Les plus intolérants...


#602 Inclassable - Le 06/11/2011 à 13:35:34, Chibi

Ma charmante voisine du dessus est folle, du genre psychotique qui s'ignore.
Pendant ses crises, elle hurle, à toute heure du jour ou de la nuit ; elle tape les murs, casse les meubles de son appartement meublé. Elle m'insulte, me parle d'une façon très agressive : elle croit que je suis responsable des voix qu'elle entend tout le temps dans sa tête. Comme si je n'avais rien à faire de mieux dans ma vie que de murmurer "mythomane stérile" pour la rendre folle.
Elle m'a menacée de mort, elle a fait fuir tous nos voisins. Aujourd'hui l'immeuble est vide, il ne reste qu'elle et moi. Et les gens qu'elle ramène, car les hommes défilent dans son appartement. Avec elle, c'est tout ou rien : soit elle est habillée et maquillée comme pour faire le tapin, soit c'est simili burqa et Islam à fond. Mais ça ne l'empêche pas de jeter des déchets par sa fenêtre, qui atterrissent dans mon jardin. J'ai ainsi pu retrouver un préservatif usagé sur ma terrasse, un beau matin.
Et ce n'est jamais sa faute ! Les cris ? Ce sont les autres qui la rendent folles. Les déchets ? Pas elle, et puis le tri sélectif, c'est trop compliqué de toute façon. Le préservatif ? Un vile complot des sœurs de la mosquée qui visent à la faire passer pour une pute.
Pour elle, tous les hommes blancs sont des violeurs, ou des "pédophiles" qui veulent la séquestrer (elle a 31ans). Et moi ? Bah, oui, j'ai renseigné le réseau de pédophiles pour qu'ils sachent où elle habite, bien sûr !
Sérieusement, je suis à bout, de l'entendre hurler à 3h du mat ou à chaque fois qu'elle rentre chez elle. J'en ai marre de l'entendre proférer des insultes racistes. J'en ai marre de l'entendre dire qu'elle va m'assassiner à cause des voix qu'elle entend.
Et dire que je lui ai rendu tant de services... Et qu'elle en profite. Elle tape à ma porte tous les jours pour me demander des choses, malgré "ma race de violeur".
Elle part en février 2012, après trois ans de galère. Enfin, peut-être...

#556 Inclassable - Le 06/07/2011 à 13:17:01, la manouche

Depuis Mai 2009, je vous laisse constater ce que je dois supporter :
Premier étage : Ma voisine de palier vit dans un studio avec trois bergers allemands qu’elle laisse seuls toute la journée, impossible de passer devant sa porte sans qu’ils se mettent à aboyer.
Deuxième étage (à droite) : Mon voisin s’entraine à la basse dès 8h du matin alors que je finis mon boulot vers 1h du mat, le matin j’ai besoin de récupérer.
Deuxième étage (à gauche) : Le couple de retraité de cet appart passe l’aspirateur à 6h du mat !!!!!
Deuxième étage (au milieu) : Ce couple de jeune fait la fête uniquement en semaine.
Troisième étage : J’ai dû intervenir 2 fois aux aurores pour sauver notre voisine des coups de son mec (elle ne dit pas bonjour).
Troisième étage : Une grande famille de 8 personnes (cousins confondus) vivent dans un 2 pièces,
J’essuie les crachats sur les murs, je suis témoin des insultes qu'ils s'envoient dans la cage d’escalier, des cris qu'ils se lancent du trottoir pour communiquer. Ils laissent leurs encombrants dans le hall, on ne peut parfois même plus avoir accès à nos boîtes aux lettres, impossible de les atteindre !!
Notre immeuble se situe sur une place fleurie avec des bancs...
Parfois, dès 17h00, un attroupement de jeune 15-30ans s’installent sur la place, commencent alors courses de moto et démarrage bruyant en voiture. Ils boivent, se hurlent dessus, mettent de la musique avec leurs phones... jusqu’à 4h du mat. Il y a 2 semaines, ils ont organisé un anniversaire dans la rue !! Avec boissons, joints, musique émise par leurs voiture garer en double file, et ce malgré les appels aux flics (ils ont autre chose à faire).
En face, il y a un bar/tabac en apparence normal, mais dès 20h il se transforme en boite de nuit du lundi au samedi.
Ce ne sont pas mes voisins qui sont merdiques mais mon quartier !!!

