#68 Sexualité exhubérante - Le 17/11/2008 à 21:00:39, Alex

Un soir je rentre dans mon immeuble, et en levant machinalement la tête je vois un voisin derrière sa fenêtre droit comme un i le regard dans le vide (enfin ce que je pensais) bizarre mais bon pourquoi pas il a bien le droit de penser derrière sa fenêtre...
Quelques jours plus tard puis la semaine d'après, le mec du premier toujours derrière sa fenêtre. Je regarde dans la direction de son regard, rien juste un autre immeuble.
Je monte chez moi et regarde ce qu'il y a de si intéressant à voir et là, mort de rire : la voisine d'en face entrain de passer l'aspirateur en culotte et qui va même sur son balcon secouer son tapis les seins à l'air tranquille quoi !
Par la suite, un soir d'été bien chaud je rentre vers minuit, l'appart de la voisine avec porte fenêtre de la chambre et rideaux grand ouverts, éclairé façon plateau de ciné. Je sors de la voiture et entend les ébats (comme un film)!! Je me retourne, il y avait déjà 2 voisins entrain de mater cette gonzesse qui était au final pas mal exhib, entre nous pas le pire apart que j'ai eu ;-)

#466 - le 25/06/2009 à 16:17:44 par angeln

Tu habites ou ??? :p

#488 - le 02/07/2009 à 19:47:34 par Bobi le pervers

Bein moi dans mon immeuble j'ai un voisin de l'Est que tout le monde appèle Bobi (moi je le nomme Bobi-le-pervers) car Bobi dort la journée et vit la nuit de plein de choses qui rapportent; mais question femmes c'est la dèche car la sienne a grossi, est laide et le punit par le bout du problème de Bobi: le manque.
Bobi promène sa grande carrure aux alentours de l'immeuble, colle son nez aux fenêtres, vient écouter aux portes de nos appartements, fait le tour des buanderies le soir au fil de certains "jolis" tour de lessive, se rend à la place de jeux des enfants pour mâter celles qui se douchent, se perche carrément sur la pyramide de jeux, debout, si l'étage est trop haut, et le matin on trouve, aux endroits sombres que Bobi affectionne, les sempiternels mouchoirs usagers.
si Bobi est réveillé une journée, il se rend de nouveau à la place de jeu (avec ses enfants) et mime de jouer au ballon avec eux pour longer la clôture en matant les fesses de thons infâmes. C'est dire le manque de Bobi et que sa femme le punit vachement bien ;-)
Toute langue dehors le Bobi et même pour du cachalot.
Il n'en n'a néanmoins pas plus après tous ces efforts et compense par une langue bien pendue......
Lui aussi il est à sa fenêtre droit comme un I, il y passe ses journées et sait dire à quelles heures qui alume quoi comme lumière.
Il sait où habite telles femmes. Bobi est malade et dangereux, un jour il passera à l'acte. Il mèle des compatriotes à lui dans ce dangereux voyeurisme.

Fil des commentaires de cette anecdote

Nouvelle réaction