Les plus intolérants...


#512 Nuisance sonore - Le 28/04/2011 à 09:57:20, omerta

Ayant été traumatisé et conditionné à la violence par le bruit grâce à une voisine complètement folle que j'ai été à deux doigts de tuer. J'ai risqué plusieurs fois de cogner très fort sur mes voisins bruyants et donc de finir en prison pendant longtemps et en plus de perdre beaucoup d'argent et ne doit ma liberté qu'à ma très grande conscience et à ma non moins grande retenue.
Pour éviter cela, je préfère considérer que tout individu bruyant, est un débile narcissique et imprudent - Comme dit le proverbe : "Pour vivre heureux, vivons cachés" - qui sort de la légalité et pénètre dans le monde des voyous. Il va vite apprendre qu'il n'est pas le seul voyou de l'immeuble. Bienvenue à lui dans un monde sans loi !
Dés qu'un d'entre eux fait trop de bruit, je contre-attaque comme un voyou, anonymement, progressivement et sans limite. Je ne révèlerai pas ce que je leur fais car c'est le fruit d'années de réflexion et je m'en voudrait de donner des idées aux idiots. Par contre, ça demande du travail. Hélas.
Évidemment, il faut faire un choix dans les incivilités à réprimander aussi je ne sanctionne que le bruit vraiment intempestif et ferme les yeux sur le reste, sinon cela me demanderait trop d'activité et j'augmenterais le risque d'être démasqué.
Depuis, mon voisinage est assez calme. Il y a toujours des nouveaux venus à mettre au pas mais ils comprennent vite ou s'en vont. Et je sais que ceux qui restent, apprécient de vivre dans le calme et la quiétude, et épousent cette manière de vivre.
Je le répète : Tout bruyant est un idiot dont il faut utiliser les tares pour le calmer ou s'en débarrasser. Pas la peine d'aller lui parler. Il considère son bruit comme un droit. Il faut frapper très fort, tout de suite et sournoisement. Mais tout le monde ne pas la possibilité d'agir comme moi. Quand on est prêt au pire, on trouve une foule de répliques non létales.
J'ai bien rigolé en lisant tous les témoignages et j'y ai souvent retrouvé des situations vécues car j'ai déménagé 20 fois. Toute ma compassion au victimes de "voisins de merde". Avec un gros bémol pour les incivils qui poussent leur voisinage à bout et s'étonnent qu'on leur parle haineusement et renversent la situation en omettant de parler de leur comportements gênants vu qu'ils n'en ont pas conscience.
Les inconscients ont toujours bonne conscience...

#91 Nuisance sonore - Le 26/12/2008 à 20:10:14, anna o

Quand j'étais petite, j'avais une voisine juste au-dessus de chez nous complètement dépressive et pour bien nous faire comprendre son malheur elle nous faisait passer en boucle pendant plusieurs heures "La vie en rose" de Piaf, "Quand j'avais 20 ans" de Bachelet et une autre d'Elvis Presley... Voisine de Merde !!!

#322 Activité Nocturne - Le 29/12/2009 à 12:17:56, smildiou

J’ai emménagé il y a 2 ans dans un petit HLM de 3 étages, dans mon premier appartement j’étais au 1er étage.
Au début tout se passait bien jusqu'à ce que l’office HLM décide de mettre dans l’appartement du dessus de chez moi, une locataire un peu fo-folle (elle a été placée dans cet appartement car elle avait je ne sais trop comment mis le feu dans son ancien appartement).
Résultat madame dort 1 heure toutes les 36 heures et les 35 heures restantes c’est déplacement de meubles et autres à gogo (de jour comme de nuit).
Comme j’ai appris très vite que cette personne n’avais pas toute sa tête, j’ai préféré ne pas rentrer en confrontation avec elle, mais je suis tout simplement allé faire une demande de transfert a l’office HLM (demande de transfert que j’ai eu du mal à obtenir mais que j’ai tout de même eu).
Cette fois j’emménage donc au même immeuble mais au troisième étage (plus personne au dessus de chez moi, je croyais donc cette fois avoir bien joué mon coup et obtenir ma tranquillité).
Et ça à été le cas les 2 premiers mois, et là, depuis 1 mois et demi, ma voisine d’à côté (étudiante bien sûr) a visiblement décidé de me pourrir mes nuits en recevant la moitié du quartier dans son 15-20 m2, et cela hélas de plus en plus fréquemment et de plus en plus tard.
Et donc bien sûr j’entends tout le monde en pleine nuit crier, pouffer de rire et autres...
Bizarrement elle reçoit du monde en journée aussi mais là, on entend jamais aucun bruit.
C’est pour ça que j’en viens à me demander si ce n’est tout simplement pas fait exprès, histoire de me pourrir mes nuits (à croire que ça les amusent) .
Chose d’autant plus inexplicable que je n’ai jamais eu de conflit avec cette personne, quand je la croise, on se dit bonjour mutuellement, enfin pour résumer jamais d’anicroche particulière avec cette personne.
De plus cette personne est, elle, visiblement saine d’esprit.
Je ne suis pas encore allé la voir pour lui parler de cette situation. En ce moment, comme je suis un peu énervé, il suffirait d’un mot mal interprété pour que ça parte en sucette.
Je vais plutôt passer par le gardien de l’immeuble et lui parler de la situation, pour qu’on aille la voir ensemble, et qu’on éclaircisse cette situation. En tous cas pour l’instant j’ai une nuit sur 2 ou 3 qui sont fichues.
Conclusion : franchement les voisins(es) (de merde) ça me saoule.