#520 Nuisance sonore - Le 17/05/2011 à 11:39:22, Angelo

Un grand merci à mon connard de voisin du dessus qui fait les cent pas comme un éléphant à 1h du matin et qui m'empêche de dormir la veille d'un partiel. Je te souhaite une mort lente, douloureuse et si possible humiliante à toi ainsi qu'à tous les membres de ta famille.

#398 Nuisance sonore - Le 26/07/2010 à 11:02:01, Ezaechiel

Nos voisins du dessus semblent ne pas savoir ce qu'est de vivre en communauté. Entre les douches (4 d'affilées) prises à partir de 23h30 (ben oui vu que c'est l'heure à laquelle ils se lèvent), le fait de viser le centre des toilettes pour faire 20 fois plus de bruit en urinant, la musique Zouk Love à fond à partir de 2h du matin, les rires de pintade, les cours de danse avec ses potes la nuit, la Wii Fit en pleine nuit également, ses potes qui gueulent et qui fument du cannabis à la fenêtre histoire que ça sente chez nous également...
Là, je n'en peux plus, les flics ne se déplacent même plus, les voisins ont fait une pétition contre elle, le proprio essaie de l'expulser car elle n'a jamais payé son loyer, mais que fait la justice contre ces gens !

#351 Nuisance sonore - Le 15/03/2010 à 19:18:36, papy

Mon voisin, c'est le type "crocodile". C'est à dire court sur pattes mais très grande gueule.
Je ne sais pas quand il travaille car il est tout le temps là à gueuler contre sa femme avec sa voix de m****.
Par contre, quand ils s'absentent de nuit comme de jour, c'est au tour du micro-chien de hurler à la mort, c'est tellement strident qu'on dirait quelqu'un qui siffle. Et ça dure des heures...
Voisins de merde !

#297 Inclassable - Le 01/11/2009 à 01:20:50, lilishan

Je suis dans mon appartement depuis bientôt 3 ans. Depuis tout ce temps je subis (et mes enfants aussi) des moqueries, insultes et menaces en tout genre. Ni la police, ni mon office hlm ne veut faire quelque chose...
Je suis en train de devenir dingue et personne ne veut m'aider.
voisins de merde !

#280 Voisins envahissants - Le 06/09/2009 à 18:33:07, Arafel

A ma droite, il y a une compagnie du téléphone. Donc toute la journée, les gens viennent se garer juste devant mon parking pour aller faire leurs trucs administratifs...
Il y a aussi une coiffeuse (qui travaille chez elle), une manucure (qui travaille chez elle aussi) et une nana qui vend des vêtements. Du coup, quand je veux sortir, je suis obligé de sonner à toutes les portes pour savoir chez qui est allée la personne qui m'empêche de sortir...
Et quand je veux rentrer chez moi, je suis obligé d'aller super loin (pour le pas bloquer la rue) et revenir à pieds et faire la même opération.
Et puis il y a les barbus dangereux qui peuvent très bien sortir un flingue juste parce que tu leur as demandé de déplacer leur voiture... (Oui c'est l'Iran ici, hein...)
Ben aujourd'hui, j'ai du aller chez le dentiste d'urgence... ça n'a pas loupé ! :'-(

