#23 Inclassable - Le 14/10/2008 à 01:50:13, JuLeech

Non pas qu'il était méchant mon voisin, juste cinglé. Le jour de la St Valentin il est venu frapper chez moi pour me dire que les mots dans sa boite aux lettres : il appréciait moyen (mots cochons écrits par des enfants je pense!) et qu'il ne voulait pas tromper sa femme.. Il s'était mis en tête que c'était moi et un an plus tard, jour pour jour, il est venu s'excuser en disant qu'il avait changé d'avis, qu'il acceptait mes propositions.. 50 ans, pas très net, toujours chez sa mère, vous voyez le tableau?

#15 - le 14/10/2008 à 08:42:18 par Drak

Trop flippant !!

#40 - le 18/10/2008 à 13:18:22 par ohoh

hardcore. :D

#66 - le 02/11/2008 à 10:40:56 par Raphou

Aie, le voisin bien emmerdant!!!

#249 - le 20/02/2009 à 17:24:23 par Xcess

Un jour j'ai notifié un avertissement à un VDM de course. Il a répandu dans tout le bled que je lui avais écris des avances; seul hic, comme par hasard, il lui était impossible de remettre la main sur mes "chaudes avances". Pas Net, mytho, psychopathe, ils sont parmi nous! Plus sérieusement, prendre immédiatement ses distances, couper le contact, le refuser. Junior a enfin compris à quoi sert sa bizaule et que sa castratrice de mère, avec les ans ([Je meurs de rire. Si si. Vraiment.]), lui avait inculqué la haine des femmes. Bombe à retardement plus que bombe sexuelle. Prudence s'impose. Il ne pourra pas feraire souvent le coup du pseudo billet (il n'y en a pas). Il va passer à autre chose, sur mode crescendo. Pas de panique mais de la vigilance.

#251 - le 20/02/2009 à 17:32:39 par Xcess

PS: voyez "érotomanie" dans le dico ou Google. Ne prenez pas le cas à la légère; agissez vite. Au prochain contact, même pour vous emprunter de la moutarde, signifiez CLAIREMENT à ce voisin, sans vous justifier, que vous ne désirez plus lui parler. A sa question: "Mais pourquoi", répétez puis ordonnez de quitter les lieux par deux sommations, puis rentrez chez-vous. Avertissez avec précision une personne de confiance des étapes. Ne sous-estimez pas le cas.

Fil des commentaires de cette anecdote

Nouvelle réaction