Les plus intolérants...


#247 Animaux - Le 28/07/2009 à 22:52:42, bad karma

Après une bonne journée de merde, remplie de contrariétés administratives et 7 heures de boulot physiquement intensives, je m'aperçois en rentrant que mon chat est coincé dans un jardin attenant au haut mur de ma résidence.
Malgré l'heure tardive (23H) je décide d'aller sonner au portes de la maison du dit jardin. Je tombe sur mon voisin qui énervé me balance par la fenêtre "rien à foutre de votre problème, et vous avez réveillé mes enfants!".
Bon très honnêtement ça m'a vraiment fait chier de le réveiller lui et ses enfants (c'est vrai moi aussi je bosse tôt le matin, je sais ce que c'est). En même temps y'a pas école demain c'est les vacances !
Ca m'a encore plus peiné cette réaction! Nous sommes des êtres humains merde! Si on ne s'aide même plus pour nos petits soucis. Je sais pas moi, perso quand la voisine du dessus est venu me réveiller car elle était enfermée dehors, je lui ai tendu mon téléphone et proposer un café...
Je suis d'accord, la voisine qui sonne à 23H c'est chiant mais cultiver le chacun pour soi NON! Un simple "je ne peux pas vous aider, bonne nuit et j'espère que vous trouverez une solution" aurait suffit !
Peut être un jour Monsieur le voisin vous me demanderez de l'aide et ma réaction sera claire et nette.... Je vous l'apporterai malgré votre égoïste réaction !

#424 Inclassable - Le 27/08/2010 à 22:42:30, ralbol

On prend les mêmes et on recommence. Tous les jours on a le droit à notre lot d'insultes.
Dès que l'on marche plus de 5 minutes, pieds nus ou doucement, il hurle.
Dès que l'on parle plus de 5 minutes à voix basse, il hurle.
Bref, très pratique pour faire la vaisselle ou le ménage. C'est tout simple, c'est impossible de vivre normalement sans se faire insulter. Il nous faut camper sur le canapé 24h/24 pour ne pas se faire agresser.
On a joué avec lui, il a mis sa musique à fond, on a mis la notre... Cet homme (homelette lui irait mieux), a attendu que mon compagnon soit parti pour essayer de pénétrer en douce dans l'appartement. Il a donc tourné la poignée, mais rebondissement, ma porte était fermée à clef. Quel intérêt de pénétrer en douce quand une personne est présente ? Quelles intentions ? Agresser ? Je ne vois pas autre chose...

#402 Inclassable - Le 30/07/2010 à 12:55:15, paulfrance

On a une smala au dessus de la tête. La police est venue mais n'a rien fait même pas un P.V. car ils n'ouvrent pas la porte.
Ils ont loué l'appartement à 2 et ils sont 5 en réalité.
Ils n'acceptent aucune réflexion.
Ils disent qu'ils vivent tout simplement.
Ils n'ont aucun respect pour le voisinage : c'est un petit immeuble tous les autres résidents sont charmants et se conduisent correctement, il n'y a qu'eux qui ne sont pas de type caucasien et mettent le souk au propre comme au figuré.
A la dernière intervention des policiers j'ai dit que je me ferais justice moi-même. Pas de P.V. mais ils m'ont emmené pour faire une main courante probablement pour se couvrir si je pète un câble.

Activité Nocturne - Le 10/04/2010 à 11:04:52, balita #360

Franchement, on a hérité des pires voisins qu'il puisse exister. A 1h du matin, alors qu'on dort depuis longtemps, on a été réveillé par un bruit de moteur au-dessus de notre chambre.
Furieux et excédés, mon mari et moi sommes monté dire à nos voisins d'arrêter ce bruit. Ils nous ont dit que ce n'était qu'un petit gonfleur de matelas et qu'ils ne vont quand même pas dormir par terre !
Ils ont estimé qu'on les épiait et que c'était du harcèlement car eux ils ne vivent pas aux mêmes heures que nous. Depuis qu'ils sont là (2 mois) on est obligé de dormir aux mêmes heures qu'eux ça veut dire vers 1h ou 2 h du matin.
On a deux enfants qui sont sensés dormir à 21h30. VDM !

