Les plus intolérants...


#472 Voisins envahissants - Le 30/11/2010 à 13:28:55, chupito35

Depuis que nous avons emménagé c'est la guerre avec nos voisines du dessous.
Elles ne supportent rien, elles se plaignent du bruit de l'ascenseur, des feuilles qui tombent sur la terrasse... Donc je vous laisse imaginer lorsque nous faisons une soirée !
C'est dingue comme une situation banale peut prendre des proportions énormes.

#347 Inclassable - Le 12/03/2010 à 09:06:09, zouzou

Eh bien moi, je suis garnie.
J'ai des voisins du dessus qui chaque week-end invitent du monde et j'ai le droit aux pas de dinosaures, aux chaises déplacées, aux rires gras qui s'intensifient après quelques verres engloutis.
J'ai aussi les heures hyper-tardives lorsque c'est le soir avec des discussions interminables au bas de l'immeuble, portières qui claquent etc...
Les voisins du dessous : porte d'entrée claquée à chaque fois (autrement c'est pas marrant). Le chien qui hurle dès que quelqu'un rentre et ceci à n'importe quelle heure de la journée et de la nuit.
De plus la voisine du dessous doit vouloir se recycler dans le déménagement entre les meubles et les chaises c'est l'enfer...

Extérieur - Le 19/06/2011 à 10:20:56, Nathlba #548

Je vis sur le même terrain que ma mère, mais ce n'est pas évident de gérer les coûts d'une telle propriété...
Surtout quand un voisin (un Suisse... !) vous fait dépenser plus de 1500 euros pour abattre des arbres sains ! Car 20 ans après avoir construit, il a exigé qu'on coupe nos sapins, plantés plus de 50 ans auparavant. Près d'un an de courriers aimables en tous genres après, et à la veille de notre mariage, nous avons capitulé et abattu les sapins.
Notre jardin ressemble à une jungle car si nous avons mis bout à bout les sous pour les abattre, les débiter et remettre de l'ordre dans cette jungle ce sera pour l'année prochaine.
En attendant, le spectacle de désolation c'est lui, le Suisse, qui l'a !

#63 Nuisance sonore - Le 14/11/2008 à 20:10:00, Moi

Alors moi j'ai des voisins dérangeant en haut et en bas. Je comprend que les gens vivent dans leur appartement, et que le bâtiment est vieux (45 ans) mais ça n'empêche pas de faire attention sachant qu'il n'y a pas d'isolation phonique.
Au dessus il y a des gosses qui courent...
En bas elle déplace les meubles le matin à 6H (je l'entend même péter)...
Quand je dis quelque chose, on m' insulte et j'en prend pour mon grade niveau bruit après...
J'ai essayé la police, l'organisme propriétaire, mettre un mot en bas dans l'entrée, mais rien n'y fait.
Ce n'est quand même pas tout les jours le calvaire, mais c'est pas facile à vivre.
Alors je vais déménager en espérant que ce sera différent.

#26 Exhibitions - Le 14/10/2008 à 13:39:18, lafollededada

Mon cher voisin avec qui je partage un vis-a-vis, en emménageant s'est tout de suite pris pour le patron de notre joli immeuble tout vieux.
Il retape son chez-soi jusqu'à 11 du soir et les maçons qu'il avait engagé ont zieuté pendant 3 semaines chez nous, en plus il en a pris de la graine: il zieute toujours, du coup un jour il m'a surpris dans la plus osée des tenues qu'il soit.
Mais aussi grâce à lui plein de mots désagréables du syndic sont affichés à tous les étages de l'immeuble.

#520 Nuisance sonore - Le 17/05/2011 à 11:39:22, Angelo

Un grand merci à mon connard de voisin du dessus qui fait les cent pas comme un éléphant à 1h du matin et qui m'empêche de dormir la veille d'un partiel. Je te souhaite une mort lente, douloureuse et si possible humiliante à toi ainsi qu'à tous les membres de ta famille.

