peine, elle pense plus à repartir dans son ancien logement pour prendre le reste de ses affaires, ok... je calcule rapidement dans ma tête, 6h de route aller, charger, soit au moins 2h, revenir, encore 6h, les joies d'un déménagement, mais moi le lendemain, désolé, mais j'ai autre chose à faire :)
Une semaine passe, sans que je ne la revois. Puis un jour, coup de sonnette en bas, le fils de la voisine (que je n'avais jamais vu) qui me demande si je m'y connais en voiture, m'y connaissant un peu je répond que oui, enfin, tout dépend du soucis.
Le voiture étant une vieille BX, je m'attend un peu au pire, mais petit soucis d'hydraulique, c'est vite réparé. Là, je suis plus que remercié, et faisant des travaux sur ma terrasse, je fais part de mon ennui à la voisine quand à accéder à une partie impraticable du toit que je suis en train de monter sur cette dernière. Elle me répond qu'elle à une échelle, et que je peux m'en servir quand je veux, merci m'dame, c'est cool !
J'aurais jamais du accepté en fait, car tel le cadeau empoisonné, depuis le jour où j'ai réparé leur voiture, c'est l'enfer... ne travaillant pas actuellement, je reste à la maison, passant mon temps à bricoler sur ma terrasse (sans faire de bruit, les plus gros travaux sont fini, et je respecte les horaires préfectoraux), ou à m'occuper de mes plantes que j'ai mis dessus, mais là... j'avoue que je ne sors plus depuis une bonne semaine.
La voisine à pris l'habitude d'envoyer son larbin, à savoir son fils (de 15 ans, dé-scolarisé), pour venir me demander un tas de trucs, genre du produit vaisselle, de l'argent, des clopes, au début j'ai dis oui, pour dépanner, on est souvent content d'avoir quelqu'un, mais ça devenait de plus en plus fréquent, à savoir, parfois plusieurs fois par jour.
Jusqu'au jour où la goutte d'eau a fait déborder le vase, il y a quelques jours, le fils monte et frappe à la porte, en me demandant si je pouvais lui prêter ma livebox (à savoir, ma connexion internet) pour que sa mère parle à un ami sur msn.
Niet catégorique de ma part, on ne touche pas à mon internet !
Surtout que à savoir, quelques jours avant le fils m'avait fait part que sa mère avait "décidé" de faire passer un câble au travers de mon appartement, pour se raccorder à ma livebox (imaginer ma tête...).
Ils sont sympas les voisins, mais là, ça devient la limite du harcèlement, et je dis pas tout, car le reste, c'est trop gros...
Bref, pour résumer, Voisins de merde et envahissants, très envahissants (trop ?) !
PS: c'est de ma faute aussi, j'aurais du faire l'ours dès le départ...
Re PS : je suis sans travail en ce moment, mais ça ne m'empêche pas de ne faire chier personne et de garder le "rythme" du travail (surtout les horaires), pas de fêtes, pas de musique à tue tête, seules visites, ma grand-mère de temps en temps, ma mère (pareil), et quelques rares amis.

#428 Inclassable - Le 08/09/2010 à 19:58:18, inventeur2012

J'habite cet immeuble depuis le 8 mai 2009. Je pensais avoir la paix, mais mon voisin que j'ai surnommé PM (Pistolet Mitrailleur) ou (Pistolet Mou) rouspète à chaque fois que des copains montent chez moi, ou quand j'ai le malheur de percer des trous l'après-midi pour accrocher des cadres (Moi, j'y accrocherais bien sa photo de tête de con avec des oreilles de cochon à cet abruti).
De plus, il prétend qu'il m'entend marcher dans l'appartement et que je taperais du talon. Complètement fou, le mec ! Et quand c'est lui qui tape dans les murs, il faut rien dire car monsieur se fâche ! Quel idiot !
Moi, il m'énerve et je lui casserai bien la figure, à cet abruti... Quel voisin de merde !