Voisins envahissants - Le 24/03/2010 à 20:53:51, superpouk #355

Nous avons moi et mon ami fait l'erreur incommensurable de nous installer dans une maison mitoyenne.
La voisine est une petite vieille pas méchante mais très envahissante. Jusque là c'était seulement gavant de devoir se taper la discute pendant une heure avec elle à chaque fois que je vais jardiner (comme par hasard elle va à sa boite aux lettres à ce moment là) mais là depuis deux semaines elle est passée à la vitesse supérieure et moi je ne sais plus quoi faire.
En fait elle s'est arrangée pour se rendre indispensable en nous "rendant service" de sa propre initiative et maintenant, c'est un peu comme les démarcheurs à domicile : une fois qu'ils ont mis un pied dans la maison c'est foutu !
En fait, elle nous rend le service de sortir nos 4 poules en champs dans la journée car en semaine nous n'avons pas le temps à cause du travail.
A la base, ça devait se limiter à ça, sauf qu'à l'heure où je vous parle, à peine dix jours plus tard, je n'ai même plus l'impression que ce sont mes poules tellement elle gère tout d'une main de maître !
Elle a viré des nids que j'avais préparés parce que "c'est pas bon pour les poules de trop couver". Elle a viré des œufs que j'avais mis à couver parce que "ça faisait trop, les poules les aurait cassés".
Elle récupère les œufs de nos poules tous les jours parce que, selon elle, c'est pas bon de les laisser chauffer sous la poule toute la journée. Sauf que les œufs, elle les emmène chez elle et le soir elle me tope à mon retour du travail pour me les proposer, en insistant : "qu'est ce que c'est bon des bons oeufs fermiers".
Du coup 2 soirs sur 3, je me sens obligée de lui dire de les garder, vu "tout" ce qu'elle fait pour nous. En plus au passage elle me tient la grappe pendant 10 min à chaque fois alors que je bosse dur et que quand je rentre, je meurs de faim.
Bref, au bout de 10 jours, je n'en peux plus, sauf que je ne sais pas comment lui dire. Je voudrais lui hurler : "Stop ! Arrêtez d'empiéter sur ma vie" ! Sauf qu'officiellement, elle ne fait que nous rendre service, c'est super délicat.
En plus, elle a 84 ans , elle vit toute seule, donc derrière tout ça, on sent la personne seule qui cherche la compagnie, sauf que là, elle la force la compagnie.
Et c'est con parce que là, je n'ai plus envie que d'une chose c'est l'éviter.
En plus, de pouvoir aller cueillir mes œufs le soir en rentrant, j'adore ça, ça me rappelle quand j'étais petite. La poisse quoi !

#300 Voisins envahissants - Le 09/11/2009 à 10:00:52, olek

Mon voisin me donne des boutons... Il a au dessus de ma chambre à coucher un atelier pour couper du bois et faire des meubles. Comme je suis au chômage coincé à la maison, ce sale chien se lève à 8h du matin parce qu'il est à l'A.I. (assurance invalidité) chaque matin y compris le dimanche.
Je vous raconte pas les bruits ! J'hésite à faire une attraction chez moi et faire payer l'entrée ou d'aller l'endormir avec un chiffon de chloroforme. Le pire dans tout ça c'est que je ne suis jamais allé me plaindre !

#293 Nuisance sonore - Le 12/10/2009 à 13:18:58, bisounours

Spéciale dédicace à mes andouilles de voisins du haut, et à leur charmant bambin d'un an. Quand il hurle, qu'il s'égosille à 1h30 du matin, vous voulez que j'aille m'en occuper moi ? Ça m'est égal je suis debout de toutes façons... Merci pour toutes les grasses mat' que je n'ai pas depuis bientôt 2 ans grâce aux meubles déplacés, aux bruits de pas (croisement d'un tractopelle et d'un éléphant en rut), aux meubles déplacés à plus de 22h. Vraiment, merci !

#97 Nuisance sonore - Le 04/01/2009 à 20:53:02, Delhia

Aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours perdu à la loterie des voisins horribles. Mais là ça devient invivable.
Depuis plus d'un an, j'ai emménagé dans une résidence à raison de 3 appartements par étages (il y en a 10). Ayant vécu plus de 18 ans dans une maison sans voisins directs, j'ai appris à faire moins de bruit pour respecter les autres.
Visiblement ce n'est pas le cas de tout le monde. En effet, peu après notre emménagement, notre "charmante" vieille voisine du dessus, vient tambouriner à notre porte un samedi après midi.
Sans aucune politesse, elle nous crie dessus car madame fait sa sieste et que la musique est trop forte à son goût. Soit, nous diminuons.
Depuis lors, cette exécrable bonne femme qui vit la nuit ET le jour, met un point d'honneur à faire de notre vie un enfer. Musique à fond, télé à fond, cuisine, douche, travaux et marche avec des talons, parties de jambes en l'air, cela de jour comme de nuit.
Ne tenant plus, une nuit vers 05h30 du matin je monte la voir. Grande surprise, mémé vient de rentrer d'un rendez-vous amoureux et je la prend en flagrant délit de "je me déplace comme un éléphant avec des talons aiguilles". Elle met bien 10 minutes à comprendre que je sonne à sa porte et non à la porte d'entrée du bâtiment (normal vu l'heure !).
Je lui demande s'il elle peut arrêter son cirque et là elle me traite de menteuse et me ferme la porte au nez. Là je m'énerve et sonne encore et encore. Sa réponse ? La radio à fond ! Vive le respect de ses autres voisins.
Je suis allez me plaindre au syndicat, lequel me dit qu'il placera une note récapitulative pour tous les occupants. Ça n'a rien changé. De plus elle vient se plaindre de nous chez notre voisin d'en face qui possède un chien qui aboie 24h/24 ce qui a le don d'alarmer tous les autres chiens du bâtiment (concert canin gratuit à 03h du matin, rien de mieux).
Évidemment aucune éducation, elle nous ignore quand elle nous croise, dit "bonjour" aux autres mais pas à nous. Et nous ne pouvons rien dire car mémé casse-pieds est également propriétaire. Et à part ça ce sont les jeunes qui ne savent pas se tenir !