#473 Activité Nocturne - Le 04/12/2010 à 00:43:35, ladyparadyse

Quelle joie d'être embêtée par les voisins quotidiennement, surtout quand on les entends marcher jusqu'à 1h à 2h du matin. Ou qu'ils me réveillent à 4h du matin avec de la musique.
Mais ce soir ils ont brillé, déjà hier j'ai sonné car je trouve pas ça logique qu'à minuit j'entende la TV. Le voisin super sympa, s'excuse gentiment, je lui dis juste de faire attention quand il marche... Logique !
Mais là ce soir après le joyeux anniversaire de 22h30 (car je peux suivre leur vie), je patiente, de toute façon je ne suis pas couchée avant 00h30 - 1h00.
Donc d'un pas décidé, je sonne chez eux vers minuit et là j'entends "elle arrive, elle arrive".
Une personne m'ouvre. Je ne la connais pas. Je lui dis que je bosse demain (et oui certains bossent le samedi), elle me dit qu'elle va laisser le message parce qu'elle n'habite pas l'appartement !
Je fais tant peur que ça apparemment ! (pourtant je n'en ai pas le physique)
Alors que je lui demande qu'ils soient plus discret, derrière l'autre porte de l'appartement, ils se mettent tous à chanter joyeux anniversaire : si ça ce n'est pas du foutage de gueule... !
Voyant que j'ai affaire à des abrutis, je lui dis que de toute façon je vais faire plus simple. Je vais appeler la police, elle me dit qu'ils s'en vont dans 30 minutes et je réponds que j'en ai rien a faire, on ne manque pas de respect aux gens...
10 minutes plus tard après plusieurs tentatives ratées (je décroche et raccroche en appelant le 17) me disant que ce n'est pas normal d'en arriver là, je les entends toujours crier et chanter. Résultat des comptes, la police est prévenue, le syndic sera informé dès lundi en recevant mon mail, il est bientôt 1 heure du matin et je ne sais pas à quelle heure je vais m'endormir car j'ai des Voisins de Merde !

#295 Animaux - Le 30/10/2009 à 18:02:04, Arafel

Vous vous rappelez de ma voisine folle qui s'engueule avec son chat? Ben je viens de la surprendre en train de lâcher le chat dans la nature, et ensuite de le chercher... Oui elle fait tout le temps ça en fait... Des fois, elle promène le chat avec une laisse, elle lui parle comme à un humain. Des fois, comme ce soir, elle le descend dans ses bras dans la résidence, et puis elle passe le reste de la soirée à le chercher... Voisine de merde quoi...

#365 Sexualité exhubérante - Le 28/04/2010 à 19:07:43, yaya

Auourd'hui, ma nouvelle voisine emménage. Elle se gare tous les jours sur une place qui est sur le passage piéton.
Notre voisin du dessus se plaind, ils se fâchent un peu mais elle enlève sa voiture.
Notre voisin du dessus vient nous raconter l'anecdote et nous fait remarquer qu'elle a un autocollant sur sa voiture disant "pretty whore", soit "jolie pute"... les relations de "bon voisinage" commencent bien...

