Les plus intolérants...


Inclassable - Le 27/10/2010 à 11:23:42, fanlabiz #447

J'habite une petite résidence d'une centaine de pavillons, et mon voisin d'en face (le numéro 7) est un gros con.
Cette semaine j'ai décidé de bien lui rendre. Dans toutes les boites aux lettres de la résidence sauf la sienne, j'ai distribué un petit mot : "Vos publicités m'intéressent - signé : le n°7".

#208 Nuisance sonore - Le 10/06/2009 à 18:25:41, neigeu

Mon voisin m'énervait chaque soir avec sa musique et sa chaine-hifi...
Il est mort hier.

#465 Voisins envahissants - Le 20/11/2010 à 20:15:40, Emiya

Petite suite de mon histoire avec mes voisins envahissants, ils sont d'un seul coup devenus des voisins en or... en disparaissant tout simplement :)
Cela va bientôt faire un mois qu'ils ont mit les voiles on ne sait où, en laissant ce qu'il restait de leurs affaires (le reste étant vendu dans divers dépôts-vente) et sans payer un seul des loyers.
Bref, je pense pouvoir parler au nom de mon proprio en disant que c'est des locataires de merde, et pour mon compte pas de voisins, c'est des voisins en or :D

#349 Activité Nocturne - Le 15/03/2010 à 14:09:28, mc-06

Depuis l'aménagement de mes nouveaux voisins, nous avons droit (car je ne suis pas la seule à subir) à des soirées extrêmement bruyante avec toute sa famille et ses amis.
Cela fait plus d'un an que ça dure, et malgré mes coups de sonnette pour lui demander de calmer le jeu, je n'ai réussi à rien.
Au final, j'ai écrit une belle lettre à mon syndic' dans lequel je citais l'article IV de la "Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen" qui stipule que la Liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."
Et au final, mon super voisin de "merde" a du déménager.
A bon entendeur...

Extérieur - Le 08/01/2011 à 13:25:38, TiTiTI #485

Aujourd'hui j'ai voulu garer ma voiture sur une place communale.
Le garçon voisin sort de sa maison pour me dire que je ne pouvais pas me garer à cet endroit.
Je réponds "et pour quelles raisons ?", il me répond avec un "c'est la place à la camionnette".
Ce à quoi je réponds que c'est une place publique. Et v'la qu'il me rétorque que non, que j'avais un garage et que j'avais (en gros) rien à dire et qu'à fermer ma gueule !
J'adore mes voisins...

#324 Sexualité exhubérante - Le 10/01/2010 à 06:24:22, Arafel

Hier soir, j'ai invité mes nouveaux voisins pour prendre le thé. Je voulais en profiter pour leur faire comprendre avec humour que j'entendais très bien leurs ébats...
Pas la peine, ils se sont eux même mis à la tâche dans mon salon pendant que je préparais le thé... Et m'ont invités à les rejoindre !

#46 Animaux - Le 23/10/2008 à 10:47:52, Nainbex

Alors , parlons de "La vielle" , personnage mythique de ma résidence qui vient de monter une association de sauvetage de chats. Nous avons donc maintenant le droit à l'urine de chat et les excréments dans les escaliers, les jouets partout dans le jardin de la résidence, les chats morts mal emballés dans du papier journal, et de tous les délires de la petite vielle ...
Voisins et associations de merde !

Animaux - Le 17/10/2008 à 13:42:03, RAY #39

Barbecues avec le voisin, entente parfaite, jusqu'à l'achat de leurs chien un dogue Allemand tout petit.
Le chien est super gentil, et reste à l'intérieur jusqu'à ce qu'il grandi. Alors ils le mettent dehors toute la journée dans une cage de 3m sur 3m.
Résultat : il hurle, il pleure, il aboie; et ce, jusque tard dans la soirée. (la cage est contre notre maison)
Je vous assure que ce chien a du coffre et depuis ma femme doit prendre des calmants.
Quelquefois, j'ai envie de tuer le chien, et puis je me dis que ce sont les propriétaires qui sont responsable et qui ne veulent rien entendre.

#516 Sexualité exhubérante - Le 10/05/2011 à 13:33:46, verolav

Je vis seule dans un studio dans un immeuble parisien. Les murs sont en papier donc.
Mon voisin, qui jusque là était apparemment célibataire ( 5 ans que je vis ici et aucun bruit de ce genre à ce jour), a rencontré quelqu'un.
Pas que ce soit mon pote, c'est que je l'entends tous les soirs en pleine activité nocturne. C'est donc toujours à la même heure, même intensité, même cri, même haut même bas, la dame hurle littéralement.
Au début, ça m'amusait et j'applaudissais les prouesses de mon voisin. Maintenant, au bout de presqu'un an de ce rythme, je deviens dingue.
Après avoir envoyé un email (il se trouve que nous avions discuté dans le temps) je reçois une réponse incendiaire me disant de prendre des somnifères ou mettre des boules Quiès.
Depuis, je supporte, folle de rage. Bien sûr je tape contre le mur. Que faire ? je suis sur le point de débarquer chez lui, taper à la porte en plein ébat.

Inclassable - Le 21/08/2009 à 13:51:41, Luna #265

Nous vivons dans un superbe petit panty enclavé derrière une immense maison où vit une famille (très) nombreuse. Nous avons droit de passage sur le bout de chemin leur appartenant menant à la voie publique (les voisins n'ont aucun droit de passage chez nous puisqu'ils ne sont pas enclavés).
Aujourd'hui, pour la Xième fois, je dois demander à leurs enfants d'aller jouer (bruyamment) chez eux et non dans ma cour, qui est privée, d'autant qu'ils ont un immense jardin.
Là, le gamin de 10 ans environ me regarde de haut, prends un ton des plus solennels et me rétorque :
"Mais, on a le droit enfin !
Il y a un droit de passage, c'est écrit dans le contrat de vente !"
Avant de conclure par :
"On va aller prévenir nos parents !".
Ben voilà, t'as qu'à faire ça.
Non mais j'aurais tout entendu...
Je n'ai pas eu de nouvelles des parents, mais ce soir un panneau "propriété privée" pendouillera au bout de la corde qui me fera office de portail. Non mais.