Commérages - Le 26/07/2011 à 14:21:53, Poussinette #570

Je vis en maison depuis quelques mois. Dès le premier jour où mon mari et moi nous nous sommes installés, plusieurs voisins (voisins directs et indirects etc..) se sont mis à nous épier du matin au soir, que je sois dans le jardin où que je sorte. Quand je pars, je vois leurs têtes cachées à leurs fenêtre, quand je reviens parfois je les vois discuter entre eux dans la rue puis dès qu'ils me voient ils se séparent rentrent immédiatement.
En plus de leurs messes basses en groupe quand je tombe sur eux dans la rue, certains ont toujours tourné la tête lorsque j'ai voulu leur dire bonjour...
Ayant un vis a vis assez important sur mon jardin, dès que nous mettons le nez dehors, nous avons droit 2 minutes plus tard top chrono à un voisin qui sort pour laver ses carreaux, l'autre décide de passer au karcher la terrasse etc..
J'ai fais l'exercice plusieurs fois, et des amis à moi qui sont venu aussi : c'est systématique. Il n'y a plus de place pour la paranoia.
Je précise qu'ils sont pour la plus part retraités, et que moi je suis jeune, j'ai des origines "qui se voient", et que je fais partie de la population active... Je me suis dit que c'était peut être un des 3 éléments ou les trois voir un seul...
Avec le temps, et la colère de subir ça au quotidien (en plus du fait que ça soit blessant), je me suis mise à les ignorer complètement en ne laissant rien paraître à part une grande froideur.
Depuis leur comportement a changé, leurs façon d'épier est beaucoup plus "discrète", je ne les vois plus faire de messes basses dans la rue, mais par contre, nous sommes totalement mis en quarantaine.
Encore pire que lorsqu'on nous épiait !
Je suis dégoutée parce que pour nous cette maison est le projet d'une vie, nous voulions construire notre vie tranquillement.
Nous sommes de jeunes gens sans histoire, discrets, et respectueux des règles de bienséance et de civisme.
Voisins de merde

#568 Nuisance sonore - Le 23/07/2011 à 15:21:27, Visiteur86

Par où commencer ?
J'ai que 24 ans et pourtant en 4 ans de vie commune avec ma femme, nous avons dû déjà déménager 4 fois.
Pour faire court dans le premier quartier où nous habitions (Nîmes), les jeunes se regroupais sur la petite place en bas de l'immeuble pour faire des courses de caddies ou de poubelle.
Dans le deuxième appartement, à 3km du précédent quartier, nous avions trouvé un mignon petit appartement avec un seul voisin très charmant. Seulement 3 mois après notre arrivé, le club officiel de supporter de foot de Nîmes loue le local au rez-de-chaussée et fiesta toutes les nuits sans exception.
Une affaire qui s'est soldé au tribunal aucune amende ou plainte fût retenue contre eux.
Nous avons donc dû partir.
Troisième appartement et quartier de Nîmes, encore une fois appartement très charmant, hélas notre voisine de palier était complètement siphonné de la cafetière et voulait (selon ses dires) nous brûler vif et nous arracher les tripes parce qu'on piratait sa connexion internet (choses que nous ne savons pas faire, bien évidemment).
Bref, après quelques plaintes de notre part et une enquête de la police, du jour au lendemain son appartement fût déserté. (Enfin libre) !!!
Eh bien NON.
Nous avons dû déménager sur Montpellier pour le travail et à notre grand désarroi l'immeuble où nous résidons actuellement est en constante rénovation.
ça va faire maintenant plus de 6 mois que nous sommes sous le coup des perceuses, scies circulaire, marteaux, et on a même eu le marteau piqueur....
Je n'ai qu'une chose à vous dire amis citoyens respectueux :
Ne laissons pas ces animaux nous pourrir la vie, battons nous, apprenons leur les bonnes manières.