#278 Nuisance sonore - Le 03/09/2009 à 22:51:32, Poupoulpe

Il y a de cela quelques années, j'étais locataire d'un appartement dans une maison privative séparée en deux. J'habitais la partie basse et mes voisins (un jeune couple un peu austère) habitaient l'étage supérieur.
Tous les soirs qui passaient, j'avais droit à l'un des trois scénarii suivants:
1- Mr a trop bu et bat Mme. S'ensuivent cris et mouvements de mobilier, bruits de coups (et hurlements).
2- Mr n'a pas trop bu et fait sa fête a Mme. S'ensuivent cris et mouvements de mobilier et grincement de sommier (et hurlements).
3- Mr a invité des amis. Mme crie, Mr boit. En plus de la musique à un volume impossible, voir les situations ci dessus.
Et puis, finalement, un beau jour, Mme se décide à donner son congé a Mr. A mon grand soulagement.
Seulement bien mal m'en pris car Mr vindicatif est revenu de nombreuses fois pour sonner à la porte de Mme a des heures indues, réveillant tout le quartier.
Comme ces messieurs de la maréchaussée en avaient assez de se déplacer, j'ai du intervenir.
Je crois me souvenir que Mr et ses amis ont été fort surpris de me voir débarquer avec un katana en main.
Je ne les ai jamais revus.
Civis Pacem, Para Bellum. Voisins de Merde!

#233 Inclassable - Le 07/07/2009 à 12:43:57, ally94

J'habite un chouette appartement récent (pour la construction), j'ai deux filles super mignonnes, polies, qui jouent dans leur chambre, se déchaussent en arrivant, ne crient pas dans l'appartement, se couchent à 20h30 (Je travaille et mon mari aussi donc appartement vide toute la journée !), patins sous tous les meubles, chaises... Bref, j'ai l'impression de faire super attention à tout pour respecter mes voisins et pourtant ces vieux cons de voisins passent leur temps à taper au plafond, à nous agresser, à nous insulter parce que les filles feraient trop de bruit !
Je suis, selon eux, une mauvaise mère et suis invitée à aller vivre en cité !
PS : Ils ont mis des procès à tout-va sur la co-propriété, ne paient pas leur charge et se sont construit une terrasse sur les parties communes) VOISINS DE MERDE !