#568 Nuisance sonore - Le 23/07/2011 à 15:21:27, Visiteur86

Par où commencer ?
J'ai que 24 ans et pourtant en 4 ans de vie commune avec ma femme, nous avons dû déjà déménager 4 fois.
Pour faire court dans le premier quartier où nous habitions (Nîmes), les jeunes se regroupais sur la petite place en bas de l'immeuble pour faire des courses de caddies ou de poubelle.
Dans le deuxième appartement, à 3km du précédent quartier, nous avions trouvé un mignon petit appartement avec un seul voisin très charmant. Seulement 3 mois après notre arrivé, le club officiel de supporter de foot de Nîmes loue le local au rez-de-chaussée et fiesta toutes les nuits sans exception.
Une affaire qui s'est soldé au tribunal aucune amende ou plainte fût retenue contre eux.
Nous avons donc dû partir.
Troisième appartement et quartier de Nîmes, encore une fois appartement très charmant, hélas notre voisine de palier était complètement siphonné de la cafetière et voulait (selon ses dires) nous brûler vif et nous arracher les tripes parce qu'on piratait sa connexion internet (choses que nous ne savons pas faire, bien évidemment).
Bref, après quelques plaintes de notre part et une enquête de la police, du jour au lendemain son appartement fût déserté. (Enfin libre) !!!
Eh bien NON.
Nous avons dû déménager sur Montpellier pour le travail et à notre grand désarroi l'immeuble où nous résidons actuellement est en constante rénovation.
ça va faire maintenant plus de 6 mois que nous sommes sous le coup des perceuses, scies circulaire, marteaux, et on a même eu le marteau piqueur....
Je n'ai qu'une chose à vous dire amis citoyens respectueux :
Ne laissons pas ces animaux nous pourrir la vie, battons nous, apprenons leur les bonnes manières.

Exhibitions - Le 21/08/2010 à 16:16:46, Akinatorlol #417

Ma voisine m'a vu taper mon chien : il avait tué le chat...
Elle a appelé la SPA (société protectrice des animaux) et depuis elle est tous les jours à sa fenêtre et me regarde !
Je suis monté sur un poteau et j'ai montré mon cul ! Elle n'est jamais revenue à sa fenêtre !

#402 Inclassable - Le 30/07/2010 à 12:55:15, paulfrance

On a une smala au dessus de la tête. La police est venue mais n'a rien fait même pas un P.V. car ils n'ouvrent pas la porte.
Ils ont loué l'appartement à 2 et ils sont 5 en réalité.
Ils n'acceptent aucune réflexion.
Ils disent qu'ils vivent tout simplement.
Ils n'ont aucun respect pour le voisinage : c'est un petit immeuble tous les autres résidents sont charmants et se conduisent correctement, il n'y a qu'eux qui ne sont pas de type caucasien et mettent le souk au propre comme au figuré.
A la dernière intervention des policiers j'ai dit que je me ferais justice moi-même. Pas de P.V. mais ils m'ont emmené pour faire une main courante probablement pour se couvrir si je pète un câble.

#323 Activité Nocturne - Le 09/01/2010 à 23:18:35, charlie_x

L'année dernière, je vivais en colocation avec une amie dans un appartement de résidence étudiante. Un soir, on décide pour la première fois de faire une petite soirée entre amis, on parle, on mange, on boit ... Bref, une soirée toute à fait normal, où il n'y a aucun débordements ! A un moment, tard dans la soirée, on entend le voisin du dessous frapper au plafond avec un balai. A partir de là, on essaye de baisser le volume et on continue tranquillement notre petite soirée.
Le lendemain matin, ma coloc' se lève pour aller en cours et au moment de fermer la porte, elle découvre que quelqu'un a mis de le colle dans notre serrure, et de ce fait, on ne peut plus fermer à clé notre porte. Obligée de rester chez moi, histoire d'être sûre que ce ne soit pas un cambrioleur, j'ai appelé l'accueil de ma résidence pour leur faire part de ce problème. Serrure remplacée dans la journée sans problème.
Trouvant ce geste puéril, je glisse un mot dans la boîte aux lettres du voisin du dessous, en lui disant que je suis désolé et patati patata... Il monte nous voir, un soir, en nous disant que ça n'est sûrement pas lui, car il n'était pas là pendant la semaine.
On ne saura donc jamais qui a commis ce geste enfantin, mais ce qui est sûr c'est qu'on n'a plus jamais fait de soirée, et que cette année, on a déménagé dans un immeuble de 6 appartements, et aucune plainte pour l'instant, pourtant Dieu sait le bruit que l'on fait, entre les soirées et la musique ...
VOISIN DE MERDE !