#156 Nuisance sonore - Le 08/02/2009 à 19:46:33, Biaise

Je vis dans une studette de 12m² avec WC et douche sur le palier. L'isolation n'est pas terrible, mais le partage des sanitaires, le relai pour rétablir le courant qui saute souvent, et la prudence au niveau du bruit se fait magnifiquement bien avec mes 4 voisins...
Nouveau voisin !
Le seul homme parmi nous... il ne rebaisse pas la lunette des WC. Bon, passe encore, la galanterie n'est pas vraiment obligatoire après tout... Mais les traces de frein qu'il laisse à chaque fois qu'il fait la grosse, je m'en serais bien passée ! L'hygiène est obligatoire elle, et la brosse à chiottes aussi est commune...
De 20h à minuit, chaque jour, c'est bavardages continu avec ses invités ou interlocuteurs téléphoniques... c'est passionnant, je peux en saisir chaque mot. C'est comme s'il criait au lieu de parler ! Il a un accent africain et il m'a tellement mis les nerfs qu'à présent, à chaque fois que j'entends cet accent, je sursaute !
Après minuit, ce n'est pas fini : la TV bien sûr. Je vous laisse supposer la qualité des programmes que nous partageons de minuit à 3 ou 4 heures du matin... C'est sympa de partager remarque.
Détail : j'ai aussi une voisine à droite avec qui tout se passe bien. On s'est mis d'accord tout les 5 : 3 coups sur le mur = c'est trop fort.
On ne s'énerve pas à chaque fois vu le manque d'isolation. On est patient... Mais là, c'est quotidien, et quand je le sollicite il baisse le volume 1 minute avant de reprendre de plus belle.
Ah oui, j'oubliais. Si entre 20h et minuit il n'a pas d'interlocuteur quelques minutes. Il chante et c'est folklorique; beaucoup de variation du grave à l'aigüe, mais faux, malheureusement. Et ses meubles font la boite à rythme...
Help...

#536 - le 23/07/2009 à 11:20:08 par pouloup

Le courant qui saute tout le temps ? à Lyon ? les murs en papiers mâché ? les sanitaires hyper-crades ? Si tu me dit que le lit est en "mezzanine" plus ou moins accessible je te dirais que j'ai connu cet endroit... Et les ébats sexuels de mon voisin faisaient bouger mon propre lit... Je suis contente de ne plus être étudiante !

Fil des commentaires de cette anecdote

Nouvelle réaction