#223 Inclassable - Le 20/06/2009 à 18:31:14, Splitch

Ah ah ah ah ah ! Faire court ! Impossible avec mon histoire ! Lecteur, si tu n'as pas l'âme d'un lecteur, un vrai, passe ton chemin, ce méli mélo n'est pas pour toi. Si, en revanche, tu baves sur les meilleurs thrillers de Stephen King avec un soupçon de Maxime Chattam, accroche toi, ça va saigner...
Tout a commencé par un bel après midi de printemps. Je vous situe l'action : propriétaire d'un appartement sympathique au milieu de retraités non moins sympathiques, l'immeuble accueille également quelques jeunes étudiant(e)s en coloc ainsi qu'un couple cinquantenaire.
Repéré à mon arrivée par mon after shave frais et vivifiant, les anciens m'ont gentiment désigné "responsable de cage d'escalier". Aha ! C'est quoi ? Tout simplement jouer le référent quand il y a des petits soucis, afin de faire le lien avec le syndic. Génial, non ?
L'histoire débute donc par une belle journée de printemps. Le voisin du quatrième, un ami, sonne à ma porte (je suis au premier). Il me fait constater que, depuis quelques jours, un vélo est accroché à la balustrade extérieure du bâtiment, à l'entrée. C'est interdit par le règlement. Et ce vélo appartient à la petite-voisine-d'en-face-de-ce-voisin-qui-est-fâchée-avec-sa-coloc-et-accessoirement-avec-ce-voisin. Fort de mon nouveau titre, je décide de rendre visite à la donzelle pour lui expliquer qu'un règlement existe et qu'il serait bon qu'elle le respecte. Je frappe une fois, deux fois : du bruit à l'intérieur, de la musique même mais personne pour m'ouvrir...
Bon, je décide de placarder un petit mot sympa qu'en plus je distribue dans les boîtes aux lettres. Dans cette missive, je rappelle les règles d'usage du local à vélo.
Le lendemain, ma voisine d'en face, d'un certain âge, me propose de jeter un oeil sur le tableau d'affichage. Horrible stupeur ! A la place de mon gentil mot une feuille A4 a été punaisée sans délicatesse. Dessus, un indélicat a écrit "Bande de Cons".
Il ne fait aucun doute que la petite voisine, connue pour être rebelle, se rebiffe ! Ni une ni deux, je monte, je frappe, personne ne m'ouvre. Je laisse couler "il faut que jeunesse se passe !) et de toute façon le vélo a disparu. Mission accomplie après tout...
eux jours plus tard, mon gentil voisin du quatrième me fait constater que quelqu'un a taggué les murs de notre cage d'escalier : un vilain tag orne désormais un coffre dans lequel on enferme les transformateurs. Cette cage d'escalier qui vient d'être repeinte, snif !! La jeune fille, qui traîne avec des gars un peu louches, est pointée du doigt. Je frappe à nouveau, pas de réponse. J'appelle le syndic, on m'informe que, de toute façon elle s'en va à la fin de l'année scolaire. Bon, on va être patient...
3 jours plus tard, le vélo est revenu ! Sacrebleu, si ça n'est pas de la provoc' ça !! D'un air entendu, je retourne tenter ma chance devant la porte de la coupable. Elle n'ouvre pas. Je descends, je démonte sa selle et je laisse à la place un papier l'invitant à venir chercher sa selle chez moi : l'occasion de mettre les choses au point une bonne fois pour toute - surtout que les petits vieux, ils me mettent la pression là !!
Pas de nouvelle. Pourtant, le vélo n'est plus à sa place. Qu'importe, il faudra bien qu'elle vienne la chercher, sa selle. Je sors et je reviens tard dans la soirée. Un mot est placardé sur ma porte. En gros, il est dit que j'ai volé une selle et qu'une plainte a été déposée à la police du quartier !
Je n'ai pas le temps de m'occuper de ça, je pars tôt le lendemain. A mon retour dans l'après midi, ma voisine âgée m'informe que deux policiers sont venus frapper à ma porte... Et qu'il faut que je me présente au commissariat : on nage en plein délire !
J'y vais, non sans emmener avec moi les preuves de l'indélicatesse de la jeune fille, notamment le papier "Bande de Cons".
Au commissariat, on me rappelle mes droits et on m'informe que s'ils comprennent le fond du problème, la forme est punissable. C'est du vol. Mais ils ont quand même bien compris le fond du problème et ils convoquent la jeune fille que je rencontre pour la première fois. On s'explique, les policiers la sermonnent (c'est une lycéenne tout juste majeure !) et elle se défend d'être l'auteure du "Bande de Cons" et du tag...
Je lui rends sa selle et jure de ne plus m'occuper de ce genre de trucs.
En revenant à la maison, un truc me chiffonne : au dos du mot "Bande de Cons", il y a comme une référence en pointillée... Je m'amuse à la déchiffrer et... je découvre en fait le nom et les initiales du prénom du voisin cinquantenaire ! Le papier est carrément signé et provient d'un brouillon sans doute personnalisé !
J'en parle à ma voisine qui est là depuis longtemps et elle m'informe qu'en effet, la femme de ce voisin a fait plusieurs séjours en HP et qu'il y a de vieilles histoires de voisinage depuis trèèèèèès longtemps. Et moi, en 2 ans, je n'ai rien vu...
J'ai dû m'excuser auprès de la jeune fille et informer le voisinage qu'elle n'y était pour rien. Tout cela a déclenché une mini guerre atomique en ravivant de vieilles rancoeurs qui ont impliquées à nouveau la police... Mais ça, c'est une autre histoire, et ça n'est pas la mienne...