#215 Nuisance sonore - Le 13/06/2009 à 15:05:36, Jojo13

Voici une histoire (véridique) :
Les protagonistes : Ma voisine, une enseignante dans la quarantaine avec un fils de 13 ans qui ne respecte ni les voisins ni les règles.
En bref : les nuisances sont des impacts (et non pas des bruits de pas).
Juste pour avoir une idée : cela couvre tous les autres bruits quand ils se produisent.
Impossible d'écouter la télé, de discuter entre amis, etc... Ce n'est pas la construction (excuse avancée par tout-un chacun) car dans ce cas il ne serait pas possible de se déplacer sans faire aucun bruit.
Nous avons essayé de dialoguer sans agressivité (elle ne sert strictement à rien), suivi les démarches recommandées, rien n'y a fait.
Deux courriers du conciliateur auxquels elle n'a pas donné suite (bien sûr que ce n'est pas une obligation).
Changement de maire en 2007 qui n'a pas accepté la convoquer pour l'entendre et qui vous dit que vous n'avez qu'à déménager...
Quant au manque de respect général : elle prend systématiquement un sens interdit pour éviter de faire 100 mètres en plus, se gare en sens interdit parce que sinon elle doit se glisser sur le siège passager pour quitter sa voiture (une voisine à la retraite, donc âgée le fait pourtant) et les agents bien que le voyant ne verbalisent pas...
Dernier incident : des gamins qui jouent (foot, planche à roulettes) et font du bruit l'après-midi et auxquels nous demandons de jouer plus loin.
On se fait traiter de "pourritures" parce qu'on ose empêcher les gamins de jouer.
Précisions : ces gamins ne sont pas les siens, mais peut-être ses élèves, habitent plus loin dans d'autres rues, et des terrains de jeux calmes existent à proximité.
J'oubliais : on quitte la maison à 7h, on revient vers 19h30. Le samedi nous avons donc besoin de pouvoir nous reposer l'après-midi... Désolé d'avoir été plutôt long, mais je m'en suis tenu à l'essentiel.

#69 Inclassable - Le 17/11/2008 à 22:20:30, Lilouh

Nous avions la "chance" d'habiter juste en face d'un vieux complètement déséquilibré mentalement et ce, dans un quartier vivant et donc bruyant. On avait jamais eu de soucis jusqu'à ce qu'au bout de 2 ans, le vieux d'en face vienne tambouriner à nos portes et fenêtres (on était au rez-de-chaussé), arracher notre sonnette tout en hurlant. Mon ami ouvre la porte et sans même avoir eu le temps de réagir, il se fait agresser physiquement. Il arrive quand même à se défendre et à demander quel était le problème. Réponse : on le dérangeait depuis 2 ans à cause de la musique et du coup, il pétait un plomb, voulait mettre le feu chez nous, menaçait de nous tuer etc. Pour information : on écoutait souvent de la musique mais on habitait aussi juste à côté d'une compagnie de théatre qui faisait souvent des soirées, jouait de la musique dans leur local etc, sans compter que la population du quartier est majoritairement étudiante... Bref, même si on était pas irreprochable, on était loin d'être les seuls à faire du bruit dans le coin mais c'est sur nous qu'est tombé le courroux du vieux fou.
Deux heures après, le syndic de la copropriété est allé rendre visite à ce monsieur pour avoir des explications et il l'a retrouvé chez lui en train de prier frénétiquement devant une icône de la vierge posée sur une table à côté d'une bouteille de vin vide et d'une montagne de médicaments...
Voilà une anecdote parmi tant d'autres avec ce charmant voisin.

#197 Commérages - Le 22/05/2009 à 14:08:11, Hôted'exception

J'ai récemment appris que mes voisins pensent que j'ai 2 mecs ! Mais en fait, le premier est mon copain, l'autre un très vieil ami dans une mauvaise passe qui vient de temps en temps chez moi boire un verre et papoter.
Dingue ces commérages, je passe pour une s*** alors que je suis ultra fidèle et que j'aime juste avoir du monde (potes, copines) à la maison plutôt qu'au bistro !
Alors selon eux, j’ai un amant ! Je comprends maintenant pourquoi mon chéri a trouvé qu’ils étaient bizarres quand il les a croisés l’autre jour, ils devaient se foutre de lui en se disant qu’un autre allait débarquer pour me faire ma petite affaire !!!
Alors s'il vous plait, ce n’est pas parce que j’ai 24 ans que je suis une Marie-couche-toi-là qui s’envoie toute la ville. Un peu d’ouverture d’esprit : les gens de mon âge peuvent avoir des amitiés avec des gens du sexe opposé sans pour autant coucher avec...

#433 Inclassable - Le 03/10/2010 à 18:35:41, Fireall

Avec ma femme on vivait dans un studio de 35m² en centre ville avec une fenêtre près d'une place avec fontaine. L'été, pas question de laisser la fenêtre ouverte, les gens qui discutent autour de la fontaine jusqu'à 5h du matin dérangent plus que la chaleur.
Un beau jour, on a eu une proposition du logis familiale pour un appartement. On est allé voir avec ma femme, c'était un paradis : parking privée, box, avec un balcon, une chambre et salle de bain avec baignoire. Le tout pour 40 euros de loyer de plus. On a emménagé pile pour la fête des voisins et fait connaissance avec tout le monde. Le bonheur était total (tous respectueux du réglement intérieur).
Depuis l'inondation, une famille a été relogé à coté de nous avec deux enfants. D'accord ils ont subit un sinistre mais ce sont des gens qui ne suivent pas les règles. C'est à dire : la musique (de merde) à fond, elle chante par dessus, ses gosses gueulent et elle gueule plus fort qu'eux pour les faire taire...
Je regrette deux choses : le petit studio tranquille et l'inondation.